Ce Samedi 2 juillet 2022, Plus de 70 000 individus ont pris part au défilé de la fierté d’Helsinki. Le maire Vartiainen s’était joint à la célébration : « La vieille idée de Stad est que tout le monde est le bienvenu ». La manifestation des droits de l’homme Helsinki Pride a marché à Helsinki ce samedi 2 juillet en agitant plusieurs drapeaux arc-en-ciel. La Première ministre Sanna Marin a aussi assisté à l’événement ainsi que le Gay Voyageur.

Helsinki organise une nouvelle édition de sa gay pride le samedi 2 juillet 2022

Gay Helsinki : le guide voyage LGBT pour votre séjour

La Gay Pride est de retour à Helsinki ce samedi 2 juillet pour une ambiance de folie. Une manifestation qui crée une forte ambiance dans tout Helsinki. Lors de la Pride d’Helsinki, l’on célèbre et rappel les droits de l’homme, l’égalité de tous et le respect de l’égalité. Si vous n’avez pas eu la chance de faire la marche des fiertés, découvrez le guide gay d’Helsinki.

Plusieurs personnes considère la loi trans actuelle comme l’un des problèmes les plus centraux en ce qui concerne les droits humains en Finlande. C’est donc l’une des raisons pour lesquelles une grande foule a marché ce samedi 2 juillet à Helsinki. L’un des but est de pousser le gouvernement à remettre au parlement une proposition de réforme de la loi à la rentrée.

La Finlande a eu plusieurs réprimandes, par exemple, du Comité des droits de l’homme des Nations Unies et de la Cour européenne des droits de l’homme. L’objet principal de critique a été que la loi exige présentement l’infertilité comme une loi ou une condition pour la confirmation légale du sexe.

Familles à la marche des fiertés gay d’Helsinki

Familles à la marche des fiertés gay d'Helsinki

La marche de la fierté LGBT a traversé le cœur d’Helsinki et s’est achevée à Kaivopuisto, où un pique-nique dans le parc a eu lieu. Plusieurs familles avec landaus et poussettes ont été aperçues au nombre des personnes ayant participé à la marche.

La place du Sénat était totalement rempli d’une grande foule au départ du cortège, et son allure générale était jeune, ou du moins juvénile. Un individu qui se faisait passer pour Esme s’est assise sur les marches de la place du Sénat et a décrit ce que la procession représentait pour elle. « Pour moi, cela veut symboliser la liberté et la liberté d’aimer et d’être aimé, quel que soit le nombre de façons différentes dont vous pouvez être aimé. »

En outre, les parachutistes supérieurs étaient bien représentés lors de cette journée. Aux portes de Kaivopuisto, le cortège a été suivi par Hemmi Palm, 74 ans , qui participe à la Helsinki Pride depuis de nombreuses années déjà.

Il y a eu une forte mobilisation de jeunes, de couleurs et de monde, et ça fait du bien.

Des personnalités politiques à Helsinki Pride 2022

Gay Pride d'Helsinki

Avant cela, il était un criminel et malade, mais plus maintenant. Petit à petit, ces choses progresses, a affirmé Palm, qui marche depuis les années 80. Le maire de la ville d’Helsinki, Juhana Vartiainen, a aussi été aperçu en train de participer à la fierté à Kaivopuisto , qui s’est dit heureux de l’ouverture d’esprit qui règne depuis sa jeunesse, lorsque l’homosexualité était encore un vrai crime.

C’est une si grande chose à propos d’Helsinki. Il serait normal de dire qu’Helsinki est une zone très conviviale pour les personnes membre de la communauté LGBTQIA+. La vieille idée de Stad est que tout le monde est le bienvenu, il y a eu toujours des visiteurs de différentes parties de la Finlande et du monde et la ville a toujours été très accueillante.

Plus 70 000 personnes à la Pride selon la police

Plus 70 000 personnes à la Pride selon la police

Selon les informations qu’elle a fourni, la police a estimé que 70 000 à 80 000 personnes avaient participé à l’événement. D’après la police, le cortège s’est déroulé dans la tranquillité. La circulation a été coupée de la route lors de la réalisation de la marche des fiertés LGBTQ. Une foule nombreuse s’était massée le long des rues. Cette année, Jenni Haukio , épouse du président Sauli Niinistö , a été la marraine de la manifestation Helsinki Pride . Le premier défilé de la fierté LGBTQ d’Helsinki a été effectué depuis 2019, quand environ 100 000 personnes y ont pris part.

LGBTQ Pride d’Helsinki 2022 : un véritable succès

Quartier gay d'Helsinki

En ce fameux jour inoubliable, le défilé de la fierté LGBT de la ville d’Helsinki a retrouvé sa place habituelle, le centre-ville, pour réaliser à nouveau une marche de la fierté. Bien avant que les festivités ne débitent, un rassemblement a eu lieu. Le maire d’Helsinki a prononcé son petit discours d’encouragement. Quelques autres personnes importantes ont également effectué des courts discours. Tout était au rendez-vous pour que ce samedi soit très spécial pour Helsinki. Musique, chant et Dj ont rendu la journée plus « folle ». Chacun trouvait pour son compte, quelques stands étaient installés, notamment le stand de maquillage. Cela permettait aux participants de se fondre dans le décor.

Les organisateurs de la marche des fiertés LGBTQ d’Helsinki affirment avoir fait le nécessaire pour que tous les participants ne regrettent pas leur présence lors de cet événement. En effet, l’événement était un grand succès. Plusieurs petits drapeaux multicolore étaient accessibles. C’était une bonne façon de créer plus de couleurs dans la ville.

Les manifestations d’Oslo et d’Oodi ont éclipsé le cortège

Les forces de l’ordre d’Helsinki ont annoncé vendredi qu’elle surveillerait la sécurité de la marche des fiertés LGBTQ en ayant une présence visible dans la ville et en suivant de façon active et rigoureuse la discussion sur les réseaux sociaux. La police a prévu à l’avance que la fusillade de masse qui a eu lieu à Oslo il y a environ à peu près une semaine pourrait multiplier le harcèlement et le vandalisme envers Pride en Finlande.

Vendredi, en revanche, un spectacle de conte de fées drag qui a eu lieu dans la bibliothèque centrale d’Helsinki Oodi, qui faisait partie du programme de la Helsinki Pride, a été perturbé. La police ainsi que les aides-soignants ont renvoyé les étrangers d’Oodi. Néanmoins, d’après l’évaluation donnée par la police de sécurité, il n’y avait aucune vraie menace pour la marche des fiertés LGBTQ en Finlande