post-title Faire le tour du monde et jamais n’y revenir…

Faire le tour du monde et jamais n’y revenir…

Faire le tour du monde et jamais n’y revenir…

Faire le tour du monde et jamais n’y revenir…

Faire un tour du monde et découvrir de nouvelles civilisations : tel est le fantasme pour plusieurs personnes. Pour ceux qui veulent faire un tour du monde, dans leur récit, il y a un début, un milieu et une fin à ce long voyage. Pour Yohann, ce tour du monde se résume à ne pas revenir!

Ce globe-trotter français est parmi les chanceux qui sont partis pour ne plus revenir (pour le moment). Après plus de 4 ans de voyage en solo, Yohann nous raconte son histoire en toute intimité en compagnie du Gay Voyageur.

Tour du monde avec Yohann

Cela fait maintenant presque 4 ans que vous voyagez autour du monde, quels sont les pays qui vous ont le plus marqué?

Je dirai que 6 pays m’ont vraiment marqué : Le Mexique est vraiment intéressant, car c’est un pays complet. A l’Ouest vous avez les villes coloniales avec un véritable coup de cœur pour la ville de Guanajuato. Puis le centre du pays avec les ruines de Teotihuacan et Mexico. Sans oublier l’Est avec les anciennes cités Mayas. Et puis c’est un pays qui a des structures pour tous les budgets au point de vue des hôtels avec un minimum de confort. Cuba est aussi dans mon top 5 avec La Havane une ville mythique qui dégage une atmosphère extraordinaire. C’est peut-être la seule ville au monde ou tu prends les édifices coloniaux en perdition qui sont à deux doigts de tomber. La première question qui se pose pour un Cubain chaque matin c’est comment manger ? Lorsqu’il a répondu, il danse et chante! C’est hallucinant comme les gens sont joyeux malgré tous les problèmes rencontrés par l’embargo des USA ! Et puis il y a ce que j’appelle la révolution gay qui se déroule actuellement. Il faut savoir que la fille de Raoul Castro est présidente d’une association gay et lesbienne. Et que si des homos ont des problèmes avec les policiers ils peuvent lui écrire. Ayant connu une amourette avec un Cubain nous marchions main dans la main dans les rues de La Havane sans rencontrer le moindre problème ! Par contre, il y a un véritable choc de génération entre les jeunes gays qui s’embrassent dans la rue et les plus anciens qui eux regardent d’un œil septique cette ouverture. Je me rappelle très bien que l’un de nos amis cubains nous a dit un jour : « Vous êtes fous de vous embrasser et si la police arrive » ! Et mon ami cubain avait répondu un « Et alors ! ». Cela m’avait beaucoup frappé ! Le Brésil est un pays qui m’a marqué bien sûr par ses plages, mais pas seulement. Les villes de Salvador de Bahia et Rio sont magnifiques avec des bâtiments coloniaux superbes ! D’ailleurs petit clin d’œil à la France. L’ancien parlement du Brésil à Rio a un seul drapeau étranger de peint dans la salle du parlement. Et c’est le drapeau français, en Amérique du Sud même encore maintenant la France représente les droits de l’homme et la démocratie.

Arrive mon numéro un : La Birmanie, c’est un pays qui arrive très souvent dans le trio des personnes qui ont fait un tour du monde ! Personnellement je le mets en tête de liste. C’est un pays fascinant et sur bon nombre de points. Sur le plan culturel avec le bouddhisme, c’est vraiment intéressant de visiter tous les temples et puis ils ont une soif de construction de Bouddha géant impressionnant. J’ai pu visiter le Bouddha allongé le plus grand du monde qui est encore en construction, ils ont aussi le Bouddha debout le plus grand du monde ! Ils seraient bien capables de faire le Bouddha sur un pied le plus grand du monde si un moine le désire ! Ils en seraient capables ! C’est un pays très différent des autres avec les hommes qui ne portent pas de jeans ou de pantalon par exemple ! Ils se mettent une pommade sur le visage et cela est d’une part magnifique, mais qui plus est très photogénique ! Et puis bien sûr la situation politique fait que le tourisme est encore nouveau. Les enfants se jettent sur toi pour te dire bonjour avec un sourire innocent sans demander de contrepartie ! Ils ont des sites merveilleux à visiter comme Hpa Han, les alentours de Mandalay.le site inclassable de Bagan qui n’est pas à l’UNESCO pour des rénovations un peu bizarres, mais qui est d’une beauté sans nom. Pour moi l’un des plus beaux sites du tour du monde en compagnie d’Angkor au Cambodge ou des ruines Maya. Et enfin le Pérou parce que c’est mon 4ème voyage là-bas et à chaque fois j’apprends de nouvelles choses sur les Incas, sur les anciennes civilisations. Et puis il y a tout là-bas : La Cordillère, le Pacifique, l’Amazonie ! Avouez que le programme donne envie non ?

Tour du monde avec les médias sociaux

Comment faites-vous pour voyager, bloguer et avoir une présence sur les médias sociaux?

Je voyage avec mon ordinateur donc je capte le wifi dans presque tous les hôtels du globe. J’ai été agréablement surpris de l’Asie. Le Cambodge, la Thaïlande ou même le Vietnam ont un internet très satisfaisant. Il y a eu seulement deux moments où j’ai été absent du net : Lors de mon voyage à Cuba ou le net n’existe presque pas. Moins de 6% de la population à internet. Et du côté de la Birmanie, mais dans cet exemple, cela change à une vitesse folle. J’ai l’impression qu’actuellement en Birmanie il y a plus de magasins de téléphonie dans les rues que de pharmacies ! Certains hôtels proposent le wifi. Et puis il peut y avoir des difficultés à se connecter par manque de temps comme c’est le cas au Japon où il y a beaucoup de choses à voir, mais puisque la vie est chère les jours sont comptes.

Faire le tour du monde en solo

Pourquoi avez-vous choisi de partir en solo pour faire votre tour du monde?

C’est une très bonne question et c’est peut-être la question que les étrangers me posent le plus. Lorsque j’ai étudié un an en Argentine il y a quelques années j’avais eu 4 mois de grandes vacances et j’avais visité l’Amérique du Sud. Le virus du voyage date de cette époque. J’avais décidé de faire la route tout seul alors que nous étions 7 de l’Université de Toulouse à étudier ensemble en Argentine et c’étaient de très bons amis. Lors de ce périple, j’ai remarqué que les gens viennent plus te voir lorsque tu es seul dans le bus ou dans la rue. Si tu voyages en groupe ou à deux c’est un frein, les gens sont plus intimidés. Or mon périple autour du monde avait 2 buts : découvrir des pays et des paysages, mais aussi aller à la rencontre des gens ! Seule exception lorsque j’ai voyagé au Nicaragua où je suis tombé dans un hôtel avec 4 français et nous nous sommes tout de suite entendu, bon d’accord je suis tombé amoureux de l’un des hétéros du groupe, mais nous avons voyagé un mois ensemble dans tout le Nicaragua ! Très bon souvenir. En contrepartie voyager seul c’est un peu plus fatigant, car dans les pays où la sécurité est un peu délicat tu dois être sur tes gardes à 100% ! Sur tes sacs, sur ton ordi et c’est un peu plus « stressant ». Et peut-être aussi un peu plus cher, car en Asie tu as souvent un grand lit dans les hôtels et donc tu payes pour deux personnes. Mais si c’était à refaire, je ne changerais pas de programme ! Je fais des rencontres MAGNIFIQUES  parce que je voyage seul.

Tour du monde gay

Est-ce que voyager en solo et être homosexuel cause des problèmes?

Non il y a que des avantages à voyager en solo surtout si tu es célibataire. Exemple pour les saunas, ici double avantage: Le premier tu peux te reposer dans le hammam et le sauna après 8h de marche cela fait du bien et le deuxième le prix d’une entrée au sauna est beaucoup moins important qu’un hôtel. 40 dollars en Australie l’hôtel contre 5 ou 15 dollars au Sauna !

Tour du monde homophobie

Avez-vous senti de l’homophobie durant vos 4 ans au tour du monde?

Finalement pas tant que cela. J’avais une certaine appréhension en allant à Cuba, mais tout cela s’est bien passé. Après il y a des gestes que tu ne peux pas faire dans tous les pays du monde. J’ai rencontré un garçon au Vietnam dans un sauna. Il a voulu me ramener à mon hôtel en scooter. Lors du voyage j’ai mis ma main sous ça chemine et il l’a retirée direct : Il m’a dit alors : « Yohann, nous sommes au Vietnam » ! Donc peut-être qu’en effet il y a des gestes que tu ferais en France que dans d’autres pays tu ne peux pas faire. Mais lorsque l’on me pose la question si je suis gay ou pas je réponds tout le temps que Oui et je n’ai jamais eu de problème. Une anecdote d’ailleurs. Lorsque j’ai travaillé en Australie en Tasmanie, mon patron qui a le même âge que moi m’avait demandé si j’étais gay à la pause déjeuner alors que je bossais depuis 3 semaines ! J’avais répondu OUI. C’était la première fois qu’il voyait un gay il m’avait répondu, et son comportement a changé. L’entreprise était une entreprise de carottes, je peux vous dire que mes rapports avec le patron ont été beaucoup plus détendus bizarrement. J’étais le seul occidental à travailler dans l’entreprise contre une vingtaine de Coréens ! Quand je suis retourné travailler dans l’entreprise quelques mois après, nous étions 3 gays ! Ils ont dû halluciner dans l’entreprise ! lol

Tour du monde gay friendly

Quels sont les endroits les plus gay friendly que vous avez vécus?

Il y a des paradoxes entre ce que l’on pense être une destination gay-friendly et la réalité. Deux exemples : Cuba et l’Australie. Avec leur Mardi Gras très médiatisé et avec Sydney comme étendards, beaucoup de gays en France sont persuadés que l’Australie est un pays très « gay-friendly ».  Or cela n’est pas le cas dans tout le territoire. Si c’est le cas pour Melbourne, Sydney ou Canberra l’Australie est un pays très conservateur et même raciste ! Allez demander à un fermier du Queensland de ce qu’il pense du mariage gay où des droits des gays la réponse ne va pas vous satisfaire ! L’inverse c’est Cuba, j’avais réellement des doutes avant de prendre l’avion pour me diriger vers Cuba, avec une dictature au pouvoir je ne pensais pas trop quoi penser du pays. Or comme je le disais, il y a une « révolution gay à Cuba ». Le pays a signé la dépénalisation à l’ONU et appelle le Vatican à faire de même ! Il y a des boites de nuit gays, une superbe du côté de Santiago de Cuba que je conseille vivement. Après les meilleurs saunas au monde : A Lima et à Saigon, meilleurs night-club club : Melbourne, Montréal, Brésil, Argentine.

Fin d'un tour du monde

Partir 4 ans, ça demande des sous! Beaucoup de sous! Vous êtes parti avec combien d’argent dans votre compte en banque? Vous avez économisé cette somme de quelle manière avant de partir?

Après avoir économisé 3 ans en travaillant dans l’une des boutiques de Nespresso à Toulouse, j’avais réussi à économiser 23 000 euros. Généralement tu comptes en moyenne 1 000 euros par mois pour faire le tour du monde. Au départ je pensé partir qu’un an ! Et puis j’ai demandé un visa Working Holiday en Australie où j’ai gagné beaucoup d’argent (20$ de l’heure- 9h30 de travail par jours). Mais il m’a manqué encore un peu d’argent donc j’ai décidé de faire un calendrier en fin d’année 2014 avec mes plus belles photos du voyage, celles prises dans toute l’Amérique et en Océanie, j’ai gagné 3 000 euros ! Une surprise ! Là il me reste 7 000 euros, le voyage devrait donc se terminer bientôt….mais il me reste encore l’Afrique à découvrir et le Moyen-Orient et un bout d’Europe Centrale donc avec la vente d’un autre calendrier en fin d’année aider cela pourrait être suffisant. Depuis un mois je suis en train de faire de l’affiliation avec le blogue, c’est un essai, mais certaines personnes ont pu gagner 500 euros par moi ! C’est énorme. Par exemple mon budget pour l’Inde pour un mois c’est 350 euros, pour la Bolivie c’était 600, pour le Cambodge, Thaïlande c’est 750, le Pérou 800. En moyenne pour un tour du monde de 12 mois, tu comptes 1 000 euros par mois.

Tour du monde argent

Quel est votre budget au quotidien? Avez-vous mis une limite à ne pas dépasser?

Oui tout à fait, dans un premier temps je vais sur internet pour voir le budget des autres personnes qui ont voyagé. Par exemple, je savais que les USA, Canada, Brésil, Australie, Japon, Russie étaient des pays vus comme très chers et que le budget serait de plus de 1000 euros pour le mois. A l’inverse, le Nicaragua, Guatemala, Mexique, Pérou, Bolivie, Thaïlande, Cambodge, Laos, Inde sont vus comme des pays où tu pourras dépenser entre 600 et 800 euros par mois. Par exemple pour le Japon depuis le 1er jour, je sais que je ne peux pas dépenser plus de 5 000 yens par jour, 33 euros. Généralement c’est sur la nourriture que j’économise en ne prenant qu’un repas.

Sur place, travaillez-vous de temps en temps pour pouvoir continuer votre tour du monde?

Il y a plusieurs pays où tu peux voyager et travailler avec le Visa Working Holiday, mais j’ai 32 ans et donc il n’y a que le Québec qui autorise encore un tel contrat de travail. Mais pendant deux ans j’ai eu la possibilité de travailler en Australie et de voyager. Le Visa Working Holiday est un très bon moyen pour voyager, mais il faut être chanceux ! Beaucoup de personnes rêvent de ce type de visa en Australie. Si c’était bien il y a encore 3 ou 4 ans, les autorités australiennes ont ouvert la possibilité de ce type de visa à bons nombres de pays et à présent il est quand même difficile de trouver du travail. Dernier point, si vous êtes en manque d’argent et que vous faites un tour du monde, il y a l’option Nouvelle-Calédonie pour se donner un peu d’air financièrement. À partir de décembre, commence la saison haute et cela dure 5 mois. Les bars et hôtels recherchent souvent des français de métropole.

Quels sont vos moyens de financement de votre tour du monde après l’épuisement de vos fonds? Est-ce que votre blogue vous donne un certain revenu financier ou certaines gratuités?

Après l’épuisement de mes fonds, je pense rentrer en France 4 ou 5 mois déjà pour voir la famille et mes petits neveux que je n’ai pas beaucoup vus ! Le blogue peut être un moyen de financement et pour être honnête je donne toutes mes forces actuellement pour que cela soit le cas. Il y a 3 façons de gagner de l’argent via un blogue : La publicité avec google absence, mais cela ne monte pas très vite, l’affiliation par exemple si une personne réserve un hôtel à booking.com sur mon site je gagne 10 euros par réservation. Et dernière ressource c’est la mise en place de  lien publicitaire. En deux ans, j’ai gagné 600 euros. Le moyen est simple, l’agence avec qui je travaillais connaissait mon programme et donc elle me demandait décrire mes articles comme toujours avec ma liberté d’écriture et de mettre un lien à la fin. Lorsque j’étais à Rio pour la coupe du monde, ils m’ont demandé de mettre un lien pour une entreprise qui loue des voitures. Comme d’habitude j’ai parlé de Rio sur le plan historique dans mon article et j’ai mis le lien : 70 euros de Gagné.

Avez-vous des conseils à fournir concernant la légèreté d’un bagage lors d’un tour du monde?

Ah non pas du tout bien au contraire ! Sur ce coup, je suis la personne à ne pas suivre ! Lorsque j’ai quitté l’Australie pour aller à Rio pour la coupe du monde, j’avais cumulé tellement de souvenirs que j’avais 37kg sur le dos ! Lorsque tu fais 1M62 pour 65kg, c’était un peu trop. Résultat je me suis tordu la cheville sur un passage piéton sous le poids de mes sacs à dos ! Dilatation des tendons de la cheville ! Pendant un mois ma cheville droite partait un peu dans tous les sens, bon l’avantage c’est qu’avec le gros bandage de l’hôpital j’ai pu avoir une place « privilégiée » dans l’avion ! Deux conseils cependant : Un sac de 60L est très bien, pas plus ni moins. Et faites attention qu’il y ait une protection. Avec les pluies de la mousson en Asie ou en Amérique du Sud cela est vraiment utile !

Quelles préparations avez-vous faites avant de partir en voyage?

Rien de particulier si ce n’est d’aller à l’hôpital pour faire quelques examens de santé et me faire piquer par une seringue usager !!! 4 mois avant le tour du monde une trithérapie d’urgence, cela n’était pas prévu ! Mais ouf le résultat a été négatif ! Cependant, certains pays exigent des vaccins.

Comment faites-vous votre sélection de destinations? Quels chemins prendre? Quelles villes visitées ou encore l’obtention des visas?

Le Tour du Monde a commencé par l’Amérique du Nord en septembre 2011 puis j’ai descendu le continent pour avoir une météo tout le temps clémente. L’Amérique est assez simple pour le voyage, il y a que très peu de pays qui demandent un visa (Cuba et le Costa Rica demande un billet de sorti par voie terrestre) et niveau météo il n’y a pas de complexité particulière. Il fait beau dans l’hémisphère nord de mai à septembre. Peut-être, faire attention du côté des Ouragans vers Cuba à cette période de l’année. La météo est souvent le facteur numéro un sur le choix du pays. Dans l’hémisphère sud c’est un peu plus compliqué au niveau météorologique pour le Pérou où il y a plusieurs climats ! Par exemple, Lima connaît un nuage blanc pendant plusieurs mois, alors qu’il y aura des températures froides dans les montagnes et donc au Machu Picchu. À l’inverse il pourra faire un temps sec du côté de l’Amazonie. Si c’est complexe au Pérou, c’est franchement complexe pour l’Asie avec la mousson ! Là sur ce coup je dois faire des choix! Pas facile de passer entre les gouttes Mes prochains pays visités : Les plages de Thaïlande, le Laos, le centre du Vietnam, le Cambodge. Viendront après la Chine, le Népal et l’Indonésie, mais plus en 2016. Avec ce programme normalement je ne devrais pas avoir trop de problèmes au niveau météorologique. Concernant les problemes de passeport et de visa, j’ai vu sur internet que le passeport français était vu comme les 2es meilleurs passeports au monde. Sur les Visas en Asie si la Thaïlande ne demande pas de Visa cela n’est pas le cas du Vietnam si tu veux y rester plus de 15 jours. Un visa se fait à l’entrée des pays pour le Laos et le Cambodge. Pour la Birmanie il en faut un, mais il se fait facilement en Thaïlande. Pour l’Inde, attention le visa dure 6 mois, il y a donc une demande à faire via le net puis aller dans une ambassade. J’avais été à l’ambassade à Rangoon en Birmanie le demander. Le visa indien se fait en 10 jours donc ne pas le faire à la dernière minute. Le seul gros problème que je vois arriver et le visa concernant la Chine ! Bon nombre de personnes qui ont fait le tour du monde et qui ont demandé un visa pour visiter la Chine ont vu leur demande refuser. De plus les autorités chinoises demandent tout un tas de papiers. Le conseil est de passer alors par une agence !

Prévoyez vous retourner vivre sur Toulouse ou bien vous croyez déposer vos bagages ailleurs dans le monde?

Je vais peut-être vous surprendre, mais il n’y a pas plus belle ville que…Toulouse! lol

Actuellement je suis entre deux eaux. Soit, le blogue fonctionne financièrement et je peux continuer à voyager ce qui serait parfait car il y a tant de pays que j’aimerais visiter. Notamment du côté de l’Afrique, mais aussi partir plusieurs mois sur les pôles.

Soit, revenir à Toulouse ! Si c’est retour en France cela sera obligatoirement à Toulouse, ville dont je suis fou amoureux depuis 10 ans. Même si j’ai un diplôme en droit du travail européen, j’ai tellement appris, durant ce tour du monde que j’ai envie de redonner se savoir. Je me pose des questions pour, pourquoi pas, être professeur d’histoire géographie. Et puis tu as des vacances pour voyager à nouveau !

Pour terminer, quels conseils donneriez-vous aux lecteurs du Gay Voyageur qui souhaitent eux aussi faire un tour du monde?

« Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n’en lisent qu’une page  » Saint Augustin

J’aime énormément cette citation. Alors comme Saint Augustin le dit : FONCEZ ! Chaque matin je me pose 2 questions : Qui je vais rencontrer d’extraordinaire et qu’est-ce que je vais voir, découvrir aujourd’hui. Avouez que ces deux questions ne se posent pas dans une vie telle que « boulot-dodo-métro ». Donc lâchez les chevaux ! Vous allez découvrir un monde sublime, des sourires, des personnes et apprendre énormément. La question du budget n’est pas la principale. Exemple avec l’Inde, vous pouvez partir 6 mois là-bas et dépenser 350 euros par mois ! Et si vous avez vraiment peur, parce que vous travaillez le congé sans solde pour une durée d’un an est une très bonne solution. Et puis, vous allez revenir peut-être bilingue aussi ! Il y a tellement de choses à bonifier en rentrant après un tour du monde !

Pour suivre Yohann dans ses aventures et soutenir son projet :

Gay Voyageur : Guide gay et destination gay friendly. Un encouragement aux voyages et à la culture.

Laisser un commentaire



Hébergements gay sur Paris

Loading…