header image
standard-title Londres

Guide gay de Londres

Londres

Guide gay de Londres

 id=

Avec plus de 8 millions d’habitants à Londres, cette ville du Royaume-Uni constitue l’une des plus importantes capitales d’Europe. Londres est la principale destination gay du Royaume-Uni. Reconnu mondialement comme une plaque tournante pour les touristes homosexuels, il ne manque pas d’activités à faire à Londres. Une scène incroyable à l’année au pays des Anglais et de la pop music! Le Gay Voyageur vous présente le guide gay de Londres en français pour vous aider lors de votre prochain votre au Royaume-Uni.

Londres : destination gay

Londres reflète l’image d’une ville ouverte. C’est le cas pour leur communauté gay. Cette vitalité et cette diversité sont bien senties à Londres. Cette métropole est en constante évolution. Grande métropole de l’amour, des affaires. de l’art, du design, du shopping et d’une scène gay des plus dynamique, Londres est une destination gay friendly incontournable pour tous les touristes homosexuels qui aiment voyager.

En été, de nombreux locaux se donnent rendez-vous dans les parcs historiques de la ville, sur le bord de la Tamise en encre dans les cafés pour passer du bon temps. En soirée, les quartiers branchés attirent les touristes qui veulent profiter de bons moments à Londres. Le quartier gay de Londres est parmi les plus intéressants pour les touristes homosexuels. Ici, on y retrouve parmi les meilleurs bars, clubs et restaurants au monde. Vous allez y retrouver des bars et des plus classiques jusqu’au club fétichiste. Tout pour plaire aux voyageurs expérimenter.

Londres est mondialement reconnue comme l’une des destinations les plus gay friendly au monde. Pour preuve, en vous rendant dans les quartiers de Soho ou Vauxhall, vous allez rapidement comprendre pourquoi. Comme vous le verrez, les bars et les clubs gay sont omniprésents dans les quartiers gay de Londres. Imaginez-vous visiter cette ville qui ne dort jamais, où les musées sont de classe mondiale, les boutiques de hautes boutiques, l’architecture emblématique, les restaurants raffinés et l’atmosphère enivrante, donnent aux touristes des raisons de visiter Londres. La scène gay est toujours aussi active et populaire malgré le fait que les applications de rencontres ont pris la relève de certains bars et discothèques.

Les voyageurs gay n’ont pas besoin de prendre plus de précautions supplémentaires lorsqu’ils visitent Londres. Autant dans le quartier gay au coeur des quartiers plus touristiques, vous allez vous sentir comme chez vous !

De tout évidente, être gay ne définit pas l’attraction d’une ville ou d’un pays. Nous devrions choisir une destination pour ses attraits et nos plaisirs plutôt du fait qu’elle soit gay-friendly. Toutefois, c’est un sacré plus de savoir que la ville de nos prochaines vacances s’affiche clairement comme étant gay friendly. Plusieurs exemples démontrent le fait que Londres est sûrs et gay friendly pour les touristes LGBT. La scène gay de Londres est tout simplement géniale.

Au coeur de Londres, vous allez retrouver le meilleur des établissements gay

  • Cafés
  • Bars
  • Clubs
  • Discothèques
  • Boutiques

et bien plus encore. Lors de votre prochaine visite à Londres, il ne faut surtout pas manquer de vivre l’expérience des pubs anglais. C’est une réelle tradition qui est fort populaire après les heures de travail.

Loading…

Articles touristiques sur Londres

Loading…

Top 10 des attractions de Londres

C’est la toute première fois que vous allez visiter Londres? Voici dix attractions touristiques à ne pas manquer lorsque vous visitez la belle et grande ville de Londres. Quoi visiter à Londres : la liste! Découvrez le top dix des meilleures attractions touristiques de Londres avec le Gay Voyageur.

Loading…

Visiter Londres loin des touristes

Vous aimez visiter une ville au rythme des gens qui y habitent. Londres offre plusieurs coins, parfois loin des touristes, pour vivre comme les Anglais! Découvrez les meilleurs lieux et adresses de Londres loins des autres touristes. Une visite surprenante au coeur de la capitale du Royaume-Uni.

Loading…

Londres : pour une visite royale et gay friendly

Londres! Une ville où l’histoire des rois et des reines marque toujours l’imaginaire. Londres est une destination qui attire des milliers de touristes qui souhaitent en apprendre un peu plus sur la monarchie britannique. En vous rendant à Londres, pourquoi que ne serait pas vous le prochain roi?

Loading…

Londres : pour les garçons homosexuels

Quelle ville a plus de théâtres que New York, plus d’artistes que Paris et une scène gaie et lesbienne pour rivaliser avec San Francisco? Abritant la plus grande population de gays et de lesbiennes d’Europe

Loading…

Londres : une scène gay « so friendly »

Vous souhaitez visiter Londres ? Eh bien n’hésitez plus ! Partez à la découverte de cette ville attrayante et captivante. Londres n’a rien à envier aux autres villes et pays. Sa scène gay, diversifiée et attractive s’étend du nord au sud. Découvrez sans plus attendre ce dynamisme et cette diversification « Made in London ».

Loading…

Top 10 des patinoires extérieurs de Londres

Londres est reconnu pour avoir plusieurs patinoires extérieures où l’on peut patiner pleinement. Voici les meilleurs endroits pour faire du patin à Londres. Découvrez dix patinoires londoniennes à faire en hiver!

Loading…

Noël romantique gay friendly à Londres : les meilleurs adresses

Vous avez toujours voulu passer un Noël avec votre amoureux? Londres est sans aucun doute l’une des destinations les plus magiques au monde pour vivre la frénésie de Noël. Louez une chambre au centre-ville de Londres et vivez toute la magie de Noël avec votre amoureux. Voici quelques idées d’itinéraire à faire à Noël à Londres.

Loading…

Gay Life à Londres : Vincent nous parle de la vie gay à Londres

Vous n’avez jamais visité Londres? C’est le temps de découvrir cette magnifique destination. Vincent, montréalais de naissance, mais résident à Londres, nous fait découvrir sa ville d’adoption. Dans un interview en toute intimité, Vincent nous partage ses meilleures adresses pour mieux visiter les merveilles que propose Londres.

Guide gay de Londres

Guide gay de Londres

Londres est l’une des principales destinations gay en Europe. La scène gay de Londres est particulièrement vibrante, surtout en été. Le Guide gay de Londres offert par le Gay Voyageur vous propose de nombreuses informations pratiques afin de mieux planifier votre prochain voyage dans la capitale du Royaume-Uni.

Ville parmi les plus animées et cosmopolites d’Europe, Londres est une mégapole qui s’étend sur 15 000 km carré où cohabitent près de 50 nationalités. Si la ville paraît gigantesque, son centre est un assemblement composite de petits villages et de quartiers disparates à taille plus humaine, qui font son charme. La ville vaut pour ses musées, ses théâtres, ses parcs et ses monuments célèbres mais aussi pour la diversité de ses quartiers, East End et Soho, pour les amateurs de culture underground, South Kensington ou Notting Hill, pour les ambiances plus chics et apaisées. Avant-scène de l’architecture high-tech, du design, de la mode, Londres fait les tendances.

Ville tentaculaire, à la fois temple du classicisme à l’anglaise et ultra-branchée, royaume des affaires et avant-gardiste, Londres est plus qu’une ville : un univers. Centre névralgique du capitalisme européenne, foyer de toutes les expérimentations culturelles, Londres est une ville insaisissable, mosaïque de quartiers et reine des paradoxes. Aujourd’hui, la capitale britannique est à nouveau en ébullition. Passée la période de morosité des années 1980, elle a renoué avec l’effervescence qui lui sied si bien et rejoint le cénacle des villes culturelles et branchées. Les restaurants ne désemplissent pas, les boutiques foisonnent et la vie nocturne a rarement été aussi intense. Mais Londres l’urbaine est aussi l’une des villes les plus verdoyantes du monde. Le tout se visite à moins d’une heure en avion de Paris !

  • Superficie : 1 578 km²
  • Population : 6,8 millions (12 millions d’habitants pour le Grand Londres)
  • Peuples et ethnies : si la majorité des Londoniens sont des blancs, la capitale a aussi un visage cosmopolite. Depuis les années 40, des immigrants originaires des anciennes colonies (Antilles, Inde et Pakistan) affluent en masse. Ces deux dernières décennies voient l’arrivée notamment de Kurdes, de Somaliens et de Bosniaques. Au total, les minorités ethniques représentent 15 % de la population.
  • Langues : l’anglais. Toutefois, au regard de l’immigration, près de 200 langues différentes sont parlées dans la capitale britannique.
  • Religions : l’anglicanisme est la religion officielle. Parmi les autres courants protestants, citons les méthodistes, les baptistes, la United Reformed Church et l’Armée du Salut. Sinon, un britannique sur dix se réclame du catholicisme. Des estimations récentes font état de plus d’un million de musulmans et d’importantes communautés sikh et hindoue.

Londres occupe une place de premier plan au niveau économique mondial. Plus de 80% de son activité est dominée par le secteur tertiaire. L’activité internationale du port de Londres et la part des industries lourdes diminuent régulièrement depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Infos pratiques

Visa : les ressortissants de l’Union européenne peuvent résider et travailler sans autorisation préalable. Seule une pièce d’identité est demandée à l’entrée du territoire britannique.

Santé : aucun risque à craindre, ni précaution à prendre en particulier.

Précautions à prendre : Londres ne présente pas de danger particulier. Toutefois la nuit, évitez les rames vides du métro, les bus et les taxis restant les moyens les plus sûrs pour circuler. Par ailleurs, ne vous séparez jamais de vos bagages, vous risqueriez de déclencher une alerte à la bombe.

Décalage horaire : toute l’année, les horloges anglaises avancent d’une heure par rapport à l’heure française

Poids et mesures : officiellement, le système métrique est de rigueur mais les distances sont toujours exprimées en miles, yards, fet (pied) et inches (pouces). La plupart des liquides sont exprimés en litres, à l’exception du lait et de la bière (pintes).

Électricité : 240 volts, 50Hz, prises à trois fiches

Quand partir à Londres

Quand partir à Londres

Londres peut se découvrir en toutes saisons. Reste que la meilleure solution est de visiter la capitale britannique d’avril à mai ou de septembre à octobre : durant ces périodes, le temps n’est pas trop changeant et les files d’attente pour les musées, plus courtes.

Fêtes et festivals

Nouvel An – A Trafalgar Square, Lord Mayor’s Parade : les maires des différents quartiers de Londres et de Westminster paradent dans des chars et des bateaux. Fin janvier- début février – Nouvel an chinois : dans le quartier de Soho, danses du lion. Dernière semaine de mars – Oxford / Cambridge University Boate Race, course traditionnelle d’aviron. Début mai – Le marathon de Londres. Dernière semaine de mai – Chelsea Floral Show est la plus grande exposition de fleurs de la ville. Première semaine de juin – Beating Retreat – fanfares et marches militaires à Whitehall. Mi juin – Trooping the Colour (parade célébrant l’anniversaire de la reine à Whitehall) ; Spitalfields Festival (trois semaines de musique et de danse dans l’East End) ; Greenwich Festival (musique et théâtre dans les églises et sur les places). Juillet – Doggestt’s Coat & Badge Race : course d’aviron du London Bridge à Albert Bridge ; Royal Tournament : la plus grande fête militaire du monde à Earl’s Court. Fin août – Notting Hill Carnival : un immense carnaval de musique des Caraïbes. Septembre – Open House : le public peut accéder aux bâtiments officiels habituellement fermés ; Great River Race : courses de péniches, de bateaux dragon et de vaisseaux sur l’Isle Dogs. Fin septembre – Horseman’s Sunday : bénédiction de 100 chevaux à Hyde Park Crescent, suivie d’un saut d’obstacles à Kensington Gardens. Mi-octobre – Trafalgar Day Parade : des fanfares défilent sur la place pour commémorer la victoire de Nelson en 1805. Fin octobre – début novembre – State Opening of Parliament : la reine rend visite au Parlement au milieu des saluts militaire. Mi-novembre – Lord Mayor’s Show : le maire traverse la ville en carrosse. Défilés de chars, fanfares et feux d’artifices également.

Coût de la vie et argent au Royaume-Uni

Monnaie : la livre sterling (GBP). La vie à Londres n’est pas vraiment bon marché ! Les hôtels et Bed & Breakfast sont particulièrement hors de prix.

Prix moyen d’un repas dans un restaurant : de 17 à 33 euros.

Prix moyen d’une chambre : De 81 (en catégorie budget) à 146 euros (en catégorie moyenne). Selon la période.

Taxes, pourboires et marchandage : TVA de 17,5 % sur tous les produits et les services, à l’exception des aliments et des livres. Au restaurant, laissez 10 à 15 % de pourboire, si le service n’est pas compris dans l’addition. Le marchandage n’est pas de mise en Angleterre.

Environnement à Londres et les environs

Environnement à Londres et les environs

Geographie :

Située au sud-est de l’Angleterre, l’agglomération londonienne est coupée en deux par la Tamise, soumise aux marées. Le Grand Londres est délimité par la M25, sorte de périphérique. Composée de bourgs hétéroclites, la ville est constituée de deux pôles : Westminster et la City considérée comme le centre de la capitale. La plupart des sites, des restaurants et des théâtres sont regroupés à l’intérieur d’une zone délimitée par la Circle line, au nord du fleuve.

Climat :

Le climat est en général doux, ce qui ne signifie pas que vous laissiez lainages et imperméables à la maison. En hiver, les températures sont de 6°C en moyenne. Au printemps et en automne, elles atteignent 11/15°C, les températures estivales moyennes dépassant rarement les 20°C. En juillet et août, le thermomètre peut atteindre les 30°C.

Faune et Flore :

Avec ses multiples espaces verts, Londres est l’une des villes les plus verdoyantes du monde. Implantés pour la plupart en centre ville, les célèbres parcs londoniens abritent une grande variété d’animaux y compris oiseaux (passereaux, mésanges bleues, mésanges charbonnières, roitelets huppés). Si l’écureuil a colonisé la plupart des parcs de la ville, les renards, en raison de leurs moeurs nocturnes, sont moins visibles, comme les hérissons et les blaireaux. Du jardin soigné (Holland Park, St James Park) au jardin plus sauvage (Richmond Park, Bushy Park) sans oublier les jardins botaniques (Kew Gardens), vous n’aurez que l’embarras du choix. Reste que les embouteillages contribuent largement à la mauvaise qualité de l’air et que la Tamise, malgré son apparence, est moins polluée depuis le nettoyage effectué en 1974 : les saumons sont même de retour !

Comment se rendre à Londres

Comment se rendre à Londres

Cinq aéroports desservent Londres : Heathrow (le plus important), Gatwick, Stansted, Luton et celui de la City. Air France assure une quinzaine de vols quotidiens et British Airways, une vingtaine.

Depuis l’ouverture du tunnel sous la Manche en 1994, l’Eurostar relie Londres à Bruxelles, Lille et Paris. Environ 14 départs sont proposés chaque jour de Paris, gare du Nord à Londres Waterloo. Comptez 3 heures de trajet.

Eurolines constitue l’une des solutions les plus économiques pour rallier la capitale britannique (trois départs par jour). Attention le trajet dure entre 6 et 8 heures.

Si les embouteillages et les coûts de stationnement ne vous effraient pas, rien de plus facile que de se rendre à Londres en voiture ou en moto. Depuis la France, vous pouvez charger votre véhicule soit sur un train du tunnel sous la manche ou sur un ferry. Les plus courts trajets en ferry relient Calais ou Boulogne à Douvres ou Folkestone.

Préférez Douvres si vous souhaitez rejoindre Londres en bus ou en train. Pour la traversée comptez 35 mn pour l’aéroglisseur, 45 mn pour les autres compagnies et 90 mn en ferry.

Comment circuler au centre-ville de Londres

Comment circuler au centre-ville de Londres

Heathrow est l’un des plus grands et des plus actifs aéroports du monde. Il abrite quatre aérogares et deux stations de métro. Comptez une heure de trajet en taxi et 56,5 euros pour vous rendre vers le centre. Gatwick est également un grand aéroport, un peu plus éloigné du centre. Plus pratique et plus agréable, il est relié par voie ferrée à Victoria et le métro. Des bus relient aussi le centre. Comptez 56,5 euros en mini taxi et 113 euros en taxi. Situé dans les Docklands au bord de la Tamise, l’Aéroport de London City est le nouvel aéroport de la capitale. Il est relié depuis la gare de Liverpool St et par bus. En minibus, comptez 56,5 euros et 125 euros (peut-être plus) en taxi traditionnel. Enfin, l’aéroport de Luton accueille des vols charters. Quant à Stansted, il est accessible depuis la gare de Liverpool.

Le métro (tube) constitue le moyen le plus pratique et le plus rapide pour se déplacer mais il est l’un des plus chers métros au monde. Son tarif au kilomètre dépasse celui du Concorde ! (le billet le moins onéreux revient 3 euros environ) et souffre de retard fréquent. La One-day Travelcard, carte valable une journée et sur tout le réseau londonien (quel que soit le mode de transport), est le moyen le plus économique pour circuler dans Londres.

Les taxis noirs font autant partie du paysage londonien que les bus rouges, même si, aujourd’hui, ils arborent de la couleur et de la publicité. Reste que les courses ne sont pas bon marché.

évitez de vous rendre à Londres en voiture. Les encombrements sont légendaires et les parkings, onéreux.

Des croisières en ferry sont par ailleurs organisées sur la Tamise de mai à septembre. Les principaux points de départ se situent aux embarcadères de Westminster et de Charing Cross. Longtemps négligés, les canaux connaissent un regain d’intérêt, et leurs visites sont proposées par de multiples compagnies.