Après un revers face à la cour constitutionnelle, le nouveau projet de loi présenté par le gouvernement de coalition de gauche a été adopté lundi dernier. Un pas de plus de la part de la Hongrie vers une destination un peu plus gay friendly. La Hongrie, surtout la capitale Budapest, attire de plus en plus de touristes homosexuels. Plusieurs raisons expliques cela, notamment le fait que cette destination n’est pas dispendieuse comparativement à d’autres capitales européennes. De plus, de plus en plus, on y retrouve une scène gay à Budapest des plus intéressante.

La Hongrie

En décembre 2012, la Cour constitutionnelle hongroise avait censuré la proposition de loi qui visait à instituer des partenariats civils, estimant qu’il concurrençait directement le mariage sans distinguer le genre des partenaires. Déjà retardé à plusieurs reprises, le projet avait été adopté initialement en décembre 2007 avec le soutien de la coalition de centre gauche au pouvoir.

Le Premier ministre, Ferenc Gyurcsány, a donc préparé un nouveau texte, limité aux seuls couples homosexuels. Présenté au Parlement, ce dernier l’a adopté lundi 20 avril 2012. «L’opposition de droite, membre du Parti populaire européen (PPE) à l’instar de l’UMP, s’est opposée à toute reconnaissance des couples de même sexe» souligne HES (Homosexualités et Socialisme) dans un communiqué.

PaCS

Comme dans le projet initial, les couples concernés bénéficieront des droits associés au mariage, à l’exception de la possibilité de prendre le nom du conjoint et du droit à l’adoption conjointe et à la procréation médicalement assistée. De plus, la loi adoptée prévoit une reconnaissance des couples vivant en concubinage, de mêmes sexes comme de sexes différents.

La Pride de Budapest de 2007 avait été marquée par de violents heurts avec des extrémistes. La Hongrie connaît également un regain de la xénophobie avec des diatribes à l’encontre de la population Rom ou des manifestations d’extrémistes comme celle de février dernier où quelque 2000 néo-nazis venus de toute l’Europe s’étaient réunis.

Carte de la Hongrie