header image
standard-title Vacance Bons plans de voyages pour des vacances gay à Luxembourg-Ville

Vacance

Bons plans de voyages pour des vacances gay à Luxembourg-Ville
 id=

La ville de Luxembourg-Ville n’est sans doute pas la destination touristique gay friendly de l’Europe. Toutefois, la ville propose plusieurs attraits touristiques intéressantes pour vos prochaines vacances dans l’un des plus petits pays d’Europe.

Luxembourg : vacance gay friendly

Des bastions et des remparts de plusieurs mètres d’épaisseur, des portails crénelés, des chemins de ronde aménagés sur des rochers de grès escarpés, des meurtrières effrayantes – l’imposante infrastructure de la ville-forteresse de Luxembourg, qualifiée autrefois de “Gibraltar du Nord”, était si impressionnante que Goethe, lors d’un bref séjour en ville en 1792, lui a dédié les lignes suivantes: “Sans avoir vu Luxembourg,il est impossible de s’imaginer ces bâtiments militaires aménagés les uns contre et au-dessus des autres.” Or, le meilleur témoignage de la grande admiration que le célèbre écrivain vouait à la ville de Luxembourg est la note suivante: “On trouve ici une telle harmonie de grandeur et de grâce, de gravité et de douceur qu’il est dommage que Poussin n’eût eu l’occasion d’employer son magnifique talent à reproduire un pareil paysage.”

D’autres artistes ont été tout aussi marqués par la grandeur de la forteresse. Ainsi, le peintre paysagiste anglais William Turner a réalisé une série d’aquarelles mettant en scène les audacieux ouvrages fortifiés et l’écrivain luxembourgeois Batty Weber a qualifié la “Corniche” aménagée sur un imposant rempart de “plus beau balcon d’Europe”.

Il n’est guère une autre capitale européenne qui puisse se targuer de contrastes aussi impressionnants que Luxembourg. Au fil de son histoire plus que millénaire, la ville, l’ancien Lucilinburhuc, fief de Sigefroi, premier comte de Luxembourg, est devenue une métropole prospère. Ces siècles d’histoire mouvementée se reflètent dans une silhouette dominée par les vestiges monumentaux de la ville-forteresse.

La topographie, marquée par de vertes vallées fluviales, est maîtrisée par plus d’une centaine de ponts qui relient entre eux des quartiers traditionnels et modernes. La population est polyglotte et cosmopolite. Plus de 60% des quelque 85 000 habitants (120 000 avec les communes avoisinantes) sont des étrangers. Cette diversité se retrouve notamment au niveau d’une offre culturelle multilingue et internationale.

Visiter la destination gay friendly du Luxembourg

Le Luxembourg, qui – après Malte – est le deuxième plus petit Etat membre de l’actuelle Union européenne,a porté le berceau de l’Europe unie. Avec la Belgique, l’Allemagne, la France, l’Italie et les Pays-Bas, le Grand-Duché fait partie des Etats signataires du Traité de Rome en 1957. Avec la CEE (Communauté économique européenne) et l’EURATOM (Communauté européenne de l’énergie atomique) créées à cette occasion, c’est le socle de la future Union européenne qui a été dressé. A côté de Bruxelles et Strasbourg, Luxembourg-ville est l’une des trois capitales officielles de l’Union européenne.

Bien avant la ratification du Traité de Rome, la capitale luxembourgeoise fut déjà le théâtre d’importantes décisions communautaires. En 1952, c’est à l’hôtel de Ville, place Guillaume II, qu’a été signé l’acte fondateur de la CECA (Haute autorité de la Communauté européenne du charbon et de l’acier), l’ancêtre de toutes les institutions communautaires. Cette Haute autorité avait son siège dans un bâtiment du quartier de la gare, qui est à présent le siège de la Banque et Caisse d’Epargne de l’Etat. L’un des principaux artisans de la création de la CECA était l’homme d’Etat français Robert Schuman, né à Luxembourg en 1886 et considéré comme le pionnier de l’unification européenne. La maison natale de Schumann, une jolie villa dans la ville basse de Clausen, accueille aujourd’hui le Centre d’études et de recherches européennes.

Cette tradition européenne est particulièrement visible sur le plateau de Kirchberg. Depuis les années 1960,des bâtiments administratifs modernes y abritent la plupart des institutions européennes installées à Luxembourg, entre autres le Secrétariat général du Parlement européen, la Cour de justice européenne, la Banque européenne d’investissement, la Cour des comptes européenne et différents départements de la Commission européenne. De son côté, l’Office des publications officielles des Communautés européennes a son siège dans le quartier de la gare.

Découvrir la ville gay friendly de Luxembourg-Ville

La place de l’Europe situé au coeur de Luxembourg-Ville, immédiatement après le pont Grande-Duchesse Charlotte, appelé “Pont rouge” en langage populaire, est une porte symbolique vers l’Europeet le quartier du Kirchberg en pleine effervescence.La place de l’Europe se distingue par ses façades futuristes derrière lesquelles se trouvent non seulement les bureaux et les salles de conférences de l’Union européenne, mais aussi des institutions culturelles de haut niveau. La vie quotidienne est, elle aussi, européenne de part en part.

Que ce soit dans les magasins, les restaurants ou les bistrots, on entend une grande variété de langues de l’Union – du français à l’estonien, en passant par le finnois. Avec 90%, les ressortissants des Etats membres de l’Union européenne forment le groupe le plus important parmi les étrangers qui vivent et travaillent dans la capitale luxembourgeoise et qui représentent plus de 60% de la population de la ville.

Référence : Office du Tourisme de la ville de Luxembourg

Hébergements gay sur Paris

Loading…