Entouré par la Birmanie, la République populaire de Chine, le Vietnam, la Thaïlande et le Cambodge, le Laos est un pays d’Asie du Sud-Est. Son histoire remonte jusqu’à l’époque chrétienne. Les vestiges de la Plaine des jarres le démontrent. Dans le sud du pays, le site de Vat Phou remonte à l’époque de l’influence des khmers primitifs, de la civilisation hindoue, du bouddhisme et de la civilisation Dvaravati.

Vers le XIIe siècle, les populations Tai arrivent en provenance du sud de la Chine. Plusieurs civilisations se sont succédées au Laos. Le pays est par la suite devenue une république. Membre de l’ASEAN (Association des nations du Sud-est asiatique) depuis 1997, le pays accueillit le sommet de l’Association pour la première fois en 2004 dans la ville de Vientiane. Le pays est divisé en 16 provinces et 1 municipalité.

Le pays compte plus de 6 millions d’habitants dont la plupart sont de religion bouddhiste. Dans le pays, les rites animistes sont également très répandus, surtout chez les minorités ethniques. Le Laos compte également des chrétiens catholiques, des mormons et des protestants. L’Islam, la Foi Baha’ie et le Confucianisme sont également présents.

Le Laos a son côté sombre de l’histoire. Les Hmong, une minorité ethnique, sont pourchassés par l’armée vietnamienne et l’armée laotienne. Les Hmong ayant servi les Français et les Américains durant la guerre, ils furent persécutés à l’époque et ils le sont encore aujourd’hui. La plupart ont réussi à émigrer vers les pays occidentaux mais les peuples des montagnes continuent de se battre pour leur survie.

Destination gay du Laos

Le Laos possède une végétation très bien préservée. La majorité du territoire est recouvert d’une forêt tropicale. Les rizières où au printemps le riz est semé, en été il est repiqué et en automne, il est récolté. Les arbres fruitiers tels que les manguiers, les jacquiers, les papayers, les palmiers à huile, les arbres à durian et les cocotiers se retrouvent au sud du pays. Dans la région du plateau des Bolovens, il y a abondance de caféiers et de théiers ainsi que des pêchers près de la plaine des Jarres.

Même avec une population très dense, le Laos possède une faune très abondante et très variée. Le dauphin d’eau douce (ou dauphin d’Irrawady), le gibbon, le léopard, l’éléphant sauvage et l’ours noir sont les espèces les plus spectaculaires. Les cobras et les vipères de Russelle sont également nombreux dans tout le pays.

Le meilleur temps pour voyager au Laos est du mois de novembre au mois de mars. La saison sèche est présente et les températures n’y sont pas trop élevées. Les degrés peuvent varier selon la région. En montagne, les mois de décembre et janvier y sont très froids ayant même des possibilités de gel la nuit. Les mois d’avril à octobre sont soumis à la mousson. Les pluies sont alors très abondantes et les mois les plus chauds ont lieu en avril et mai. Après les premières pluies, les chaleurs s’installent et la température peut varier entre 30 et 35°C (86 et 95°F). La chaleur peut même devenir très gênante durant les mois de juillet, août et septembre tandis que la pluie ne tombe qu’en averses journalières dans la soirée.

Tourisme au Laos

Guide gay du Laos

Le Laos est un des pays les plus pauvres au monde. Cette nation très fière cherche encore sa voie dans le développement. Le touriste doit savoir être discret et déférent envers ses hôtes afin que les laotiens puissent apprendre à faire confiance aux étrangers.

La capitale est la ville de Vientiane. Cette ville paisible est totalement différente des autres villes de la région. La ville n’ayant pas encore connue de transfiguration comme les métropoles du sud-est, la capitale conserve une authenticité pure rappelant certaines villes d’Afrique. Les larges avenues et les vieilles villas lui confèrent un charme incomparable.

Une visite au Buddha Park ou Xieng Khuan permet un voyage en enfer, sur terre et au paradis. Ces trois niveaux se retrouvent dans la gueule d’une tête de démon (en forme de citrouille) où il est possible d’entrer. Ce parc de sculptures hindoues et bouddhistes comprend plus de 200 statues. Des hommes, des animaux, des démons et des dieux y sont représentés. Il est possible d’arpenter le bras du Bouddha gigantesque.

Vientiane a son arc de triomphe. Même s’il n’est pas aussi célèbre que celui de Paris, il a été bâtit à son image. Le monument a été érigé en l’honneur des morts dans les différentes guerres. Inspiré de la mythologie laotienne, il a été édifié avec le béton américain devant initialement servir à la construction d’un aéroport.

Guide gay de Luang Prabang

Les amateurs d’art apprécieront la visite à Wat Ho Phra Kéo. Cette reproduction de l’ancien temple royal abrite une collection d’objets sacrés. L’art laotien et l’art khmer y sont représentés. L’extérieur du bâtiment est décoré de multiples statues de Bouddha en bronze datant du XVIIIe siècle. Les statues sont sculptées dans différentes positions méditatives.

Pour les amoureux du bouddhisme ou de l’architecture, le Wat That Luang est à mettre à l’itinéraire. Ce monument est la résidence du chef suprême du bouddhisme. Il est un des plus importants monuments religieux du pays. Érigé au XVIe siècle, il contient un grand stûpa sacré avec à l’intérieur un cheveu de Bouddah et les cendres d’une de ses hanches. La terrasse entourée de pétales de lotus est à voir.

Luang Praban est une autre ville du Laos. Elle est au 3e rang pour sa taille mais elle prend le premier rang pour sa beauté. Membre de l’Unesco, la ville est chargée d’histoire, de richesse religieuse et de beauté. Son charme y est exceptionnel. Dans la ville se trouve l’ancien Palais royal où se trouve le Bouddha d’Or. Cette précieuse relique du passé est plus importante que le palais lui-même aux yeux des laotiens.

Tout près de la ville se trouve la cascade de Tad Kouang Si. Cet endroit agréable est très rafraîchissant. Les plus aventureux y grimperont la droite des chutes tandis que les autres s’y rafraîchiront dans les piscines naturelles en bas ou tout en haut de la cascade.