Si l’on connaît Agde avant tout pour les belles plages du Cap d’Agde, il existe bien d’autres raisons de visiter cette ville et ses alentours. Agde possède une culture et une histoire extrêmement riches et intéressantes et son centre-ville regorge de beaux exemples d’architectures témoignant du passage des siècles. Voici quelques incontournables à ne pas manquer pour une visite complète d’Agde.

Les remparts de la cité grecque d’Agde

Destination gay Agde

Agde fut fondée au VIème siècle avant notre ère. Aujourd’hui, elle est l’une des plus vieilles villes de France. D’abord cité grecque rattachée à la colonie phocéenne de Massalia, Agde devint une cité romaine autour de 49 avant notre ère. Durant l’Antiquité, cette ville était un centre important du commerce dans la région, notamment grâce à sa localisation avantageuse : elle avait été construite en surplomb du fleuve Hérault, important axe de commerce fluvial. Agde produisait de l’huile d’olive, cultivait du raisin et extrayait du sel, mais elle jouait aussi un rôle important dans le commerce de la laine, du basalte et des céréales.

Aujourd’hui, il reste à Agde quelques vestiges des remparts construits à l’époque phocéenne. Au total, près de 850 mètres de remparts sont encore debout aujourd’hui. Ces murs construits à partir de roche basaltique datent du IVème siècle avant notre ère et ils sont classés Monument Historique. Longez-les afin de vous plonger dans l’histoire antique d’Agde !

Le centre-ville d’Agde

Guide gay d'Agde

La vieille ville d’Agde se distingue par ses nombreuses constructions en pierre basaltique noire, qui lui valent le surnom de « Perle noire de la Méditerranée ». Prenez le temps de flâner dans les rues de la ville afin de contempler les maisons datant des XVIIème et XVIIIème siècles. Sur la rue Haute, vous verrez également une maison du XVIème siècle dont l’escalier à colonne torsadée est à voir absolument. D’autres façades valent aussi le détour, notamment celle de l’hôtel Albaret, décorée dans un style persan.

Faites également un tour du côté de la Cathédrale Saint Etienne d’Agde, qui date du XIIème siècle. Cette cathédrale a la particularité d’être bâtie dans la pierre volcanique noire mais aussi d’être fortifiée.

La maison cœur de ville, édifice qui abrite la mairie de la ville, est elle aussi construite dans la pierre volcanique noire. Ne manquez pas d’aller voir sa façade unique.

Le Fort de Brescou

Fort de Brescou

La construction du Fort de Brescou a débuté en 1586. Entre 1604 et 1610, il fut fortifié afin de protéger la ville d’Agde des invasions espagnoles. Détruit puis reconstruit dans les années 1680, le Fort de Brescou devint une prison au XVIIIème siècle. Aujourd’hui, cet édifice marquant de l’histoire d’Agde, situé au large du Cap d’Agde sur une petite île d’origine volcanique, est ouvert aux visites touristiques.

Les plages d’Agde

Guide gay d'Adge

Le célèbre Cap d’Agde est, évidemment, un incontournable de la région. Station balnéaire renommée, il rassemble plus d’une dizaine de plages, dont la plus étonnante est sans doute la plage de la Grande Conque, l’unique plage de sable noir sur le territoire de la métropole française. Cette plage est la plus fréquentée du Cap d’Agde : si vous venez à Agde en pleine haute saison, pensez aux plages qui se trouvent plus éloignées de la ville et qui sont accessibles à pieds par d’agréables sentiers.