Aix-en-Provence est une ville et une commune du sud de la France située dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, dans le département des Bouches-du-Rhône. La ville a été fondée par les Romains, attirés par les sources thermales. Aix-en-Provence est célèbre pour son eau et littéralement partout.

La ville d’Aix n’est pas une destination gay friendly comme on peut le voir dans plusieurs autres villes du sud de la France. Plusieurs touristes homosexuels s’y rendent pour passer du bon temps ou bien faire un arrêt avant d’aller à Marseille ou d’autres villes de la région. Il faut dire qu’on y retrouve qu’une petite scène gay sur Aix-en-Provence. Si vous êtes à la recherche de bars, de discothèques et de saunas, il faudra passer votre tour! Si vous recherchez détente et bonne gastronomie, Aix est un excellent choix pour vos prochaines vacances. Dans tous les cas, nous vous invitons à consulter le guide gay d’Aix-en-Provence pour bien planifier votre prochain voyage dans le sud du pays.

Les curiosités

Aix-en-Provence est appelée « la ville aux mille fontaines ». La grande fontaine de la Rotonde (1860) dans le centre-ville, la fontaine reliée à la source thermale (1734), la fontaine des Quatre Dauphins (1667) et la fontaine du bon roi René, datant du 19ème siècle, sont particulièrement intéressantes. Même si vous décidez d’explorer tous les sites, vous en manquerez un grand nombre lors d’une visite de l’ancien centre de cette ville divertissante.

Coire Mirabeau est une large avenue qui divise la ville en ancienne et nouvelle. Au nord de celle-ci se trouve un labyrinthe de rues et de bâtiments anciens. C’est dans cette direction qu’il faut aller. Bur Saint Sauveur est situé sur le site de la colonie romaine, qui s’étend de la cathédrale du Sauveur à la mairie à l’italienne sur la place pittoresque de la mairie. La cathédrale « généralise » l’histoire de la hache dans un seul bâtiment. Érigé au Vème siècle. Sur des fondations romaines, ce magnifique bâtiment construit pendant plusieurs siècles a été achevé dans trois styles différents: roman, gothique et baroque, et ce n’est qu’au XVIIIe siècle que les travaux ont été arrêtés. Le palais de l’archevêque est daté des VIe-XVIIe siècles et abrite aujourd’hui le musée de la tapisserie et le centre culturel.

La tour de l’horloge, l’ancien clocher du XVIe siècle, érigé sur une fondation romaine: une horloge astronomique avec quatre statues en bois est visible au-dessus de la rue, ainsi que la fontaine des Quatre Saisons, dotée d’une colonne romaine. La Piazza et l’hôtel d’Alberta ont été construits au XVIIIe siècle par une famille exceptionnelle, natifs d’Aix. et sont vraiment enchanteurs (la fontaine a été érigée plus tard).

Meilleur moment pour visiter

En juin – à cause du festival gratuit de musique de rue ou en juillet pour se rendre au festival d’art lyrique de la ville – le temps est sec et chaud, mais la brise apporte de la fraîcheur. Sinon, Aix-en-Provence propose un temps et un climat doux à l’année. Vous pouvez fuir le froid du nord en vous rendant au sud pour profiter pleinement du soleil.

Que voir

Si vous aimez les chics destinations, les petites villes et la détente, bienvenue à Aix! Ici, on y retrouve que très peu d’attraits. On ne vient pas à Aix-en-Provence pour ses nombreux attraits touristiques mais bien pour y passer du bon temps.

  • Dans la cathédrale se trouve un magnifique triptyque intitulé «La coupe en feu», écrit vers 1476 pour le roi René. Admirez les sculptures sur bois. Eglise Sainte-Marie-Madeleine – L’ancien bâtiment du monastère du XIIIe siècle., Reconstruite vers 1700. C’est maintenant un musée où sont exposées les œuvres d’artistes locaux.
  • Une fontaine simple et très belle du 15ème siècle. Espelyuk transféré sur la place près du palais de l’archevêque en 1756
  • La célèbre pâtisserie De Garson d’Exa a été construite en 1792 – demandez à vous montrer la table d’Ernest Hemingway ou de Paul Cezanne.