standard-title Danemark : droit à l’adoption accordé aux gays

Danemark : droit à l’adoption accordé aux gays

 id=

Les couples homosexuels pourront adopter a décidé le parlement danois le mardi 17 mars 2012. Un pas de plus pour rendre le Danemark encore plus gay friendly. Il faut dire que la capitale danoise, Copenhague, est l’une des premières destinations gay d’Europe. La population et le gouvernement s’affichent comme un pays ouvert à la communauté LGBT. Les touristes gays et lesbiennes ont souvent un coup de coeur pour cette destination. Avec ce changement à la loi, le Danemark devrait s’inscrire parmi vos destinations à faire lors de vos prochaines vacances.

Le Folketing, le Parlement danois, a adopté à une faible majorité de 62 voix contre 53, mardi 17 mars, la proposition de loi d’un député non apparenté, Simon Emil Ammitzboell, visant à ouvrir le droit à l’adoption d’enfants danois et étrangers par les couples homosexuels.

La coalition gouvernementale de droite était opposée au texte, mais le parti majoritaire, celui des libéraux, a laissé ses parlementaires libres concernant leur vote, permettant ainsi l’adoption du texte.

Le petit royaume avec ses 5,5 millions d’habitants a été le premier pays au monde à autoriser les partenariats civils en 1989 pour les couples gays, le Danemark rejoint d’autres pays, comme l’Espagne et la Belgique, sur la question de l’homoparentalité.

En pratique, cette loi risque d’être difficile à appliquer pour les postulants homosexuels à l’adoption, particulièrement lors d’adoptions extranationales, les pays étrangers opposeront leur ordre public interne pour s’opposer à une adoption par un couple homosexuel, argument rejeté par les militants à l’adoption estimant que la situation évolue positivement.

Les militants LGBT du Parti socialiste français ont salué dans un communiqué ce vote, soulignant que «L’approbation de ce texte d’égalité a été permise par un vote unanime des députés de la coalition de gauche dirigée par le Parti social-démocrate de Mme Helle Thorning-Schmidt, membre du Parti socialiste européen (PSE). Le Danemark est actuellement gouverné par la droite, sous la direction du libéral Anders Fogh Rasmussen. Six des députés de son parti (sur 46) se sont joints aux élus de gauche, rendant possible l’adoption de la proposition».

En 2008 déjà les voisins suédois et norvégiens ont ouvert l’adoption aux couples gays. Au sein de l’Union européenne, seuls la Belgique, le Danemark dorénavant, l’Espagne, les Pays-Bas, la Suède et le Royaume-Uni rendent possible l’adoption homoparentale. L’adoption de l’enfant du partenaire de même sexe (création d’une double parentalité légale des deux partenaires) est autorisée en Allemagne, en Islande et en Norvège.

En France, en dehors des cas de délégation partiels de l’autorité parentale via une procédure judiciaire, aucun droit à l’adoption homoparentale n’est permis. Le projet de loi sur le statut du tiers parent s’il prévoit une simplification des démarches et une reconnaissance formelle de ces familles n’inclut aucune disposition sur la filiation ou l’adoption.

Widget Area  |  Info: There are no widgets in selected area, add some please.



Hébergements gay sur Paris

Loading…