Longtemps isolée par la Chine continentale, l’île de Taiwan est un subtile mélange de cultures ancestrales chinoise mais aussi japonaise liée à la présence et aux années d’occupation du Japon sur l’île de Formose. Paradis des saunas urbains et extérieurs, la culture confucéenne qui combine les deux systèmes y est encore très affirmée, comme-ci des valeurs morales et spirituelles d’adversité en réveillaient d’autres au profit d’une bienveillance en faveur des droits des minorités LGBT.

La scène gay de Taïwan

La scène gay de Taïwan

Taiwan fait figure de trublion dans le jeu régional asiatique. Bénéficiaire possible de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, l’île bénéficie d’une économie dynamique affichant l’un des taux de croissance les plus élevés de la région. Sa stratégie de développement fondée sur la montée en gamme de la production et la diversification de l’économie bénéficie d’une main d’œuvre abondante et de faibles coûts salariaux dans les trois grandes villes de l’île.

En dehors de Taipei, la capitale, il existe un fort potentiel agricole et ressources naturelles relativement abondantes pour développer la croissance verte et le tourisme vert LGBT. C’est sans doute là que réside le contact si reposant qu’offre Taiwan à ses visiteurs. Dans un principe proche des cultures japonaises et coréennes, Taiwan entretient le culte des bains nus nourris par des sources d’eau chaude naturelle dans les vallées et montagnes.

Taipei est ainsi entourée de « hot springs » ou « onsen » à la japonaise où il est possible de profiter de la nudité dans un cadre authentique et préservé. L’accès à ces sources d’eau chaude est souvent accessible à des prix dérisoires et permet de retrouver un certain repos sur soi-même. C’est la magie de Taiwan, qui offre une équilibre inattendue entre une vie urbaine palpitante et un retour aux sources qui stimule ainsi le bien-être et la relaxation.

Le système public de transports performant permet de circuler d’un quartier sonore et animé en plein Taipei et de rejoindre à haute vitesse le calme de Kaoshung au sud de l’île. Taiwan multiplie les initiatives en matière de forêts urbaines et d’économie circulaire. Il y a une possibilité infinie de profiter de la culture citadine minérale et de bassins ruraux où règne en maître le végétal. Les ananas et fruits exotiques sont savoureux à Taiwan et souvent servis en haute saison sous forme de glaces.

Il existe un quartier gay à Taipei où cohabitent boutiques, bars, restaurants et saunas pour toujours profiter de cette culture des bains. Taiwan dispose aussi d’une compagnie aérienne à bas coûts Tiger Air et développe des liaisons régulières avec Hong Kong et Macao.