header image
standard-title Gay Life à Washington : Denis nous parle de la vie gay washingtonien

Gay Life à Washington : Denis nous parle de la vie gay washingtonien

 id=

Au fil des années, la ville de Washington est devenue une destination gay friendly tendance. Si ce cela n’a pas toujours été le cas, aujourd’hui, Washington est une ville agréable et intéressante pour la communauté gay. Denis, photographe à Washington depuis plus de 8 ans, nous fait découvrir sa ville adoptive.

Découvrez Washington

Dans son tout premier numéro de la Gay Life à Washington, Denis nous exprime sa vision de la capitale des États-Unis! Suivez le guide pour connaître les meilleures adresses gay friendly de Washington!

La vie gay à Washington selon Denis

Scène gay à Washington avec Denis Largeron

Washington propose une scène gay dynamique. Pouvez-vous nous la décrire pour les lecteurs du Gay Voyageur!
La ville est plus Democrate (comprenez ouverte d’esprit), plus éduqué (DC est un nid de juristes, politiciens (ambassades), scientifiques (NIH), fonctionnaires (ministères), économistes (Banque Mondiales/NGO)) que la moyenne américaine. Certaines populations sont plus présentes (57% noire, plus haute concentration d’expat internationaux, une des plus importantes proportions de lgbt du pays). La vie y est plus chère qu’à New York City!

DC est constitue de 4 quadrants, mais tout se passe dans le quadrant North-West (NW), les autres sont plus résidentiels, et moins aises. Il faut aussi souligner que le quadrant NW même s’il n’est pas si grand que ça, n’a plus a proprement parler de « centre gay ». Ce centre a bougé de Dupont Circle a Logan circle, puis 17th Street, et maintenant U street corridor. Du coup, les établissements gay ne sont pas vraiment regroupes. Cependant, la ville reste accessible a pied/métro et Uber/Taxi sont très utilises.

DC est à la même latitude que Séville. Ce que j’apprécie vraiment c’est l’ensoleillement, mémé au milieu d’un hiver froid, il y a toujours du soleil. La ville est construite sur un marécage, l’été est en générale a éviter, chaud et humide… pas glop, on transpire très vite et c’est remplis de touristes. Le printemps et l’automne sont incomparables.

Bars gay: En effet, la scène gay est une des plus dynamiques du pays. Cependant, elle est très tournée vers les bars. Par comparaison, NYC a une scène nocturne bien plus riche, et Miami a une scène sexuelle plus intense. DC est le paradis si vous aimez les bars, les happy-hours qui durent tous la soirée ou bien les brunchs « unlimited mimosa”. D’ailleurs, DC possède le plus de bars gay par habitant aux USA.

Clubs gay: Il faut savoir que la vie nocturne est très riche en soirée “spéciales », par exemple les soirées, Flash, ou Mixtape, ou CTRL, ou Temptation… chacune de ses soirées a ses propre thème, musique, scène, fréquence (mensuelle, bimensuelle…) et il n’est pas rare qu’elles changent de venue a chaque fois. En générale ce sont des événements très suivis et bon-enfant. Ca semble complique, mais en fait il suffit d’ouvrir METRO WEEKLY (journal gratuit disponible presque partout et en ligne) ou brightestyoungthings.com section gay pour savoir ou aller tel ou tel jour.

Ligues sportives pour adultes: De nombreux groupes sportifs sont très actifs socialement, stonewallsports.org StobewallSports.org or StonewallSports.org rassemble des centaines de membres dans ses sections kickball, dogeball, fléchette, pétanque… les membres se repartissent par équipe, et passe leur dimanche a alterné matches et bars. Un must de la vie gay a DC. D’autres ligues existent (rugby, flagfootball, danse de salon country…)

Quels sont vos bars et discothèques gay préférés sur Washington?
Les établissements gay sont d’une certaine manière « spécialistes » par scène, en fonction de qui accompagne, je recommande:
BARS: Neillies (sport), Cobalt (20-30ans), JR’s (>30ans), Number9 (bar a cocktails), Green Lantern (bears), Fireplace (noirs), DC Eagle (cuir), Phase1 (lesbiennes).
CLUBS: Town Danceboutique (LE club a DC, deux étales (electropop et techno)), Cobalt (soirees college), Tropicalia (alternative), Secrets (bien que plus loin, très prise par les touristes, car ils sont les seuls en nouvelle Angleterre a avoir des danseurs nus).

Quel restaurant gay friendly sur Washington dont vous aimez passer du bon temps?
Il n’y a pas de restaurant gay à proprement parler. Je peux vous dire ce que la plupart des gens font:
Vers 17th street (Cobalt, JRs), vous avez Annie’s Steackhouse (ouvert 24h) ou McDonald, tout le monde passe par la en fin de soirée. LevelOne est annexe à Cobalt et a de bons brunchs. Hank HoysterBar est plus cher, mais vaut le détour si vous aimez les fruits de mer,

Vers U street corridor (Neillies, Town) ce ne sont pas les options qui manquent. En général je penche pour une pizza NYC-style dans la rue ou un Ben’s Chili Bowl (must touristique si vous aimez manger épicé). DC a une forte communauté éthiopienne, manger avec les doigts et partager une galette est quelque chose à faire

Gay Pride de Washington

En juin, Washington accueille sa Gay Pride! Comment percevez-vous cette célébration? Est-ce que vous participez-vous même à la Gay Pride de Washington?
D’abords NON la pride est début juin, NYC est a la fin de juin (:)) La Gay Pride de DC est une institution www.capitalpride.org. De nombreux lgbtq font parties des volontaires. Elle est très riche, il y a d’ailleurs une Gay Pride pour les jeunes, pour les noirs, pour les latinos et enfin la grande Gay Pride. Si vous avez assiste a d’autres gay prides aux USA vous vous rendrez compte que DC est moins « tape-a-l’oeil », moins sexuel, mais beaucoup plus politique, communautaires et associative. La marche/parade est relativement courte, mais très suivie par une foule mixte. Le festival vaut le détour, c’est un peu une exposition rassemblant les stands des organisations principales. Donnant sur le capitole, le « beer garden » et le « show » sont très suivis avec une bonne programmation.

La ville est le siège des principales associations LGBTQ et tout le monde est plus ou moins implique en politique. Il n’est pas rare que l’égalité des droits ou la politique intérieure soit un thème d'(intense) discussions, les gens ici sont très axes sur cela. Cela se reflète dans la Gay Pride.

Pourquoi que les touristes gay devraient visiter Washington?
Pour les mêmes raisons qui font de DC une des premières destination touristiques pour les Americains : c’est la capitale, le National Mall comporte en outre les bâtiments légendaires (Maison-Blanche, Capitol) mais aussi les mémoriaux (Lincoln, Jefferson, Washington monument, WWII, Vietnam…) et les musées smithonians (gratuits et incroyables). La ville est très sure, très propre et très internationale (à voir aussi les ambassades, elles sont toutes là!). Certains sont accros aux bâtiments « officiels » comme le FBI, le Pentagone et les differents ministères. Ma recommandation serait la cour suprême de justice et la librairie du congrès, magnifique, et bien sûr la National Cathedral et la National Basilica.

Outre cela, DC a de nombreux événements annuels qui valent le détour. DC Cherry (avril, gay techno circuit-party), Mid-Atlantic Leather (jan, MAL conference cuir et BDSM), High-Heel Race (oct, course sur la 17th ou les participants se déguisent en drag et portent des hauts talons, la rue est noire de monde), Miss Adam Morgans (oct, une douzaine de drag queens sont en lice pour le titre et donne un grand spectacle, les 4.000 spectateurs sont aussi déguises sexy ou en drags, a voir), HRC diner…etc…

Vie gay à Washington avec Denis Largeron

Quelles activités, gay ou non, devrions-nous faire sur Washington qui mérite le détour?
Quand j’ai des amis en visite je les emmène au National Mall, puis à Georgetown, la partie « française » de la ville avec beaucoup de magasins, pâtisseries, et un labyrinthe de petites maisons charmantes. Un petit tour en kayak sur la rivière Potomac, un spectacle au Kennedy Center. Le zoo national est aussi populaire (surtout la section panda) mais je n’y vais que si mes amis ont des enfants.

Le cherry blossom festival est un must aussi. Les cerisiers du National Mall sont en fleur seulement 2 semaines par an et de très très nombreux touristes viennent voir la ville à ce moment. Le festival est en général couple avec des événements artistiques. Mais je ne recommande pas trop cette période, il y a vraiment trop de monde et les prix explosent.

Quelles sont les plus grandes difficultés que vivent les homosexuels à Washington?
Les homosexuels ont peu de difficultés ici. Cela fait 8 ans que je suis ici, je n’ai jamais rencontre d’homophobie (c’est très différent si vous traversez le pont et allez en Virginie). Je suis photographe est beaucoup d’Americains LGBTQ viennent a DC pour se marier en « elopement ». J’ai couvert de nombreux mariage LBGT en public, sur le National Mall, entoure de touristes et je n’ai jamais eu aucun problème. Cela dit il est vrai que la ville est divisé, le quadrant NW est propre et sûr, les autres quadrants… un peu moins. La ville a un taux de criminalité haut, mais tout se passe entre « gangs » dans les quartiers NE. Autre point, la ville est reconnue pour avoir un taux de V.I.H. positifs bien plus élevés que la moyenne américaine. La ville est caractérisée par une forte turn-over, beaucoup viennent a DC pour 3-5 ans, pour leur carierez et savent qu’ils ne resteront pas plus. Rappelez-vous que tous les 4 ans la ville « change » de couleur politique et d’administration.

Quelles autres villes américaines croyez-vous qu’un touriste gay devrait aussi visiter?
New York est la porte d’à côté (4h en bus, $25). Si vous aimez la nature et les randonnées, la Shanandoah est a quelques heures en voiture et magnifiques.

Pourriez-vous résumer la vie gay de Washington en quelques mots?
Communautaire, détendue et engagée.

Vous pouvez contacter Denis pour en savoir un peu plus sur Washington!



Hébergements gay sur Paris

Loading…