header image
standard-title Berlin et Cologne, les capitales gays et lesbiennes de l’Allemagne Les meilleures destinations gay d'Allemagne

Berlin et Cologne, les capitales gays et lesbiennes de l’Allemagne

Les meilleures destinations gay d'Allemagne
 id=

Cultures alternatives et nouveaux modes de vie gays et lesbiens ont deux capitales en Allemagne : Cologne et Berlin. Réseaux d’entraide, vie nocturne animée, défilés, boutiques gays : rien ne manque pour faire de ces deux villes un point idéal de rencontre, d’échange, de discussion et de fête.

Berlin

La vie gay de Berlin

Une bière dans le fameux Tom’s Bar, une visite au « Schwulen-Museum » (le Musée gay) unique au monde, un cocktail au très chic « Schall und Rauch », un flirt au café des lesbiennes « Begine » ou une nuit sans fin dans la Oranienstrasse : Berlin est certainement l’une des métropoles européennes les plus fascinantes pour la communauté LGBT.

Les visiteurs trouveront nombre de cafés, bars, restaurants, clubs et soirées, tant gays que lesbiens. Avec le « Fetisch-Treffen » (rencontre des fétichistes) à Pâques, la gigantesque fête locale des homosexuels autour de la Motzstrasse en juin et le Christopher Street Day, Berlin offre toute l’année des occasions intéressantes aux lesbiennes et aux gays pour visiter la nouvelle capitale allemande.

Cologne (Köln)

Une journée gay à Cologne

Chaque année, le Carnaval de Cologne met la ville en liesse pendant six jours. Même ceux qui sont allergiques au Carnaval succombent tôt ou tard à l’ambiance typiquement « Kölsch ».

Lundi gras, le 3 mars, les rues de la vieille ville de Cologne sont envahies par la communauté LGBT, ce qui garantit une ambiance de folie. Le carnaval revient en été, sous le nom de « Christopher Street Day », le plus grand événement du genre en Allemagne.

En 2001, pas moins de 700 000 gays et lesbiennes se sont réunis à cette occasion à Cologne. Depuis longtemps, la vieille ville constitue le coeur de la scène homosexuelle, par exemple dans la Pipinstrasse ou dans le « Chains », dans le « Pitter und Go » près de l’Alter Markt ou dans le « Teddy Treff ».

Sur la place Rudolfplatz se trouve le « Pimpernel » qui, depuis le début des années 70, est une discothèque culte à grande surface pour les gays, étendue sur trois étages. Dans le quartier « Südstadt » se situe le « Schulz », le plus grand centre gay en Europe, soutenu par plus de 30 groupes et organismes. Sur trois étages se déploie la vie de la communauté.

Widget Area  |  Info: There are no widgets in selected area, add some please.



Hébergements gay sur Paris

Loading…