Avec pratiquement 75 000 habitants dans la ville seulement, la capitale des Fidji compte un peu plus de 85 000 habitants incluant les banlieues. Située dans la Division centrale du pays sur la côte sud-est de la plus grande île Viti Levu, la capitale est le centre administratif des Fidji. Même si l’aéroport principal du pays est situé à Nadi, Suva possède tout de même son propre aéroport. Levuka située sur l’île Ovalau fût la capitale des Fidji jusqu’en 1877 où Suva prit sa place. Toute l’administration y fut déménagée en 1882. Ce fût F.E. Pratt, colonel des Royal Engineers, assisté par R.W. Stewart et W. Stephens, qui dessina la nouvelle capitale.

En 1868, suite à la promesse de paiement faite par Seru Epenisa Cakobau aux États-Unis, la compagnie Polynesia Company obtint des terres situées tout près du village de Suva. L’idée de base était d’y ériger une plantation de coton. Malheureusement les sols et le climat s’avérèrent inadéquats pour ce genre de plantation.

En 1910, la capitale reçut le statut de municipalité avec une superficie de 2,6km2 (un mille2). Inchangée jusqu’en 1952, la superficie atteint 13km2 (5 milles2) après l’annexion des divisions administratives de Samabula et Muanikau. À la fin de la même année, la capitale reçut officiellement le titre de première ville du pays. Par la suite, Tamavua fut annexée ainsi que la zone urbaine de Cunningham située au nord de la cité. Plusieurs banlieues se développèrent à l’extérieur des limites de la capitale pour former la zone métropolitaine Greater Suva Area.

Guide gay de Fidji

Dû à son développement, la capitale fût l’hôte des XIIe Jeux du Pacifique sud en 2003. Des installations sportives furent créées pour l’occasion telles qu’un centre sportif couvert, un gymnase, un stade, une piscine et des installations de hockey sur gazon. La République populaire de Chine et le gouvernement fidjien offrirent une aide de 16 millions de dollars à la capitale pour soutenir la construction de ces installations nécessaires à cet événement grandiose.

Suva jouit d’un climat très favorable comme le reste des Fidji d’ailleurs. Avec des températures oscillant entre 20 et 32°C (68 et 89°F) au cours de l’année et des précipitations peu abondantes, la capitale est un endroit prisé pour son agréable température et son climat paradisiaque. La saison idéale va de mai à octobre où le temps est plus sec car les mois de novembre à mars y sont légèrement plus chauds et humides que tout le reste de l’année. Le risque d’incident climatique est à peu près nul dans tout le pays et durant toute l’année.

Tourisme au Fidji

Destination gay de Fidji

Le seul nom des îles Fidji porte à rêver aux plages paradisiaques, aux palmiers, aux eaux limpides et claires et à la luxuriante végétation. Dû à cette réputation de plage paradisiaque, le cosmopolitisme de la capitale surprend à première vue. À l’intérieur de ses terres, les sites archéologiques et les villages pittoresques avec leurs toits en paille ramènent un peu plus les visiteurs à la vision sauvage du pays.

Sur la côte du corail (Coral Coast), les eaux turquoise du lagon et les plages de sable fin sont à couper le souffle littéralement. Cette vision paradisiaque contraste agréablement avec les plantations de canne à sucre et les couleurs des forêts tropicales des environs. Sur la côte du corail, le rêve paradisiaque devient réalité.

Les amoureux de la nature et surtout des orchidées seront ravis par une visite au jardin botanique Garden of the Sleeping Giant. Ce royaume des amateurs d’orchidées offre de multiples variétés dont la beauté est remarquable.

Les collines de Nausori et la vallée de Sigatoka sont parsemées de villages aux toits en paille tous plus pittoresques les uns que les autres. Les superbes sites archéologiques situés à l’intérieur même de ces terres offrent un agréable dépaysement à tous les visiteurs.

Après Viti Levu, Vanua Levu est la deuxième plus grande île du pays. Moins développée que la capitale, Vanua Levu offre le plus total des dépaysements. Les traditions populaires instaurées depuis des millénaires y semblent intactes. La majorité de ses habitants habitent encore des villages traditionnels où les fleurs, les plantes et les magnifiques cascades entourées d’un littoral intact offrent une vue et une ambiance indescriptibles.

Évidemment toutes les îles sont l’endroit idéal pour pratiquer l’escalade, le trekking, le kayak de mer, le surf et le rafting. Les sites de plongée sous-marine sont parmi les plus beaux de la planète et les majestueux couchers de soleil sont inoubliables. Tous les sports de plein air sont agrémentés d’une superbe vision de paradis terrestre. Un séjour dans la ville de Suva aux Fidji et l’existence du paradis sur terre est confirmée.