header image
standard-title Îles Mariannes du Nord

Guide gay des Îles Mariannes du Nord

Îles Mariannes du Nord

Guide gay des Îles Mariannes du Nord

 id=

Les Îles Mariannes du Nord (Northern Mariana Islands en anglais) constituent une évasion facile par temps chaud. Une destination idéale pour passer une semaine en vacance sur le bord d’une plage de l’océan Pacifique. Les Îles Mariannes du Nord sont situés au nord-est de Guam, une autre île appartenant aux États-Unis.

Une fois arrivée sur l’une des îles, la seule décision difficile à prendre, consiste à prendre un bain de soleil sur quelle plage? En plus des magnifiques plages des Îles Mariannes du Nord, vous pouvez aussi opter en soirée pour vous faire un casino, jouer au golf entre amis avec une vue imprenable sur la mer des Philippines ou encore faire de la plongée sous-marine parmi les plus intéressantes au monde.

Les plages des Îles Mariannes du Nord

Les Îles Mariannes du Nord sont composés de 15 îles au total. Les plus populaires sont Saipan, Tinian et Rota. Vous trouverez aux Îles Mariannes du Nord, parmi les plus belles plages de sable blanc. Parmi les incontournables, il y a le Micro Beach situé sur l’île de Saipan. Elle est particulièrement populaire chez les habitants, mais aussi les touristes.

Destination gay des Îles Mariannes du Nord

Oubliez une scène gay des Îles Mariannes du Nord où vous trouverez des bars et des discothèques comme on peut le voir fréquemment aux États-Unis. Comme à Guam, les Îles Mariannes du Nord n’offrent pas vraiment de lieux exclusivement pour gays et lesbiennes. C’est aussi vrai pour les plages.

Toutefois, l’île reste ouverte aux touristes gays et lesbiennes. Ce qui ne causera pas de souci lors d’une réservation à l’hôtel. Toutefois, soyez prudent. Ici, les gens ne sont pas aussi ouvert que dans les grandes villes américaines. La vie du Pacifique est bien présente dans la culture de cette île.

Carte des Îles Mariannes du Nord

Widget Area  |  Info: There are no widgets in selected area, add some please.



Hébergements gay sur Paris

Loading…