header image
standard-title Gay Life à Montréal : Marc-André nous parle de la vie gay montréalaise

Gay Life à Montréal : Marc-André nous parle de la vie gay montréalaise

 id=

Bienvenue dans le Village! Pour découvrir la vie gay de Montréal, il faut se rendre à son célèbre Village gay. Impossible de le manquer lorsque vous êtes rendu au centre-ville de Montréal. Chaque année, Montréal bouillonne d’activités. Bien entendu, le Village est tout aussi riche en activité de toutes sortes! Comme une partie de la principale rue du quartier gay de Montréal est fermée, la Sainte-Catherine, cela donne droit à une vie de quartier intéressante et plus conviviale. Plusieurs personnes s’y installent toute la journée pour profiter du soleil et de la terrasse! Un endroit agréable au coeur de la ville de Montréal!

Découvrir Montréal

Rencontre gay à Montréal

Pour nous faire découvrir le meilleur de la vie gay de Montréal, le Gay Voyageur s’est entretenu avec Marc-André, l’un des danseurs du Cabaret Mado. Suivons le guide!

La vie gay de Montréal avec Marc-André

Montréal propose une scène gay dynamique. Pouvez-vous nous la décrire pour les lecteurs du Gay Voyageur!
Pour une scène gay dynamique, il faut se rendre au sein du village gay de Montréal (rue Ste-Catherine entre les rues Papineau et Berri). Particulièrement l’été, lorsque la rue principale devient piétonnière. C’est à ce moment que la ville déborde de vie. Terrasses abondantes, artistes de rues, une marche sous les boules roses donnent tout son charme à cette ville qui est mienne. La nuit, il vous est possible de profiter encore de ces fameuses terrasses dans les différents clubs et bistros qui répondent à tous les différents groupes de la communauté LGBT; lesbiennes, twinks, bears, cuirs, etc. Différentes soirées et différentes thématiques seront répondre à tout le monde. Si vous voulez continuer à faire le party jusqu’aux petites heures du matin, vous pouvez toujours vous rendre aux différents afterhours. D’après tout, ce n’est pas pour rien que le « nightlife » à Montréal ait une forte réputation.

Si vous voulez vous transporter hors du village, il est possible de profiter également de ces différentes soirées. Les bistros y sont nombreux.

Cabaret chez Mado Montréal gay

Quels sont vos bars et discothèques gay préférés sur Montréal?
Comme mentionnée précédemment, la ville de Montréal offre une diversité intéressante. En ce qui me concerne, je suis employé comme danseur au Cabaret Mado. Le Cabaret offre des spectacles de Drag Queen de haute qualité tous les soirs. Sérieusement, elles savent performer et vous impressionner. Il s’agit d’un incontournable. Cela vous permet de profiter d’un spectacle et vous réchauffer pour la soirée qui s’annonce.

Par la suite, cela dépend ce dont j’ai envie. Pour les clubs, si je veux danser et profiter soirées thématiques, le club Unity répond à ce besoin. Le sky me permet de me rincer l’oeil sur plusieurs hommes et l’apollon me permet d’envier ces beaux corps musclés. Pour prendre une bière tranquille, j’aime bien m’installer sur les terrasses situées sur les toits du club Unity et Sky.

Pour sortir du village, le Monsieur Smith (coin Pie IX et Ontario) est ma place.

Quels restaurants gay friendly sur Montréal dont vous aimez passer du bon temps?
Mes restaurants préférés ces temps-ci ont récemment ouvert leur porte. Pour de bonnes pâtes ou pizza, le MagPie offre dans les meilleures pizzas que j’aie mangé. L’ambiance y ait chaleureuse, le service impeccable, je n’ai que de bons mots pour ce restaurant.

Pour les soirées plus festives, le Saloon est un incontournable. Les cocktails, la musique, l’ambiance, la terrasse en été et les beaux mâles (employés ET clientèles) vous permettent de débuter vos meilleures soirées festives à Montréal.

Vie gay à Montréal

En août, Montréal accueille sa Gay Pride! Comment percevez-vous cette célébration? Est-ce que vous participez-vous même à la Gay Pride de Montréal?
J’adore Montréal lors de la Gay Pride. Bien que Montréal déborde de vie, lors de la semaine de la Gay Pride celle-ci explose. L’équipe derrière l’organisation des événements associés à la Gay Pride (Fierté Montréal) fait un travail hors paire pour satisfaire TOUT LE MONDE. Enfants, personnes âgées, adultes hétérosexuelles, homosexuels, lesbiennes et transsexuelles seront satisfaits.

Bien que les parades des Gay Prides n’aient pas une très belle réputation. L’équipe de Fierté Montréal travaille énormément pour refaire l’image de cet événement. Ils sont, en effet, de moins en moins provocant. Auparavant, on pourrait dire que l’on utilisait la provocation pour faire changer les mentalités, probablement un aspect nécessaire. La provocation est de moins en moins présente et laisse place davantage aux aspects politiques. C’est tout de même près de 250 000 festivaliers qui assistent à cet événement.

Je participe à titre d’artiste aux différents événements de la Gay Pride (parade et spectacles). Cette semaine me permet de « triper » à fond dans ce que je fais et de faire de belles nouvelles rencontres. Il est, sans contredit, ma meilleure semaine de l’été.

La diversité culturelle fait la spécificité de Montréal

Marc-André Caron gay de Montréal

Pourquoi que les touristes gay devraient visiter Montréal?
Montréal est une ville de festivals. Chaque fin de semaine possède son festival. Ils sont tous très diversifiés et donnent à Montréal toute sa richesse. Elle mérite d’être découverte. Pour les plus intellectuels, Montréal est riche en musées et en histoire. Pour les sportifs, les différents clubs de gym et les activités de plein air valent leur détour.

Quelles activités, gay ou non, devrions-nous faire sur Montréal qui mérite le détour?
L’été, comme je l’ai dit précédemment, Montréal possède un festival pour chaque fin de semaine. Chacun mérite son détour. Sinon, j’aime bien me promener sur la rue piétonne du village, sous les fameuses boules roses et profiteurs des terrasses de la rue.

J’aime également passer la journée dans le Vieux-Montréal. Que ce soit pour faire du vélo, du patin, de me faire bronzer sur la plage urbaine ou de profiter des artistes de rue.

L’hiver, il faut profiter également des événements extérieurs. Les différentes activités du programme festival en lumière vous permettent d’apprécier davantage votre hiver. Sinon, profitez du fleuve St-Laurent glacé dans le Vieux Port de Montréal ou du lac artificiel du parc Lafontaine pour patiner tard le soir.

Quelles sont les plus grandes difficultés que vivent les homosexuels à Montréal?
Presque pas de difficultés sont présentes. L’ouverture d’esprit de la majorité des Canadiens permet aux personnes homosexuelles de bien vivre. Ce n’est pas pour rien qu’une étude ait placé le Canada dans le top 3 des villes où il fait bon vivre pour la communauté LGBT. Il y a, bien sûr, des exceptions qui ne peuvent être passées sous silence et qui démontrent que le travail doit se poursuivre. Je crois qu’une grande difficulté est issue de la politique. Ce n’est pas pour rien, je crois, que la parade de la Gay Pride prend davantage cet aspect.

Quelles autres villes canadiennes croyez-vous qu’un touriste gay devrait aussi visiter?
Il ne m’est pas arrivé souvent d’explorer les autres villes canadiennes. Cependant, pour des gens qui cherchent une grande diversification, la grande ville de Toronto permet de répondre à ces gens. Sinon, la ville de Québec, riche en histoire, peut satisfaire tout le monde. Personnellement, j’adore cette ville. Bien que le « village » se résume sur une petite parcelle de quartier, tous les gens peuvent s’y sentir bien accueillis. De plus, ce dernier est à proximité du Vieux-Québec; un incontournable.

Pourriez-vous résumer la vie gay de Montréal en quelques mots?
Sérieusement, ce n’est pas pour rien que j’aie élu domicile au sein de la ville de Montréal. C’est une ville où il fait bon vivre. L’ouverture d’esprit des gens vous permet de vivre, à Montréal peu importe qui vous êtes. Il vous est possible de marcher main dans la main avec votre copain ou votre copine. De manger en tête à tête en limitant les regards désapprobateurs. De vous embrasser sur un coin de rue lorsque vous quittez pour le travail ou autre. Je ne me sens pas brimé dans mes droits, ni persécuté par mes actes. Je ne changerais Montréal pour rien au monde.



Hébergements gay sur Paris

Loading…