header image
standard-title Ogunquit

Ogunquit

 id=

Les Abénaquis ont trouvé le joli nom d’Ogunquit, qui signifie apparemment «le bel endroit au bord de la mer». Après quelques minutes de promenade dans la ville, nous étions enclins à croire que cela signifiait «une station balnéaire conviviale pour les familles avec une scène artistique florissante et une scène LGBTIQ +», mais nos compétences linguistiques dans l’est des forêts de l’est ne sont pas à la hauteur.

Ogunquit : destination gay

Situé dans l’état du Maine, Ogunquit est tout simplement une merveilleuse petite colonie artistique, une escapade LGBTIQ +, et un lieu où vos enfants peuvent vivre les vacances à la mer américaines dans toute leur splendeur. De larges étendues de ressac battant face à l’Atlantique, tandis que les eaux chaudes de la crique forment un cadre idyllique pour la baignade. En été, la plage de 3 km attire des hordes de visiteurs venus de près ou de loin, augmentant de manière exponentielle la population de la ville. On y retrouve également à Ogunquit, une scène gay fort intéressante. Avant son statut de station balnéaire, Ogunquit était un centre de construction navale au XVIIe siècle. Plus tard, il devint un centre artistique important lors de la fondation de la colonie d’art d’Ogunquit en 1898.

Articles touristiques sur Ogunquit

Loading…

La scène gay d’Ogunquit

Ogunquit est sans contredit, l’une des destinations les plus gay friendly de l’état américain du Maine. Très populaire en été, beaucoup moins en hiver, Ogunquit propose une véritable scène gay des plus intéressantes. On y retrouve bien entendu une plage gay, des restaurants et des bars pour profiter pleinement des soirées d’été.

Guide gay d’Ogunquit

Si le Maine avait un quartier gay officiel, ce serait Ogunquit. Reconnue internationalement comme une station balnéaire gay, Ogunquit fait de son mieux pour se rapprocher de la ville voisine de Provincetown. À la différence de ce dernier, Ogunquit est beaucoup moins caché, mais plutôt claquant sur la très fréquentée Route One. C’est l’inconvénient. L’avantage, c’est qu’il est beaucoup plus proche de Boston, Portland, Albany, Worcester que son homologue – et beaucoup moins cher. La ville compte également juste assez de bars et de restaurants pour satisfaire les visiteurs après une journée passée à la célèbre plage d’Ogunquit.

À seulement quatre miles carrés, c’est l’une des villes les plus accessibles aux États-Unis. Ogunquit est constitué de deux zones: le village, où se trouvent la plupart des bars gays, et Perkins Cove, une petite région pittoresque de la Nouvelle-Orléans avec des magasins et des restaurants.

La haute saison à Ogunquit va du Memorial Day au Labor Day, et la ville peut être bondée alors faites vos réservations tôt. Si vous arrivez en dehors de la saison, assurez-vous de téléphoner à l’avance car de nombreux endroits ont des horaires, des prix différents ou peuvent être fermés en fonction de la période de l’année. Il y a beaucoup de beaux endroits pour se promener et un tramway traverse la ville pour se déplacer encore plus facilement. Il y a trois miles de plage, et vous trouverez la section gay en allant environ 200 mètres au nord sur la plage.

Les habitants ici sont super sympas et serviables, et même les flics sont connus pour être gay-friendly.

Widget Area  |  Info: There are no widgets in selected area, add some please.

Hébergements gay sur Paris

Loading…