Puissant, coloré et strident : après que deux éditions aient été restreintes pour des raisons sanitaires, une grande marche de la fierté LGBTQ pour Christopher Street Day avec plus de 500 000 personnes a été organisée à Berlin ce samedi 23 juillet 2022. C’est la toute première marche des fiertés LGBTQ organisées après l’avènement de la pandémie mondiale. Le Gay Voyageur étaient là à la gay pride de Berlin 2022.

Plus de 500 000 personnes étaient présentes à la Christopher Street Day de Berlin

Plus de 500 000 personnes étaient présentes à la Christopher Street Day de Berlin

Ce grand et puissant défilé a été organisé dans la ville de Berlin afin de marquer le Christopher Street Day (CSD). Lors de cette manifestation on dénombrait plus de 500 000 personnes dans les rues de Berlin. Cette grande foule a envoyé un

« signal puissant pour la diversité, la liberté ainsi que le respect et contre la discrimination, la guerre, la haine et le crime », a affirmé la Chancellerie du Sénat de Berlin sur Twitter.

La police déclarait avoir compté près de 500 000 participants. Plusieurs drapeaux arc-en-ciel étaient agités pour la première fois en face de la Chancellerie fédérale et sur le bâtiment du Reichstag. Si vous n’avez pas eu la chance de faire vous aussi la gay pride de Berlin, rendez-vous sur le guide gay de Berlin pour planifier votre prochain séjour dans la ville.

Berlin : une marche des fiertés pas comme les autres !

Berlin : une marche des fiertés pas comme les autres !

La devise de cette année du défilé CSD dans la ville de Berlin pour les droits des personnes membre de la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres, intersexuées et queer) a été « Ensemble dans l’amour ! Contre la discrimination, le mépris, la haine et la guerre ». Ce samedi 23 juillet 2022 était marqué par plusieurs activités amusantes et festives. La ville était dans une ambiance totalement folle avec la présence de plus de 500 000 individus dans les rues pour la marche des fiertés. Le sénateur berlinois pour la culture, Klaus Lederer, n’a pas manqué de déposer une gerbe au mémorial de Tiergarten à la mémoire des personnes membre de la communauté LGBT qui sont maltraitées et tuées sous le national-socialisme avant d’ouvrir de façon officielle la marche à 11h55 sur la Leipziger Strasse.

Ce festival a beaucoup honoré la mémoire des LGBTQ tués dans le combats pour l’égalité de droit. Plusieurs pays continuent d’être moins favorables aux personnes membre de la communauté LGBT. Certains pays vont même à ôter la vie à ces derniers. La marche organisée ce 23 juillet dans la capitale honorait toutes ces personnes mortes pour le combat.

« Berlin est et demeurera la capitale de l’arc-en-ciel LGBT »

Berlin est et demeurera la capitale de l’arc-en-ciel LGBT

A l’occasion de la CSD, le premier responsable de la ville de Berlin, Franziska Giffey (SPD), s’est plainte de discrimination à l’égard des minorités sexuelles :

« Encore aujourd’hui, les individus qui prétendent être membre de la communauté LGBT sont marginalisés et même physiquement violenté. »

L’histoire de Christopher Street Day !  Marche des fiertés) parle de courage, de liberté et surtout de désir d’autodétermination, mais également de discrimination ou encore de violence.

Selon le maire de la ville de Berlin, « Il faut donc nécessairement s’opposer à la discrimination et à l’exclusion ». Elle a demandé à ce que tous les citoyens ne prennent pas à la légère un tel comportement, mais à s’y opposer clairement. « Notre chère et très belle ville est et demeurera la capitale de l’arc-en-ciel », a-t-elle notifié. Giffey lui-même n’a pas pu prendre part à la marche de cette édition à cause en d’une infection corona.

De la Spree à Schöneberg en passant par la Porte de Brandebourg

De la Spree à Schöneberg en passant par la Porte de Brandebourg

De Mitte, les manifestants sont passés par la Potsdamer Platz à la Potsdamer Straße jusqu’à Schöneberg. La Nollendorfplatz est le centre du quartier arc-en-ciel de la ville de Berlin.

C’est a cet endroit que le cortège s’est dirigé vers Großer Stern, c’est-à-dire à travers le quartier des ambassades et le Tiergarten. La journée était une vraie fête. Chacun trouvait pour son compte. La marche s’est déroulée dans une joie totale. Les participants ne remarquaient même pas l’heure qui passait. Certains manifestaient le désire de poursuivre la marche jusqu’aux heures de la soirée. L’ambiance qui régnait était tout simplement spectaculaire. Tout le monde se montrait engagé. Chacun voulait défendre la cause des personnes qui subissent quotidiennement des mépris. Ainsi, aux environs de 16h30, la première voiture du défilé approchait déjà vers sa destination. Cependant, comme dans d’autres endroits auparavant, la marche s’exécutait lentement en raison de la présence d’une très grande foule. Certains participants n’étaient pas de Berlin. La plupart ont fait le déplacement afin de ne pas rater ce programme merveilleux. C’est en effet l’une des plus grandes manifestations du pays. Tout le monde attend ce programme impatiemment. Certains participants ont indiqué qu’ils ont fait le déplacement plusieurs semaines avant le jours proprement dit. Certains ont même réalisé des costumes spécialement pour l’événement.

Le parcours de la gay pride de Berlin 2022

Le parcours de la gay pride de Berlin 2022

A la colonne de la Victoire, les manifestants, y compris les bassistes, se sont tournés vers la porte de Brandebourg. Une dernière fête avec un programme scénique y était prévue jusqu’aux heures tardives de la soirée.

Selon les informations fournies par les organisateurs, 96 véhicules et au moins 80 équipes à pied du monde entier ont pris part à l’événement– plus que jamais au CSD de Berlin. Comme évoqué plus haut, au nombre de ces manifestants, se trouvaient des Ukrainiens, qui ont dû se défendre contre une guerre d’agression russe lors de ces cinq derniers mois.

L’une des plus grandes marche de la fierté LGBTQ à Berlin

Le CSD de Berlin est comptée parmi les plus grandes manifestations de la communauté LGBTQ (lesbienne, gay, bisexuelle, transgenre, intersexuée et queer) en Europe. D’un côté, les manifestants prennent part à ce grand événement afin d’agir contre la violence et la discrimination auxquelles font face les personnes gays. D’un autre côté, les manifestants se retrouvent lors de cette manifestation pour pouvoir festoyer et s’amuser comme jamais. Le défilé de la fierté de Berlin est non seulement un moyen de réunir les personnes membre de la communauté LGBTQ, c’est aussi un moyen de revendiquer la liberté pour les LGBTQ et d’honorer la mémoire des personnes sacrifiées dans cette lutte.

Le Christopher Street Day se célèbre partout dans le monde entier. Le mouvement remonte aux événements de juin 1969, au moment où des policiers new-yorkais ont pris d’assaut un bar de Christopher Street, provoquant une émeute de gays, lesbiennes et trans.

L’événement se poursuit dans la soirée

La marche des fiertés de Berlin a pris fin en fin de journée. Plusieurs étaient dans une ambiance folle qu’ils ont exécuté des danses sur le lieux d’arrivée. Des danses, des cries et des chants…l’on entendait toutes les différentes sonorisation.

Notons que la fêtes de la fierté LGBTQ de Berlin ne s’est pas seulement arrêter une fois la marche terminée. L’équipe chargée de l’organisation a prévu une soirée ambiante et amusante. Les participants qui souhaitaient poursuivre la fête restait afin d’assister aux concerts organisés dans la soirée. Les clubs et les bars de la ville sont restés accessibles durant toute la soirée. Des bières et des activités nocturnes n’ont pas fait défaut tout le monde s’amusait comme il le voulait. Il n’y avait aucune interdiction. Chacun pouvait s’éclater comme il le souhaite. Pour les plus fêtards, les bars sont restés ouverts même jusqu’aux heures tardives.

Dans son ensemble, la marche des fiertés LGBTQ de Berlin a laissé assez de traces positives. Les manifestants ont pris assez de temps pour festoyer sans pour autant oublier de faire des revendications. Toutes les activités étaient préparées de tel sorte que les participants puissent bien s’amuser. Les personnes venues des autres pays ont bien apprécié cet événement. Tout le monde se sentait dans son bain et la bonne humeur régnait très bien. Certains manifestants étaient même excités de pouvoir revenir l’année prochaine pour une nouvelle édition. Les organisateurs se sentent satisfait et espère que l’événement de l’année prochaine serait également une réussite.

Berlin Pride toujours important pour les droits LGBT en Allemagne

Le Christopher Street Day (CSD) se déroule en mémoire du premier grand soulèvement des homosexuels contre les agressions de la police à Greenwich Village (New York, USA) le 27 juin 1969.

Le premier Christopher Street Day (CSD) allemand eut lieu à Brême et Berlin en 1979. Durant des décennies la communauté a développé sa diversité et ses combats politiques. Mais la discrimination envers les gays, les lesbiennes, les transsexuels et les bisexuels existe toujours. Une foule considérable de plusieurs centmille personnes participe chaque année au CSD. Cet événement – la plus importante célébration gay et lesbienne -, sera cette année encore une tribune idéale pour donner le poids nécessaire aux revendications depuis trop longtemps en souffrance

Absence de la gay pride de Berlin à cause de la Covid-19

Au cours des deux dernières années, le CSD à Berlin n’a eu lieu que dans une mesure limitée à cause de la pandémie. Le défilé de la fierté gay a été officiellement annulé à l’été 2020, mais quelques milliers de personnes sont quand même descendues dans la rue lors d’un événement alternatif. En 2021, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté lors d’un défilé CSD allégé dans des conditions strictes à cause de la pandémie de Covid-19, et il y avait également une interdiction de l’alcool.

Le Christopher Street Day est célébré dans le monde entier. Le mouvement remonte aux événements de juin 1969, lorsque des policiers new-yorkais ont pris d’assaut un bar de Christopher Street, déclenchant une émeute de gays, lesbiennes et trans.