La chose la plus extraordinaire et la plus grandiose que j’ai vue à Grenade, c’est son Alhambra. Ce site est tout bonnement incroyable, d’un raffinement exceptionnel, parfaitement conservé et d’une beauté historique. Lorsqu’il est possible de passer entre les mailles des touristes agités, on savoure une visite inouïe au coeur de jardins et de bains islamiques à la délicate faïence. Le jeu des fontaines, la végétation luxuriante et pourtant entretenue, les palais s’élevant dans les cieux… Cet endroit vibre d’un esthétisme maure d’une inimitable sérénité, d’une joliesse incomparable. C’est une balade dans le temps qu’on nous propose !

Qu’est-ce que l’Alhambra ?

Cet ensemble palatial, dominant de sa prestance la ville de Grenade en contre-bas, combine harmonieusement l’architecture islamique et l’acropole médiéval le plus subjuguant de Méditerranées. Malgré l’affluence touristique étouffante, on plonge doucement à l’époque nasride, découvrant ci et là des vestiges miraculeusement conservé et sublimé avec le temps. Les édifices, les palais, les mosquées, les bains, les cours, les jardins… Tout est tel que l’imagination vagabonde librement au gré de ses fantasmes, devenant poète, ménestrel, artiste inspiré par tant de beauté. Chargée d’histoire, l’Alhambra conte les faits des musulmans, des chrétiens, des hommes devenant tour à tour maître et serviteur de cette cage dorée si convoitée. Chaque détail, chaque recoin est autant de témoignages du passé, renforçant la crédibilité de ce lieu majestueux. Dommage qu’aujourd’hui, un endroit aussi somptueux soit en proie aux hordes touristiques incessantes de notre ère. Si l’on trouve toujours sérénité apaisante en ses contreforts, l’Alhambra est sujette à l’irrespect des collégiens en voyage scolaire. Forte heureusement (?), le prix exorbitant d’une quinzaine d’euro est assez dissuasive pour conserver un peu de paix qu’offre ces monuments historiques.

Qu’est-ce que le Generalife ?

A la fois sobre et grandiose, magnifique et simple, luxuriante et travaillée, le Generalife est le plus grand jardin de l’Alhambra, propageant sa beauté sur tout un flanc de colline, toisant les palais sur l’autre rive avec le dédain de la modestie. La pureté de ce lieu est merveilleuse, accentuant la fraîcheur de ses allées ombragées et la douce mélodie enchanteresse de ses fontaines. Tout est fait pour être apaisé, ressourcé… Une simple promenade dans cet environnement intimiste, secret et merveilleux est capable de vous transformer, vous et votre vision du présent, ne laissant filtrer que des pensés sereines et bienfaisantes. Un véritable charme ce dégage de ce jardin, tel un sortilège bénéfique nous murmurant d’extraordinaires songes au creux de l’oreille. En plus d’être considéré comme le « Paradis » de Grenade, le Generalife est certainement l’un des joyaux qui embellissent l’Espagne, apportant une touche d’histoire et de bonheur à ses visiteurs. Si vous en avez l’opportunité, parcourez ce jardin, il est réellement enchanteur…

Voici le site internet de l’Alhambra, afin de compléter vos futures recherches. Si nous sommes passés à la bonne période, il semblerait qu’à la haute saison il soit préférable de réserver son ticket d’entrée, car énormément de gens s’autorise une petite balade dans ce coin paradisiaque. Faite d’ailleurs attention, le billet est valable une certaine heure pour découvrir le palais d’Alcazaba — c’est le seul moyen qu’ils ont trouvé pour réglementer l’affluence extravagante des visiteurs. Du coup, n’hésitez pas à foncer directement découvrir les palais avant de profiter tranquillement du Généralife (clin d’oeil). Et si vous désirez une balade plus tranquille dans la capitale d’Espagne, la Retiro est l’endroit idéal pour cela !