header image
standard-title Quoi faire à Bordeaux Top 10 : liste des attraits touristiques à Bordeaux

Quoi faire à Bordeaux

Top 10 : liste des attraits touristiques à Bordeaux
 id=

La ville de Bordeaux regorge d’activités pour les touristes en visite. C’est également une destination intéressante pour les touristes homosexuels qui souhaite profiter pleinement de leurs voyages. Si le guide gay de Bordeaux est bien rempli, car de nombreux établissements affichent clairement leurs ouvertures à la communauté homosexuelle, c’est également une ville où vous aurez un choix impression d’attraits touristiques. Bordeaux offre beaucoup d’attraits au centre-ville. Toutefois, si vous avez fait la location d’une voiture, vous aurez la chance de visiter cette région qui offre beaucoup pour ceux et celles qui veulent vivre la vie de château. Le Gay Voyageur vous invite à la découverte d’une destination touristique des plus intéressantes. Ajoutez Bordeaux parmi vos choix de vacances!

Musée d’Art Contemporain :

Le musée situé au centre-ville de Bordeaux réunit une collection impressionnante avec plus de 900 oeuvres d’art allant de la fin des années 1960 aux tendances actuelles de la création française. Le musée est installé dans le célèbre entrepôt de denrées coloniales construit au courant du 19e siècle. Le centre d’arts plastiques contemporains (CAPC) du musée d’art de Bordeaux propose à longueur d’’année un programme d’’expositions temporaires et des rendez-vous autour de l’’histoire de l’’art, la musique ou la création contemporaine. La collection unique du musée comporte plus de sept cents oeuvres historiques et emblématiques. Un témoignage des avant-gardes des années 60 à aujourd’’hui. Elle n’est pas présentée en permanence. Alors, il vaut mieux s’informer directement au musée pour savoir quelles sont les expositions disponibles au moment de votre passage.

Musée des Beaux Arts :

Le musée des Beaux Arts de Bordeaux propose des collections de peintures, sculptures et dessins présentant l’art européen du 16e au 20e siècle. Parmi les oeuvres sélections aux publics, des grands artistes bordelais du 19e et 20e siècle vous seront présentés aux bonheurs des amoureux d’art français. Les principaux courants de l’’art occidental de la Renaissance à la 2e guerre mondiale sont aussi disponibles dans ce musée. Créé en 1801 à l’initiative de Bonaparte qui avait choisi quinze villes en France pour diffuser un ensemble d’oeuvres provenant aussi bien des anciennes collections du roi ou des émigrés que de prises de guerre, notamment d’Italie, le Musée des beaux-arts propose aujourd’hui un panorama exhaustif des principaux courants de l’art occidental de la Renaissance à nos jours. Une visite démontre toute la richesse de l’art d’y hier à aujourd’hui. Ses collections de peintures, sculptures et dessins occupent les deux galeries situées côté jardin, de part et d’autre du palais Rohan, actuel Hôtel de ville. Le musée organise régulièrement des expositions temporaires qui proviennent souvent des musées de classe mondiale. Les collections présentées en ses murs ou dans la galerie des Beaux-Arts située en face du musée pourront séduire les amateurs d’art. Des oeuvres essentielles du seizième au vingtième siècle, notamment du Pérugin, Brueghel de Velours, Pierre de Cortone, Van Dick, Van Goyen, Rubens, Chardin, Magnasco, Corot, Delacroix, Matisse, Kokoschka, côtoient un important ensemble des artistes bordelais Odilon Redon, Albert Marquet et André Lhote. Ne ratez pas la chance de visiter ce musée.

Cours du Châpeau Rouge :

Le cours du Châpeau Rouge était devenu, au fil des ans, un parking. Organisé autour d’un vaste espace piéton et paysager; il redevient un lieu de promenade avec vue sur le fleuve.
L’allée invite aussi aux manifestations éphémères et s’élargit sous les arbres pour accueillir les terrasses de cafés et de restaurants.

Pont de Pierre :

Le pont de Pierre, conçu par les ingénieurs Deschamps et Billaudel, est le premier pont construit en ville, réglant enfin ainsi l’’épineux problème de la traversée de la Garonne. La Compagnie du pont de Pierre est créée pour financer les travaux, les actionnaires devant être remboursés par un droit de péage. Face à la difficulté d’’assurer une solidité parfaite en raison des forts courants, Claude Deschamps imagine, pour la fondation des piles, une assise comprenant des pilots de bois et de pierres consolidés par la vase du fleuve lui-même. Le pont de Pierre, long de 486 mètres et doté de 17 arches, est ouvert à la circulation en 1822.

Tribunal de Grande Instance :

Par sa forme, elle mérite un petit arrêt (TGI de Bordeaux)

Cathédrale Saint-André :

Église mère du diocèse depuis le 4e siècle, elle est rebâtie plus au sud à partir du 11e siècle. Une nef unique d’’origine romane, un choeur gothique du 14e siècle, trois beaux portails, des peintures murales funéraires, des albâtres de Nottingham, des bas-reliefs, une crucifixion du peintre flamand Jacob Jordaens et des grilles du 18e siècle font de la cathédrale un témoin de mille ans d’histoire bordelaise.

Église Saint-Louis-des-Chartrons :

Classée au titre des Monuments historiques, l’église Saint-Louis des Chartrons est l’oeuvre de l’architecte Charles-Louis Brun. Elle fut achevée en 1880. Elle possède le plus important orgue symphonique de la région Aquitaine (Wermer-Maille). Un instrument exceptionnel pour des concerts toute l’année.

Maison Cantonale de La Bastide :

À l’’angle de la rue de Nuits et de la rue de Chateauneuf, la Maison cantonale est un lieu à vocation polyvalente. Elle accueille un prétoire de justice, un commissariat de police, une bibliothèque, une salle de conférences et une mairie de quartier. Rénové de fond en comble entre 2001 et 2006, cet édifice de style Art nouveau a été distingué le 20 janvier 2009 par un Ruban du patrimoine.

Église Sainte-Marie de La Bastide :

L’’église Sainte-Marie de La Bastide se situe avenue Thiers (entre la rue de Pineau et l’’avenue Abadie), à proximité du pont de Pierre.

Bibliothèque de Bordeaux :

La bibliothèque municipale de Bordeaux, véritable conservatoire des oeuvres patrimoniales, est un outil efficace de diffusion de la lecture au plus près de vous avec la grande bibliothèque centrale Mériadeck, 9 bibliothèques de quartier et une bibliothèque mobile, accessible gratuitement. Des professionnels accueillent et conseillent les lecteurs, et un programme varié d’’activités culturelles est proposé dans l’’ensemble des bibliothèques. Un accueil spécifique est réservé aux personnes handicapées. L’Espace Diderot dispose de matériels adaptés : imprimante braille, vidéo agrandisseur.

Quoi faire de gay sur Bordeaux :

Pour terminer, le Gay Voyageur vous invite à découvrir le quartier gay de Bordeaux situé près de la rue de la Devise, où se trouvent les meilleures adresses pour se divertir. De bons plans vous attendent, de bons restaurants et des boîtes de nuit pour bien terminer votre journée. Si vous êtes de passage dans la capitale du vin au courant du mois de juin, le rendez-vous de la Gay Pride de Bordeaux est à mettre dans votre calendrier! L’événement à ne pas manquer de l’année.

Référence : Mairie de Bordeaux et l’Office du Tourisme de Bordeaux
Crédit photo : Archer10 (Dennis) (74M Views) – Licence : CC BY-SA

Laisser un commentaire