header image
standard-title Droits LGBT Mariage gay, adoption d'un enfant et légalisation de l'homosexualité en Birmanie (Myanmar)

Droits LGBT

Mariage gay, adoption d'un enfant et légalisation de l'homosexualité en Birmanie (Myanmar)
 id=

Les droits des gays et lesbiennes en Birmanie restent encore aujourd’hui bafoués. Toutefois, depuis 2010, la population s’ouvre de plus en plus face à la communauté LGBT ainsi qu’aux touristes homosexuels. Une différence notable se voit dans les grandes villes de la Birmanie, dont Rangoun et Naypyidaw et celles plus touristiques. Les activités sexuelles entre deux personnes de même sexe restent illégales au Myanmar et passibles d’amendes et d’emprisonnement pour dix ans. Toutefois, ce type de situation arrive de moins en moins. Les informations concernant ce type de cas sont difficiles à obtenir tandis qu’il provient du Gouvernement birman. Cependant, à la suite d’une réforme politique visant spécifiquement les personnes homosexuelles, des améliorations sont faites pour une liberté civile et une plus grande reconnaissance de la communauté LGBT.

Droits des homosexuels en Birmanie (Myanmar)

Officiellement, les Birmans homosexuels ne peuvent pas se marier, n’ont aucun droit et ne peuvent avoir des relations sexuelles. Les lois discriminent clairement la communauté gay et lesbienne. Toutefois, plusieurs régions sont plus ouvertes et plus laxistes qu’en ont appliqué les lois pour cette communauté. Certains birmans quittent le Myanmar pour commencer une nouvelle vie plus ouvertes en Thaïlande, pays voisin et plus ouvert. Pour les touristes, vous n’aurez aucun souci dans la mesure où vous respectez les coutumes locales et que vous avez une certaine discrétion même à Rangoun et à Mandalay.



Hébergements gay sur Paris

Loading…