Située dans la province de l’Ontario, Ottawa est la capitale du Canada. La ville est située à la confluence des rivières Rideau, Gatineau et celle des Outaouais. La fusion de l’ancienne ville et ses 10 municipalités avoisinantes font d’Ottawa la 4e ville de la fédération canadienne. Ce noyau de la région de la capitale nationale compte un peu plus d’un million d’habitants si on compte les habitants de la ville de Gatineau située au Québec. La ville de Gatineau inclut Masson-Angers, Buckingham, Gatineau, Hull et Aylmer et est située de l’autre côté de la rivière des Outaouais.

Le Canada étant un pays bilingue, la ville implanta une politique de bilinguisme en 2002. La rivière des Outaouais bordant la ville fut l’inspiration de son nom Ottawa. Les Algonquin l’appelaient à l’époque Kichi Sibi ou Kichissippi qui signifie ‘’grande rivière’’. Le premier européen établi du côté québécois de la rivière fut Philemon Wright. Cet américain installé sur le site de l’ancienne ville de Hull, découvrit la possibilité d’utiliser la rivière pour le transport des billots de bois. Grâce au flux de la rivière, les billots pouvaient aisément voyager d’Ottawa jusqu’à Montréal. L’accroissement de l’arrivée des colons le long de la rivière augmenta considérablement après cette découverte. Ottawa devint rapidement le centre de l’industrie du bois au pays.

Un canal fut construit, le Canal Rideau, afin de protéger le pays contre l’envahissement par les américains. Un hôpital et plusieurs casernes militaires furent également construits sous la direction du gouverneur. Les bâtiments furent érigés sur la colline à Ottawa qui devint alors le Barracks Hill de la ville. Elle fut nommée Ottawa à cette époque afin de rendre sa candidature plus éloquente pour le choix de capitale du Canada.

Guide gay de de Gatineau et d'Ottawa

Ce fut la reine Victoria qui désigna la capitale en 1857. Grâce à sa situation géographique, la ville fut choisit au détriment de Kingston, Québec, Montréal et Toronto qui aspiraient toutes à devenir la capitale du pays. Étant située sur la frontière entre le Bas Canada et le Haut Canada, la ville d’Ottawa assurait l’égalité entre les francophones et les anglophones et évitait ainsi le favoritisme linguistique. Sa distance avec la frontière américaine fit également penchée la balance en sa faveur, étant plus protégée d’une éventuelle attaque de ses voisins américains. C’est en 1859 que débutèrent les travaux du Parlement et que Barracks Hill devint alors la Colline du Parlement à Ottawa.

Le climat est de type continental. La ville est touchée par les quatre saisons. La température maximum enregistrée est -38,9°C (-36°F) en hiver et 37,8°C (98°F) en été. De mai à novembre, les précipitations se retrouvent sous forme de pluie tandis que décembre à avril, les précipitations sont sous forme de neige. Un événement météorologique très particulier est survenu en janvier 1998. Une tempête de pluie verglaçante a paralysé une partie des provinces du Québec et de l’Ontario. Plusieurs dizaines de centimètres de glace s’accumulèrent durant cette tempête et provoquèrent ce que les canadiens appellent aujourd’hui la ‘’Crise du verglas’’.

Tourisme à Ottawa

Guide gay d'Ottawa

La capitale du Canada est une ville politique et culturelle. Le tourisme et le secteur des hautes technologies contribuent grandement au roulement économique de la ville. Les nombreux musées et monuments politiques de la Colline Parlementaire attirent les touristes amoureux de la culture, de l’histoire et évidemment de politique.

Ottawa possède également son très célèbre festival des tulipes attirant de nombreux touristes année après année à chaque mois de mai. La ville reçut 100 000 bulbes de tulipes en cadeau de la part de la princesse Juliana en guise de remerciement. En juin 1940, la princesse des Pays-Bas embarqua en secret avec ses deux petites filles à bord d’un navire pour Halifax. Elles se rendirent à Ottawa et résidèrent dans la résidence du Gouverneur général du pays afin d’assurer ainsi leur protection. La troisième fille du prince Bernhard et de la princesse Juliana, la princesse Margriet Francisca, vit le jour en Amérique du Nord. Elle devint ainsi le symbole d’espoir pour le peuple Néerlandais luttant à cette époque pour sa survie en Europe. La naissance de la princesse a créé un lien entre les Pays-Bas et le Canada. Les tulipes demeurent encore aujourd’hui le symbole de cette grande amitié entre les deux pays.

La ville d’Ottawa offre à ses visiteurs de nombreux musées tous aussi intéressants les uns que les autres.

Des vacances gay friendly à Ottawa

Le Musée des beaux-arts fabriqué de verre et de granit offre une superbe vue sur le Parlement et sur sa Colline. Il est l’un des premiers musées de la ville. Il abrite une grande collection très variée de photographies, de sculptures, de dessins et de peintures. Essentiellement concentré sur l’art canadien, il offre également la présentation d’artistes européens.

Le Musée canadien de la guerre est très impressionnant. Tous les aspects du passé militaire du Canada sont évoqués, de plus ancien conflit au plus récent. Le musée possède des grandes aires d’exposition et plusieurs galeries permanentes. L’atmosphère du musée est très respectueuse et une visite au musée de la guerre rappelle aux visiteurs que de tels conflits ne doivent plus jamais se produire et que les gouvernements en place devraient faire tout en leur pouvoir pour les éviter.

Une journée à Ottawa ne suffit pas pour les visites des musées. De nombreux autres musées valent le déplacement tels que le Musée de l’aviation du Canada, le Musée des sciences et de la technologie du Canada, le Musée canadien de la nature et beaucoup d’autres également.

Les monuments sont également nombreux et les bâtiments gouvernementaux attirent également de nombreux touristes.

Avec ses tulipes, ses musées, ses monuments et tous ses bâtiments, cette ville d’histoire et de culture vaut le déplacement et ce, pour plus d’une journée.