header image
standard-title Grenoble Guide gay de Grenoble

Grenoble

Guide gay de Grenoble
 id=

La « capitale des Alpes » autoproclamée de la France, la ville de Grenoble est une destination parfaite pour voir une nature à couper le souffle. Chaque route menant vers Grenoble passe par un parc régional différent. La rivière Isère traverse la ville, ceinturant la Bastille au sommet d’une falaise et un ravissant ensemble de musées au bord de la rivière. Sur la rive opposée, Grenoble pétille : un quartier historique bordé de cafés et de boutiques, de galeries de renommée mondiale et d’un système de tramway efficace passant d’un quartier glamour à l’autre. Bien qu’elle soit entourée de terres préservées pour la nature, Grenoble est un moteur de l’industrie, en partie grâce à une relance économique des Jeux olympiques d’hiver de 1968 qui se sont déroulés ici. Depuis lors, les industries de haute technologie ont creusé des créneaux à Grenoble, alimentées par la réputation de l’université en mathématiques et en informatique. Les étudiants (plus de 45 000) et les habitants culturellement engagés stimulent une scène artistique et une vie nocturne qui font l’envie des Alpes françaises.

Visitez Grenoble

Visitez Grenoble Grenoble est une ville animée avec un quartier médiéval plein de boutiques et de restaurants. Il a également de bonnes offres culturelles d’un musée d’art moderne de premier plan au Musée de la Résistance. La ville a commencé comme une ville fortifiée romaine, mais doit sa première renommée au soulèvement local en 1788 qui a déclenché la Révolution française. C’est également la dernière étape de la Route Napoléon après l’arrivée de l’empereur français en mars 1815. Elle dispose d’un aéroport international et dessert entre autres les stations de ski des Deux-Alpes et de L’Alpe d’Huez. Consultez la Maison de la Montagne située au 3 rue Raoul-Blanchard pour des suggestions de balades et des informations sur les refuges. Il organise un festival de jazz notable chaque mars et un festival du film gay et lesbien en avril. Grenoble, c’est aussi de nombreux attraits touristiques. Plusieurs attraits sont situés au coeur du centre-ville. Toutefois, certains attraits touristiques sont situés en dehors de Grenoble. Parmi les incontournables, le Fort de la Bastille est le coup de coeur de la ville. La fortification du 19e siècle en haut de la colline vous donnera également une vue d’ensemble de la région. Le musée de Grenoble également un incontournable. Si vous aimez les musées, il y a ceux de la Dauphinois et le musée archéologique de Saint-Laurent à faire absolument. Si vous aimez les espaces verts, le parc Paul-Mistral et le Jardin de Ville sont à faire. Durant votre marche au centre-ville de Grenoble, prenez le temps d’admirer l’architecture du palais du parlement du Dauphiné.

Château de Vizille

Château de Vizille Méconnu de bien des touristes qui découvrent Grenoble, le Domaine de Vizille, est un magnifique château-musée de la Révolution française. Niché près de Grenoble dans la région d’Isère de la Dauphine. Le château d’origine a été construit au courant du 14e siècle. Puis, il a agrandi au fil des siècles pour connaître le château que l’on connaît aujourd’hui. Avec le château et les parcs, tout autour, forme une immense zone verte et verdoyante entourée d’un mur de 4,5 milles. Mais ce qui attire les touristes à découvrir Vizille, même si la grande majorité provient de la France, c’est le Musée de la Révolution française, installé au Château depuis 1989. Les collections couvrent la Révolution de manière assez complète, avec des peintures et des sculptures des grandes figures de l’époque. Il existe également des objets fabriqués après la Révolution ainsi que des objets liés à Napoléon et à ses descendants.

Guide gay de Grenoble

La scène gay de Grenoble C’est en Isère que se trouve Grenoble, coincée dans la vallée et bordée de montagnes. Contrairement à une idée reçue, cette ville compte un solide paysage d’associations gay et lesbiennes. La plupart d’entre elles sont notamment réunies au sein du collectif Cigale (http://ajeuegal.free.fr/) qui organise, depuis sept ans, une semaine culturelle et militante gay, lesbienne, bi et trans. Comme l’explique le collectif : « Cette semaine est l’expression d’une volonté d’ouverture et de visibilité. L’occasion de mêler des temps festifs et militants où nous l’espérons, chacun, chacune pourra trouver sa place ». Signalons qu’un accueil discret se déroule tous les jeudis de 19h à 20h30 au local CIGALE. Animée, militante, engagée, Grenoble mérite bien que vous fassiez un saut. Grenoble est une ville attractive au pied des Alpes françaises. De nombreux touristes homosexuels se rendent à Grenoble pour faire des sports d’hiver comme le ski. En découvrant la ville, vous allez rapidement vous rendre compte qu’il y a une petite scène gay à Grenoble. La vie associative est très présente à Grenoble. Si vous avez la chance d’être dans cette ville durant le mois de la fierté gay de France, vous aurez peut-être la chance de faire la gay pride de Grenoble. Une fois par année, souvent au courant du mois de mai ou de juin, Grenoble propose une marche de la fierté gay. Sinon, Grenoble, c’est aussi l’un des festivals du cinéma gay les plus importants de France. Le festival Vues d’en face qui se tient généralement au début du mois d’avril, existe depuis plus de 20 ans. Une centaine de projections est disponible à chaque édition.

Toutes les adresses gay friendly de Grenoble

Toutes les adresses gay friendly de Grenoble On retrouve une dizaine d’adresses gay ou gay friendly à Grenoble. Des bars, des saunas et des restaurants sont les plus populaires dans la ville. Parmi les adresses à faire lors de votre passage dans la ville : Sauna : Le Saint Ferjus – 22 rue Saint Ferjus Sauna : Oxygène – 24 rue Mallifaud Sauna : Le Jean Prévost – 7 rue Jean Prévost (maintenant fermé) Bar : George V – 124 cours Berriat Bar : Café des Beaux Arts – 11 Boulevard Agutte Sembat Bar : Café Noir – 68 Cours Jean Jaurès Bar : La Luna – 94, cours Jean-jaures Bar : Le Loungta – Rue Pierre Arthaud Bar : Le Saint Germain – 146 cours Berriat Bar : Loungta – 1 rue Pierre Artaud Bar : Mark XIII – 8 rue Lakanal Bar : Vixen – 146 cours Berriat Restaurant : L’Ange Bleu – 2 Place de Metz Restaurant : Le Bôcal – 2 rue Condorcet Restaurant : Le Mix Restaurant – 4, Place de Gordes Ne dramatisons pas mais il n’y a pas de sex bars à Grenoble, les amateurs d’émotions fortes sont donc obligés d’aller à Annecy et le week-end de pousser jusqu’à Lyon où l’offre est évidemment conséquente. A Annecy, il est possible de se rendre au XDR bar, lieu très fréquenté qui propose assez régulièrement des soirées balck out total. En gros, vous êtes dans le noir complet et advienne que pourra.

Plan q à Grenobles

Autant le dire, les lieux de drague en extérieurs ne manquent pas dans Grenoble et sa région. Certains lieux sont plus fréquentés l’été, c’est le cas de Champs sur Drac et des étangs de saint Egrève. On drague aussi à la piscine Bemat, aux alentours du monument des Diables bleus, au parc de l’Ile-Verte, dans le jardin de la rue Malherbe, place Victor Hugo et dans les parcs Paul Mistral (bel endroit, genre écrin de verdure en plein centre ville et non loin de la mairie) et Foch. Comme toujours, il faut rester prudent lorsqu’on fréquente ces lieux. Signalons qu’on peut aussi draguer, plutôt la nuit, aux alentours de l’Hôtel de ville.

Articles touristiques sur Grenoble

Loading…

Cap sur Grenoble : neige, espace et convivialité

Grenoble, capitale des Alpes, du ski et des jeux olympiques. Autant d’images qui collent à la peau de la préfecture de l’Isère, et qui pourraient faire rêver, sinon fantasmer le gay-luron qui sommeille (plus ou moins) en chacun de nous. Car qui dit montagne, dit neige, et donc skieurs.

Widget Area  |  Info: There are no widgets in selected area, add some please.

Hébergements gay sur Paris

Loading…