header image
standard-title Vacance Bons plans de voyages gay à Nice et de la Côte d'Azur

Vacance

Bons plans de voyages gay à Nice et de la Côte d'Azur
 id=

Nice est une destination très populaire chez les touristes gay et lesbiens. Cette destination est toutefois plus tranquille que d’autres villes de France comme Paris, Toulouse ou Montpellier. On vit ici pour passer du bon temps avec son amoureux, entre amis ou en famille. Une visite de Nice c’est aussi une visite au coeur de la Côte d’Azur : cette région de France qui fait rêver les globe-trotters de partout à travers le monde. Le Gay Voyageur ne se gêne pas pour dire que Nice est une destination gay friendly à visiter au moins une fois dans sa vie!

Située au sud de l’Europe et à l’extrême sud-est de la France, Nice est un point de jonction privilégié entre les Alpes, la Provence, la Corse et l’Italie. La ville occupe un site naturel remarquable au coeur de la Côte d’Azur. Elle s’est développée dans un large bassin ouvert au sud sur la Méditerranée et bordé d’est en ouest par une succession de collines boisées. En arrière plan, s’élèvent les premiers sommets des contreforts alpins, dont certains culminent à plus de 3 000 m d’altitude, bien que 50 km à vol d’oiseau les séparent du littoral.

Nice : pour des vacances gay friendly!

Le tourisme est né, à Nice, au XVIIIème siècle avec le séjour hivernal d’aristocrates connus, tout d’abord anglais, puis russes et américains qui impriment à la région une vie élégante et mondaine. Peu à peu le tourisme populaire se développe, et après la deuxième guerre mondiale, la saison d’été l’emporte définitivement sur celle d’hiver. Aujourd’hui, le tourisme est toujours la première activité économique de Nice.

Située, au coeur d’une région à la beauté intemporelle, Nice est, bien sûr, mer avec la réserve internationale de mammifères marins qui approchent la côte de juin à septembre, elle est également montagne au-dessus de la Baie des Anges, là où la faune et la flore sont protégées.

Ainsi, dans le parc national du Mercantour, dès le printemps, des étendues rouges de rhododendrons sauvages et, ça et là, les marmottes, saluant la fin de l’hiver, invitent à découvrir l’un des plus vastes éventails d’espèces animales et végétales. Un autre visage de Nice au coeur d’un environnement oxygénant et vivifiant…

Référence : Office du Tourisme de Nice

Laisser un commentaire