Entre le IIIe siècle av. Jésus-Christ et le XVIIe siècle, les forces militaires chinoises ont construit, détruit et reconstruit cet ensemble de fortifications afin de marquer et défendre la frontière nord de la Chine. Cette structure architecturale est la plus importante jamais construite par l’homme. Située au nord de la Chine, la Grande Muraille débute au nord de Beijing jusqu’au désert de Gobi.

Une visite de la Grande Muraille

Visite gay de Pékin

Avec la Cité Interdite, la Grande Muraille est sans soute le plus célèbre des monuments de la Chine. Ce site grandiose est un incontournable. La longueur de ce monument serait de 6700km (4163 milles) mais cette information varie selon les sources. Elle ferait environ 6 à 7 mètres (20 à 23 pieds) de hauteur avec 4 à 5 mètres (13 à 16 pieds) de largeur. Dû à sa longueur, les Chinois la surnomme ‘’la longue muraille de dix mille li’’; en chinois, dix mille symbolisant l’infini et li étant une ancienne unité de longueur chinoise.

La Grande Muraille est entrée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1987.

Selon la tradition, l’histoire de sa construction est divisée en deux parties :

  • 221 avant J.-C. avant l’unification de la dynastie Qin; les divers états érigent des murs à leurs frontières lors des périodes des Printemps et Automnes ainsi que lors de la période des Royaumes Combattants.
  • À l’unification de la dynastie Qin, la construction d’un grand mur débute à la frontière nord érigée par l’empereur Shi Huangdi

Depuis les plus anciennes dynasties, les chinois érigent des murs pour protéger leurs terres. L’absence de récits officiels et les débats entre historiens n’empêchent pas le peuple chinois de considérer leur Grande Muraille de la dynastie Qin comme l’œuvre colossale de leur histoire. Les soldats, les bagnards, les ouvriers et les paysans furent contraints au travail forcé par l’empereur Shi Huangdi. Il y laissa d’ailleurs sa marque dans l’histoire comme un monarque cruel.

Selon les légendes chinoises, 10 millions d’ouvriers seraient morts durant la construction. Ils furent ensevelis dans les environs de la muraille; d’où lui vient sa réputation de plus grand cimetière du monde.

La Grande Muraille de la dynastie Qin fut érigée pour protéger les frontières. À la mort de l’empereur Shi Huangdi, la dynastie ne survécut que quelques années. L’entretien de la Grande Muraille fut pratiquement abandonné à cette époque.

Ce n’est que cinquante ans plus tard, sous le règne de l’empereur Wudi, que la Grande Muraille prit un essor considérable. Les portions construites par la dynastie Qin furent reliées entre elles et une nouvelle section fut érigée afin de repousser les Xiongru en Mongolie. Sur près de vingt ans, l’empereur Wudi prolongea la Grande Muraille et les offensives diminuèrent. Plusieurs dynasties suivirent mais sous la dynastie Qing (1644 à 1911), la muraille prit sa forme actuelle toujours pour la protection de ses frontières.

Durant la Révolution culturelle, plusieurs briques furent enlevées. Les rebelles et les gardes rouges (groupe de jeunes étudiants chinois) s’en prenaient alors aux lieux de culte et aux monuments religieux.

En 2007, le New Open World, un organisme non officiel, a désigné la Muraille comme étant l’une des Sept nouvelles merveilles du monde.

À savoir sur la Grande Muraille

Grande Muraille de Chine, Chine

Facilement accessible depuis Pékin, il faut environ 2 heures pour se rendre au point d’accès le plus proche. Pour accéder à la Grande Muraille et se promener sur le chemin de garde, il faut se rendre aux points d’accès aménagés pour les touristes.

La majorité des bus touristiques se dirigent vers le point d’accès de Bada Ling. Ce site est très populaire et très achalandé. Les autres sites populaires sont Mutianyu, simatai, Juyongguan, Xifengkou, Jiayuguan et Shanhaiguan. Il est possible d’accéder aux différents points d’accès par les agences de voyages locales. Elles organisent des randonnées de demi-journée avec de petits groupes de 6 à 8 personnes utilisant un mini-van ou un taxi pour le transport.

Peu importe le point d’accès choisi, la Grande Muraille laisse une impression inoubliable d’un bout à l’autre de sa monumentale construction.

Une légende urbaine laisse entendre que la Grande Muraille serait visible de l’espace. Elle fait environ la largeur d’une autoroute et malheureusement de l’espace, la muraille ne serait pas plus visible qu’une autoroute ou autre construction humaine. Cependant les opinions à ce sujet restent partagées. Certains affirment l’apercevoir de l’espace tandis que d’autres affirment encore le contraire.

Temps de l’année pour visiter la Grande Muraille

Très froid en hiver et très chaud en été, le climat de type continental des alentours de Pékin apporte des précipitations très abondantes en été, soit de juin à août.

Les caprices de la météo étant ce qu’ils sont à Pékin, les mois d’avril, mai, septembre et octobre sont les mois privilégiés par Dame nature.

Comme les vacances des touristes occidentaux sont majoritairement en été, de juin à août, il vaut mieux prévoir l’imperméable dans ses bagages en cette période de l’année.

La Grande Muraille est depuis toujours une attraction monumentale. Cette construction, la plus grande jamais créée par l’être humain, est majestueuse. Elle impressionne tant par son parcours que par son histoire très controversée. La Chine ne serait pas la même sans sa Grande Muraille.