header image
standard-title Découvrir Bali pour la première fois Les attraits touristiques de Bali

Découvrir Bali pour la première fois

Les attraits touristiques de Bali
 id=

Avez-vous déjà visité Bali? Cette île magique … et gay friendly, au coeur d’une Indonésie plutôt fermé à l’idée de recevoir des touristes homosexuels. Pour l’île de Bali, c’est tout le contraire. On y retrouve une véritable scène gay des plus agréable et diversifié. Bali est aussi une destination incontournable pour les français. Plus de 300 000 touristes français découvrent l’île de Bali chaque année.

Bali, c’est bien entendu des paysages incroyables, une culture vibrante et une île emblématique. Accrochez derrière votre oreille une fleur de frangipanier – même les hommes le font , entourez vos hanches d’un sarong coloré (jupe traditionnelle), marchez lentement comme si vous flottiez sur une surface liquide, humez, savourez et, comme les Balinais qui le font quotidiennement, dites merci, aux dieux, pour le ciel bleu, le soleil, le riz, la mer, la pluie.

Visite de Bali

Visite de Bali

Bali n’est comparable à nulle autre île dans le monde. Si vous vous dites que vous avez tout vu mais sans jamais avoir pris le temps de découvrir Bali, c’est que vous n’avez pas tout vu! On y trouve le calme, la sérénité et une certaine volupté chez tous ses habitants. Cette île est tout sourire, un peu comme en Thaïlande.

Et vous n’aurez pas assez d’yeux, d’oreilles et de bouches pour goûter toutes les merveilles de cette île indonésienne. Surtout si vous visitez le centre de l’île et le nord, comme Ubud, la capitale culturel de l’île. Les premiers jours de votre séjour vous serviront pour ajuster votre thermostat personnel à la chaleur moite (l’extérieur est parfois très lourd alors que l’intérieur – chambres d’hôtel, restaurants, voitures – est hyperclimatisé), désengorger votre tête de ses principes d’Occidentaux et ajuster vos papilles gustatives à une nourriture délicieuse, épicée et très parfumée. La gastronomie de Bali est renversante, notamment avec le nasi goréng.

La beauté de l’île de Bali

La beauté de l'île de Bali

L’extraordinaire beauté de Bali et son étonnante culture sont à portée des yeux et des mains. Malgré une longue distance par avion, cela vaut certainement le coût de s’y rendre. Qu’on y vienne pour lézarder sur les nombreuses plages ou pour connaître l’ivresse du surf ou celle de la plongée sous-marine ou encore pour le bien-être exceptionnel de ses spas, Bali vous comblera. Mais vous pourriez visiter Bali pour y trouver une différence, une paix très particulière et surtout une rencontre fabuleuse avec les habitants de l’île, qui se font un plaisir de faire connaître leurs coutumes et leur culture truffées de mystère.

Pour connaître Bali, il faut se promener. On trouve partout des agences ou des gens dans la rue qui vous proposent leur service de chauffeur et de guide. Négociez le prix avant le départ et vous aurez souvent d’agréables surprises. Il faut voir et revoir les rizières en terrasses pour s’émouvoir devant ce mélange de jade et d’émeraude. Il faut faire un tour du côté des monts Agung et Batur et même les escalader, au lever du jour, pour toucher au vertige des volcans. Il faut se baigner dans les sources d’eau chaude de Banjar pour entendre rire les jeunes gens et les jeunes filles qui y font leur toilette ou encore se doucher sous les hautes cascades de Gitgit qui se jettent dans un bassin enchâssé dans une luxuriante végétation. Pour mieux comprendre la religion des Balinais, il faut voir les temples: ils sont légion.

Le temple mère, Besakih, Pura Tanah Lot est agréable à visiter à marée basse, tandis qu’Uluwatu, qui surplombe la mer, au coucher du soleil, en compagnie d’une multitude de singes gourmands. Il faut assister aux cérémonies d’offrandes ou encore suivre une procession de jeunes filles portant, en équilibre sur leur tête, d’impressionnantes sculptures de fruits et de fleurs. Si les dates concordent avec votre voyage, essayez d’assister à une crémation où la dépouille mortelle repose dans un sarcophage en forme d’animal. Un moment impressionnant, mais l’on saisit un peu plus leur rapport à la mort – qui n’a rien de triste – , au bien et au mal, à la vie aussi.

Pour s’imprégner de la culture balinaise, il faut sillonner les couloirs du marché de Denpasar – véritable labyrinthe – , qui fourmillent de monde, de couleurs, de saveurs et d’odeurs. Une expérience en soi. Repartez avec les épices qui formeront le sambal qui donne le goût balinais aux plats ou alors laissez-vous tenter par un plat typique : le baby guling (cochon de lait), une merveille ; ou encore un bebek betutu (canard rôti dans une feuille de bananier), des satés embrochés sur un bâton de citronnelle. Ou encore allez déguster de succulents poissons grillés sur des feux de noix de coco dans les petites papillotes sur la plage de Jimbaran Bay. Il faut visiter les villages d’artisans. Celuk pour ses orfèvres aux doigts habiles, Batubulan pour admirer l’inspiration de ses tailleurs de tuf volcanique. Prenez le temps de vous égarer au Sukawati Art Market de Gianyar, pour son artisanat local. Les étals du Pasar Ubud, qui proposent des tissus traditionnels, des objets en bambou et en rotin, vous charmeront. À la tombée du jour, visitez le village de Petulu, où l’on trouve une colonie de hérons blancs et d’aigrettes qui a pris d’assaut les arbres face aux rizières. Impressionnant.

Gastronomie de Bali

Le midi, allez vous asseoir au comptoir des warung – moitié épicerie, moitié snack-bar – pour déguster un cap cay (plat de légumes et de poulet) ou un nasi goréng (riz sauté avec légumes et crevettes) et regarder les enfants balinais, tous avec les cheveux et les yeux noirs de jais, sans exception, en costume aux couleurs de leur école, heureux comme des papillons qui s’évadent.

Sur les routes, laissez-vous impressionner ou effrayer par l’habileté des motocyclistes qui louvoient entre les voitures alors qu’il y a cinq passagers sur le siège. Le père devant avec un enfant qui tient les guidons, la mère à l’arrière à laquelle s’accroche un petit entre elle et le conducteur et un autre dans son dos. Et tout ce beau monde ne porte pas de casque. C’est tout ça, Bali. Et plus encore. La musique du gamelan, les danses, les rires des enfants, les masques et les sculptures, les greniers à riz, le marché aux oiseaux, les canards dans les rizières, le lulur javanais dans les spa…

Allez à Bali pour son mystère et sa magie, pour en revenir calme et heureux.

Widget Area  |  Info: There are no widgets in selected area, add some please.



Hébergements gay sur Paris

Loading…