header image
standard-title Provincetown : Un peu d’histoire et de géographie Destination gay de Provincetown

Provincetown : Un peu d’histoire et de géographie

Destination gay de Provincetown
 id=

Provincetown est située à la pointe du Cape Cod, dans la baie éponyme, au large de Boston et de Plymouth. Nous sommes en Nouvelle Angleterre, au cœur de l’histoire coloniale des États-Unis. C’est à Provincetown que les Pilgrims (pèlerins) arrivés à bord du Mayflower sont arrivés en premier. Ils s’y sont ensuite abrités après plusieurs tentatives pour rejoindre le continent et accoster à Plymouth. On peut visiter aujourd’hui le site de Plymouth Rock, où subsiste une partie du rocher utilisé par les Pilgrims pour accoster.

Le plus simple pour se rendre à P’Town est d’atterrir à Logan Airport (Boston) et de prendre un ferry depuis le Boston Harbor (Long Wharf). Après une traversée de 90 minutes, vous êtes accueillis par le Pilgrim Monument (monument/amer qui rend hommage aux pèlerins) et arrivez à MacMillan Wharf. Ne louez surtout pas de voiture, le Cape Cod en saison c’est un cauchemar pour circuler. Une fois sur place, louez un vélo et empruntez les pistes cyclables.

Provincetown : destination gay

On le sait les États-Unis ne manquent pas de villes gay-friendly, mieux, de villes très très gay qui ont joué un rôle important dans la lutte pour les droits des homosexuels : on pense bien sûr à Harvey Milk et San Francisco ou à New York et les émeutes du Stonewall Inn en 1969. Une surprise : Las Vegas, plus connu pour ses casinos et sa rivalité avec Macao, a été nommée meilleure destination gay au monde en 2017 par le site Gaytravel.

Alors certes, on a aussi Palm Springs (Californie), Miami (Floride) Fire Island (New York) et Rehoboth Beach (Delaware), soit autant de destinations gay qui méritent un article chacune, mais s’il fallait en retenir une, cela serait sans aucun doute, P’Town ! Pour plusieurs raisons, dont l’une est que vous découvrirez la Nouvelle Angleterre du peintre Edward Hopper, en vrai.

Visite gay de Provincetown

Ce sont les artistes établis à P’Town dans les années 1920 qui ont fait connaître l’endroit : écrivains, peintres… Provincetown est d’ailleurs toujours une communauté d’artistes. Fréquenté jadis par Kerouacet Tennessee Williams, le village compte une soixantaine de galeries d’art. Ce village de pêcheurs a d’abord attiré la communauté hippie dans les années 1960 puis deviendra prisé de la communauté homosexuelle dans les années 1970. Aujourd’hui, on y croise Neil Patrick Harris ou Margaret Cho.

Petit village pittoresque, maison typique de la Nouvelle Angleterre, où flottent les bannières arc en ciel sur chaque bâtiment, P’Town est un lieu où l’on se sent bien. On peut faire du shopping sur Commercial Street (souvenirs, tee-shirts, Marc Jacob etc.) dans une ambiance sympa et très ouverte. La station balnéaire qui concentre pour ce qui est de sa population à l’année, le plus de couples du même sexe du pays, est très hétéro-friendly. Notez que la minorité hétérosexuelle aime aussi P’Town !

Un peu de culture … 

Le Mayflower Trolley Tour vous propose un circuit de 45 minutes pour découvrir le secteur et ne manquez pas la bibliothèque qui était à l’origine une église, transformée par la suite en musée. Le musée n’est plus, mais n’hésitez pas à vous rendre à l’étage pour découvrir une réplique de la goélette Rose Dorothea, trop imposante pour être déplacée, elle est restée au beau milieu des livres.

Vous déplacer à Provincetown

Évitez résolument la voiture. Premièrement, parce qu’à peine entrés sur la presqu’île, vous allez le regretter, la circulation est extrêmement difficile en saison et vous allez vous arracher les cheveux pour arriver à destination, si toutefois vous y arriviez ! Le village est, je le rappelle situé à la pointe du Cape Cod. Deuxièmement, vous n’en aurez pas besoin. Le mieux est d’arriver en ferry et de louer un vélo, chez Ptown BikesGale Force Bikes ou Bike Schack.

Les plages de Provincetown

On retrouve trois plages : Race Point, Long Point et Herring Cove, toutes les trois magnifiques. À noter qu’à Herring Cove (si vous marchez pendant une vingtaine de minutes vers l’ouest) se trouve une section naturiste de la plage (non officiellement autorisée mais tolérée), une plage magnifique pour assister au coucher de soleil.

Autre activité populaire sur le Cape: l’observation des baleines, au départ du MacMillan Pier.

Plage gay de Provincetown

Légende : Long Point et son phare, idéal pour une ballade romantique.

« Party, party, party »

Pour faire la fête, des tonnes de bars mais aussi des cabarets comme le Crown and Achor. Ne pas manquer d’aller à un légendaire Tea Dance comme celui du Boatslip Beach Club en fin d’après-midi. Ne manquez en aucun cas, les shows ou spectacles de Drag Queens du Crown and Anchor comme « Dykes of Hazard » ou parmi les plus populaires, la drag Dina Martina (qui a fait ses débuts à Seattle mais se produit à New York et Provincetown). Son propre site internet la décrit en ces termes : « Tragic singer, horrible dancer et surreal raconteur », ce qui semble pouvoir se passer de traduction. Si vous n’étiez pas convaincus, après cette courte introduction, vous aurez sans doute changé d’avis !

Manger …

Pour ce qui est de manger, Nouvelle Angleterre oblige, vous devez absolument gouter les Lobster Rolls (chez Canteen par exemple) et la Clam Chowder typiques (soupe aux palourdes). Le Lobster Pot est lui aussi très connu (un classique). Un dicton dit « When in Rome, do what the Romans do » et visiblement, ils vont manger un Lobster’s roll au Lobster Pot. Vous savez ce qu’il vous reste à faire. Au cas où vous ne l’auriez pas compris, lobster veut dire homard en anglais. C’est la région du homard, profitez-en.

Spiritus établi depuis 1971 est une institution, un endroit où l’on va manger une pizza après une soirée. L’établissement est ouvert jusqu’à deux heures du matin. The Mews restaurant and Café est plutôt réputé et situé en front de mer. Pour le petit déjeuner, direction le Post Office Cafe (et un délicieux Bloody Mary !), le Joe’s Coffee & Café ou le Kohi.

Les hébergements

Les hébergements sont nombreux et « pas donnés ». On trouve beaucoup d’Inns (des Bed and Breakfast). Voir le Salt House Inn, le Provincetown Inn ou le Land’s End Inn.

En juin prochain aura lieu la 20ème édition du Provincetown Film Festival et pour la première fois, la Provincetown Gay Pride, avec Gay Cruises au départ de Boston (P’Town avait déjà son carnaval)! De 3 000 âmes l’hiver à 65 000 en été, la saison débute fin mai avec le week-end du Memorial Day et c’est la folie tout l’été ! Si vous n’avez pas de réservations, je crains que ce soit trop tard. Next year, maybe ?

Widget Area  |  Info: There are no widgets in selected area, add some please.



Hébergements gay sur Paris

Loading…