post-title Le gay voyageur en chiffres !

Le gay voyageur en chiffres !

Le gay voyageur en chiffres !

Le gay voyageur en chiffres !

Les homosexuels ont toujours aimé voyager et, pour répondre à la demande actuelle, un nouveau marché s’est développé : le tourisme gay.

73 % des gays et lesbiennes partiraient au moins 3 fois par an, et certains jusqu’à 6 fois. Le budget moyen d’un couple homosexuel attribué aux vacances serait de plus de 1 600 euros pour un séjour, alors qu’il est en moyenne de 900€ pour une famille hétérosexuelle.

Les esprits sont de plus en plus ouverts à voir deux gays s’embrasser en public. Il reste cependant quelques destinations où les regards des locaux et les jugements restent pesants. Alors, les gays privilégient des destinations réputées plus ouvertes à la communauté homosexuelle afin que le voyage reste un plaisir.

Dans cet article, nous listons les destinations les plus appréciées, par continent :

Les destinations les plus favorables en Europe sont Paris, Londres, Amsterdam et beaucoup de villes en Espagne dont Madrid et sa fameuse Gay Pride.

En Amérique du Nord Toronto, Vancouver et surtout Montréal ont une vie gay foisonnante. Aux États-Unis, New York, San Francisco, Los Angeles et les grandes métropoles possèdent leurs districts gays (Castro, The Village, West Hollywood…). L’île de Key West en Floride et Provincetown dans le Massachusetts sont deux petits paradis homos avec des nombreux hôtels tout inclus et une grande concentration de bars et boîtes. Les Etats-Unis génèrent un chiffre d’affaires annuel de 60 milliards de dollars grâce au tourisme gay.

En Amérique du Sud, Buenos Aires, Mexico DF, Rio de Janeiro et Sao Paulo comptent parmi des destinations gays montantes. La métropole brésilienne est le théâtre de la plus grande Gay Pride au monde : la « Parada » regroupe chaque année près de 3 millions de participants.

Dans le reste du monde, Sydney en Australie possède une vie gay flamboyante. Bangkok est la capitale gay de l’Asie, la Thaïlande étant un pays relativement tolérant envers les couples de même sexe.

Contrairement à la Russie, au Nigéria et l’Egypte, où la communauté gay n’est pas encore acceptée. Les chiffres le confirment, seulement 2% de la population gay part dans ces pays.

Enfin, un point important lie tous les voyageurs, quel que soit leur sexualité : le besoin de prendre une assurance voyage ! Rater son vol, perdre sa valise, le véhicule en panne, attraper une angine c’est malheureusement commun à tous ! L’assurance est le seul moyen de faire face aux éventuels imprévus et permet que le voyage ne soit pas gâché par des frais médicaux salés.

Gay Voyageur : Guide gay et destination gay friendly. Un encouragement aux voyages et à la culture.

Articles touristiques similaires

Laisser un commentaire



Hébergements gay sur Paris

Loading…