Bienvenue à Ouagadougou ! Avec environ 1 million et demi d’Ouagalais, la ville Ouagadougou est la capitale et la plus grande ville du Burkina Faso. La capitale est à la fois le centre administratif, économique et culturel du pays. Située dans la province du Kadiogo tout près du centre du pays, la ville est divisée en trente secteurs dont 17 villages pour cinq arrondissements. Si vous avez planifiez de visiter le Burkina Faso, assurément, votre voyage débutera Ouagadougou, capitale du pays.

Une visite d’Ouagadougou

Fondée au XIe siècle par Les Nyonyonsé, les fondateurs auraient par la suite demandé la protection de l’Empereur mossi de Tenkodogo dû aux nombreux assauts subis par un peuple voisin. Nommée en ces temps-là Kombemtinga (terre des guerriers), la ville devint alors Wogdgo (venez m’honorer). L’appellation aurait par la suite évolué pour devenir Ouagadougou, un peu plus occidentalisé.

La ville est pratiquement au centre du pays, située du côté nord à environ 300km (185 milles) des portes du désert tout près du Mali et du Niger. Du côté sud, à environ 200km (125 milles) se situe le Gourounsi où se trouve le village de Tiébélé et ses jolies maisons très colorées ainsi que la réserve naturelle de Nazinga. À ce niveau, le Togo et le Ghana y sont très proches. En direction du sud-ouest pour se rendre à Bobo-Dioulasso, il est possible de prendre une route par le car qui effectue une pause à Boromo où l’ambiance y est tellement vive et étonnante que la pause devient un moment magique pour les touristes. Il est également possible de prendre le train pour se rendre à Bobo.

Située approximativement au centre du pays, la ville bénéficie d’un climat tropical. Lorsqu’il fait ‘’beau temps’’ comme disent les ouagalais, on est alors dans la saison pluvieuse où l’on apprécie le climat dû à la fraîcheur apportée par les pluies. Avril est le mois le plus chaud à Ouagadougou où les températures peuvent atteindre jusqu’à 42°C (107°F). Après la saison pluvieuse vers le mois d’octobre, la température baisse et les précipitations se raréfient. Le mois de décembre est le plus froid de l’année avec des températures pouvant descendre jusqu’à 15°C (59°C). Les températures recommencent à grimper vers le mois de février.

Tourisme à Ouagadougou

Même si le Burkina Faso est la plaque tournante du tourisme ouest africain et que la ville d’Ouagadougou est un véritable phare de la culture africaine située en plein cœur du pays, la capitale a cependant peu à offrir aux touristes. Son charme particulier réside dans sa culture, son atmosphère africaine bruyante et affairée. Même si peu d’éléments attire les touristes, Ouagadougou prévoit se doter d’un centre-ville plus moderne. Zaka, un grand projet immobilier, prévoit de refondre le centre-ville afin de l’organiser de façon propre et chic pour en faire un meilleur attrait touristique.

Dû à son atmosphère particulière, la ville d’Ouagadougou est très prisée par la tenue de nombreux festivals et rencontres internationales. La place des cinéastes et de la marie de la ville offre la possibilité de s’imprégner totalement dans la culture et la vie trépidante de la capitale de temps d’une promenade.

Une petite visite à la Cathédrale de la ville permet également d’apprécier l’architecture des constructions traditionnelles ouest africaines.

Même si la ville a peu à offrir à l’exception de sa culture et sa vie africaine trépidante, les alentours possèdent certains atouts offrant au tourisme de découverte un certain intérêt. Certains de ces endroits se trouvent à l’Ouest du pays comme les Cascades de Karfigélah, les Dômes de Fabédougou, les Pics de Sindou, le lac aux hippopotames de Tengréla, le Mont Ténakourou et les Falaises de Banfora sans oublier la ville voisine de Bobo Dioulasso qui offre elle aussi un certain attrait touristique.
Attrait naturel très intéressant du pays, le Parc National du W, situé sur la frontière, est le seul du Niger et le plus grand du Burkina Faso. Avec sa flore et sa faune très diversifiées et variées, le parc offre le dernier endroit végétal résistant à l’avancée continuelle du désert. Afin de le protéger, deux réserves de faune furent créées. Ce grand complexe écologique compte trois parcs et constituent plus de 1 023 000 hectares. Attirant l’attention internationale, le programme est actuellement financé par l’UNESCO. Plus de 70 espèces de mammifères terrestres, 112 espèces de poissons et 500 espèces d’oiseaux composent la faune du parc national. Les cobs de bufflon, les éléphants, les buffles et les hippotragus font partie des espèces animales retrouvées dans ces parcs.

Comme la chasse et la pêche sont très prisés au pays et constituent une source de devises contribuant à son développement économique, ces deux sports sont autorisés mais également rationalisés afin de permettre au pays de se développer tout en protégeant les espèces animales, végétales et autres.

Faire du shopping à Ouagadougou

Vous ne serez certainement pas surpris d’apprendre que la principale destination pour faire son shopping au Burkina Faso, passe essentiellement dans sa capitale, Ouagadougou. Si vous avez la chance de visiter le centre-ville d’Ouagadougou, rendez-vous sur l’avenue de la Nation. Principale axe de la ville, on y retrouve plusieurs commerces sur cette avenue aux couleurs du pays. Si vous préférez faire les centres commerciaux, le Prima Center est le centre commercial d’Ouagadougou ainsi que celle le plus populaire de la ville. Bien entendu, on ne retrouve pas tous les articles à Ouagadougou comme on peut le découvrir dans d’autres pays. Par exemple, le realistic dildo se fait plus rare dans les commerces de la ville. Plusieurs locaux opteront pour l’achat en ligne à partir des boutiques en ligne pour faire ce type d’achat. Dans tous les cas, si vous souhaitez faire votre shopping à Ouagadougou, vous aimerez découvrir les produits locaux et des produits uniques du Burkina Faso.