Quand on prévoit des vacances aux Caraïbes, on choisit souvent les îles les plus touristiques comme Puerto Rico, la Jamaïque ou la République Dominicaine. Mais les petites îles des Caraïbes, qui ont une tradition d’accueil des touristes mais on su ne pas se laisser envahir, ont des charmes qui ne laissent pas indifférents les vacanciers qui les découvrent pour la première fois.

Bien que certains pays des Caraïbes ont la réputation d’être plutôt, voire très homophobes, particulièrement la Jamaïque, les Bahamas ou les Iles Cayman – qui refusent toujours aux paquebots des croisières gays de faire escale dans leur port – beaucoup d’îles offrent une atmosphère d’ouverture, de tolérance et accueillent favorablement les touristes gay et lesbiennes.

Voici la liste de ces îles. Nous vous en présenterons une par semaine, avec pour commencer la plus française d’entre-elles : Saint Barth’

Saint Barthélémy

Guide gay de Saint-Barthélemy

Minuscule territoire français assez aride, Saint-Barthélémy offre au visiteur sa cuisine première classe, de magnifiques plages et une bonne dose du chic carribéen.

Aruba

Guide gay d'Aruba

Ancienne colonie néerlandaise, Aruba est un Las Vegas miniature avec des plages de sable-blanc immaculées, un intérieur des terres accidenté et un charmante architecture inspirée du style hollandais.

Saint-Kitts

Marqué par l’histoire coloniale anglaise, Saint Kitts a vu ses grandes plantations transformées en hôtels et offre des kilomètres de plages intactes.

Nevis

La miniscule Nevis, soeur jumelle de Saint Kitts, est un trésor de plages de sable blanc, de complexes touristiques luxueux et de villages endormis.

Saint-Martin

Guide gay de Saint-Martin

A moitié française, à moitié néerlandaise, Saint-Martin, bien que davantage envahie par les commerces que les quatre autres îles caribéennes, a réussi à conserver son mélange unique des cultures africaines, françaises et hollandaises.