Alors que la Caroline du Nord et le Mississippi vont de l’avant avec une législation d’une nouvelle loi anti-transgenre, une ville de Floride a fièrement pris le titre de destination la plus transgenre des États-Unis. Si les États-Unis peuvent être très gay friendly ou très fermé sur la question des droits LGBT, il faut dire que ce clivage affecte les touristes transgenres.

En 2019, après avoir commandé la plus grande étude jamais réalisée sur la population trans du pays, Fort Lauderdale est devenue la seule destination au monde à accueillir activement les voyageurs transgenres. Elle devient la première destination ouvertement trans-friendly. Un terme qu’on ne connait moins qui deviendra sans doute plus populaire dans les prochaines années.

Une campagne médiatique nationale nommée sous le nom de « Where Happy Meets Go Lucky » , met l’accent sur l’inclusion de la ville de Fort Lauderdale dans la communauté transgenre.

La ville a même créé une page d’accueil sur son site internet à mieux répertorier les ressources locales pour les touristes transgenres. On y retrouve notamment des groupes de défense régionaux ainsi que les emplacements des toilettes non sexistes et de l’aide médicale. Il y a bien entendu la question des bars, des restaurants et tout ce qui fait en sorte qu’un transsexuel va bien se sentir lors d’une visite dans cette ville américaine.

Fort Lauderdale a également vécu la plus grande conférence transgenre du pays, Southern Comfort, de déménager après 24 ans à Atlanta. « Ce n’était pas un effort ponctuel », explique Richard Gray, directeur général du marché LGBT pour le Fort Lauderdale Convention & Visitors Office. « Nous sommes sur le long terme et nous voulons montrer la voie. »

Pour ce faire, Gray et son équipe ont analysé les résultats de leur étude, dans laquelle près de 50% des personnes interrogées ont exprimé leur peur de la violence physique ou de la violence verbale tout en en vacances. Les touristes transgenres n’y échappent pas quant à la question de l’homophobie.

Fort Lauderdale n’est pas la seule ville à s’ouvrir sur la question des droits des transgenres. Le Costa Rica a voté des lois anti-transgenre, ce qui rend le pays encore plus ouvert sur les droits LGBT. D’autres villes comme Barcelone sont à découvrir.

Connais tes droits

Connais tes droits transgenres

Passer par la sécurité de l’aéroport peut être intimidant pour certains voyageurs transgenres (pour tout le monde dira-t-on!), mais tant que le nom sur la réservation correspond au nom sur la photo d’identité, il devrait être correct que l’apparence du voyageur corresponde à ce que dit la carte d’identité. La TSA ne peut légalement demander à personne de retirer une prothèse et a des politiques strictes pour protéger les droits des voyageurs trans. Certains pays comme le Canada a changé et revu la question du genre dans le passeport. Un pas de plus vers de droits trans plus égaux.

Restez avec une marque solidaire à la cause

L’enregistrement dans les hôtels implique également la présentation d’une pièce d’identité avec photo. Rester avec les grandes marques qui ont des politiques de soutien permet d’éliminer le risque de confusion du personnel de la réception.

Destinations sûres

Seuls 20 États ont des lois anti-discrimination qui protègent les personnes transgenres. Mais cela ne signifie pas que les personnes transgenres ne devraient voyager que dans ces États. La plupart des États, indépendamment de la législation, ont des entreprises et des attractions accueillantes. La Nouvelle-Orléans, Austin et, oui, Fort Lauderdale viennent à l’esprit.

Si vous êtes transgenre et que vous souhaitez faire des rencontres, peu importe votre destination, plusieurs solutions s’offrent à vous notamment les applications mobiles et les sites internet comme Transsecretsbcn.com. Nous vous souhaitons une magnifique destination vacance!