Voyage d’affaires, escale entre deux pays ou tout simplement à la découverte de nouveautés à faire sur Paris, voici ce que vous pouvez faire en 36 heures dans la capitale française. Loin de la Tour Eiffel et des grands attraits touristiques qui sont parfois bondés, certains quartiers de Paris tentent à changer et prendre de nouveaux essors comme le quartier de Belleville. De nombreuses boutiques se sont déplacées des grands centres en raison des coûts et de l’augmentation des loyers commerciaux. Preuve que Paris change et évolue au rythme de sa population et des tendances du jour.

Jour 1 : entre galerie d’art parisien et musique française

Découvrez l’art et la culture du quartier de Belleville par ses rues avec ses collines abruptes où l’on y découvre d’innombrables galeries d’art, dont Bugada & Cargnel situé au 7-9 rue de l’Équerre. On y retrouve des œuvres d’artistes ocaux ainsi que d’artistes français vivant à l’extérieur du pays qui prêtent leurs œuvres à cette galerie.

Un peu plus tard après une visite à l’une des galeries de Paris, rendez-vous dans un bar à vin plutôt sympa et intime. Le Baratin situé au 3, rue Jouye-Rouge vous proposera ses meilleurs vins dans un décor antiques avec ses tables en bois usé. Malgré que le quartier à grandement changé depuis son ouverture, le Baratin a su garder ses origines et son authenticité. À certains moments, on y retrouve des petits groupes de bohèmes qui lisent et qui boivent leur bon vin.

Loin du Marais et entre amis, c’est la découverte des tables du Chateaubriand situé au 129, avenue Permentier. Vous y découvrirez alors un restaurant chic où vous serez servi comme des rois. Premier arrivé, premier servi. Ne soyez pas surpris d’attendre quelques minutes, car ce restaurant est très populaire et attire les gens qui aiment la bonne bouffe. Ce restaurant a su plaire à un public par sa fine cuisine du jeune chef basque Iñaki Aizpitarte. Chaque jour, vous y découvrez cinq plats des plus délicieux. Le choix est souvent difficile à faire. Vous pouvez vous attendre à un repas coûtant environ 50 euros.

En soirée, pourquoi ne pas redécouvrir la vieille musique française jusqu’à aujourd’hui. Le Tango (Boîte à Frissons) vous offre dans une ambiance unique et magique, la chance d’entendre les vieux succès d’hier. Cette discothèque différente des autres lieux gays de Paris attire une clientèle jeune et moins jeune, hommes et femmes, hétéros et gays… C’est ce qui fait son petit côté exclusif, voire unique !

Jour 2 : entre le Canal Saint-Martin et le Marais

Pourquoi ne pas en profiter pour y faire quelques boutiques. Suivez les stars comme Lady Gaga et Céline Dion qui se rendent parfois à la boutique de création mode de Jean-Charles de Castelbajac situées au 61, rue des Saint-Pères, où la mode et l’inspiration représentent le bon goût.

Après toutes ces heures de shopping intensif de vêtements et de nouveautés, profitez-en pour combler votre petit creux soudain. Rendez-vous au restaurant Nomiya Paris au 13, avenue du Président Wilson, sur le toit du Palais de Tokyo. Au lieu d’y prendre le temps pour un dîner, faites l’expérience d’un déjeuner, car il vous en sera d’autant plus facile d’y trouver votre place. Ce restaurant offre une vue spectaculaire sur Paris. Le choix des cinq services est d’une conception du chef Gilles Stassart qui vous propose des saveurs stupéfiantes que l’on aurait parfois jamais osé manger. Le coût de votre déjeuner : 80 euros.

Si votre journée est ensoleillée et qu’il fait beau sur Paris, le bonheur serait de flâner sur le canal Saint-Martin. Malheureusement, il y aura peu de chance pour vous d’y rencontrer Amélie Poulin. Toutefois, soyez assuré que votre marche sera très agréable si vous êtes en bonne compagnie. Parmi les boutiques à voir dans ce quartier de Paris, rendez-vous au Dupleks, 83, quai de Valmy, alors que cette boutique vous proposera de revoir l’ensemble de votre garde-robe. Vous y trouverez plusieurs autres boutiques de tout genre qui sont toutes plus agréables à regarder que les autres. Vos découvertes se feront lorsque vous franchirez les porte des boutiques.

Êtes-vous du type salé ou sucré? Après cette belle promenade et la découverte des boutiques du Canal Saint-Martin, pourquoi ne pas prendre une petite bouchée à la boulangerie Du Pain et Des Idées situées au 34, rue Yves Toudic. Le présentoir vous donnera l’eau à la bouche par son chocolat, son pain et ses brioches. Des œuvres d’art qui se mangent. De quoi vous sentir coupable. Mais au fond, on le mérite bien !

Avant de sortir dans le Marais, il serait justifié de profiter d’un des plus célèbres restaurants gay de Paris ? Le Gai Moulin est devenu une institution chez les gays et lesbiennes de Paris depuis 1981. Ouvert tous les jours, ce restaurant est tout simplement génial. C’est un bon départ avant une belle soirée en perspectivetive.

À quelques rues du restaurant, le CUD Bar vous proposera un bar ainsi qu’une dance floor au sous-sol. L’endroit est idéal pour rencontrer, danser entre amis et s’amuser toute la nuit. Le CUD est dédié surtout pour les gays.

Jour 3 : entre un musée et un verre dans un bar

Votre dernière journée sur Paris. Que faire pendant les quelques heures qu’ils vous restent. Si le cœur vous enchante et que vous n’êtes pas trop déprimé de repartir, rendez-vous au Musée de la Maison de la Chasse et de la Nature situé au 62, rue des Archives. Le mot chasse peut faire peur à certaines personnes, mais ce n’est pas un lieu de type « allons à la forêt ». Ce musée propose une collection excentrique d’armes anciennes récoltées pendant plusieurs siècles. Un musée sur l’histoire de la nature conçu avec bon goût.

Profitez-en ensuite pour prendre une marche dans le Marais. Surtout si vous y êtes un dimanche, car c’est l’un des seuls endroits sur Paris où il y a beaucoup d’animation lors de cette journée de la semaine. La plupart des boutiques sont ouvertes, les restaurants ouvrent leurs portes et vous pouvez simplement y prendre un verre dans un charmant petit bar gay à Paris avant d’y dire au revoir et à la prochaine.