La ville de Cork est parfois connue comme la deuxième ville d’Irlande car c’est la plus grande ville de la République après Dublin. Certains habitants de la ville aiment dire que la ville serait la capitale du pays. Dans tous les cas, Cork doit s’inscrire parmi les destinations à faire absolument lors d’une première visite en Irlande.

Divisée par la rivière Lee et sillonnée des quais et des ponts, la ville au bord de l’eau est colonisée depuis l’époque pré-viking et ses habitants considèrent parfois leur ville natale comme la « véritable capitale de l’Irlande ».

Outre les rivalités capitales, Cork est une ville merveilleuse à visiter pour ses musées uniques, ses pubs irlandais, sa gastronomie incroyable, ses jolis parcs, ses attraits touristiques, ses rues commerçantes, ses châteaux et ses églises impressionnantes. En plus d’un centre-ville piétonnier rempli d’activités et de sites touristiques, la ville est la porte d’entrée pour découvrir le reste du comté de Cork, avec certains des monuments les plus célèbres d’Irlande et les villes les plus charmantes. Vous pouvez ainsi partir de Dublin et vous rendre en direction de Cork, puis faire les autres destinations irlandaises. Pour vous y rendre, vous pouvez faire la location d’une voiture depuis la capitale ou prendre le train ou le bus. Pour en savoir plus sur les disponibilités et les trajets, rendez-vous sur le site d’Omio.

Prêt à découvrir la ville de Cork? Le Gay Voyageur vous propose les dix meilleures choses à faire à Cork en Irlande.

Le marché anglais

Le marché anglais de Cork

Incontournable à Cork, le marché anglais doit s’inscrire parmi les attraits touristiques à faire à Cork lors de votre prochain passage dans la ville irlandaise. Cork a une réputation bien méritée en tant que destination gastronomique majeure en Irlande et son étoile brillante est le marché anglais. Le marché est situé au cœur du centre-ville de Cork depuis les années 1780. Le bâtiment victorien magnifiquement restauré est toujours plein de commerçants, colportant tout, du poisson frais local aux olives importées gastronomiques. Le marché alimentaire de la ville est l’arrêt parfait pour faire du shopping, ou vous pouvez dîner dans l’un des cafés et restaurants du deuxième étage.

Le château du Blackrock Castle Observatory

Construit stratégiquement sur les rives de la rivière Lee, le château de Blackrock Castle a été construit au courant de l’année 1582 pour protéger la ville de Cork contre des futurs attaques de pirates. Le bâtiment fortifié et la tour ronde ont peut-être d’abord été conçus comme un point défensif, mais de nos jours le château Blackrock Castle contribue à l’enquête scientifique. Alors que de nombreux châteaux d’Irlande sont devenus des hôtels ou des lieux de banquet médiévaux, le château de Blackrock a été converti en observatoire avec un centre de visite axé sur le cosmique. Il y a aussi des expositions historiques qui détaillent le passé du château.

Parc Fitzgerald

Une promenade dans un magnifique parc, ça vous le dit? Promenez-vous dans les jardins à la française où il sera possible d’observez des cygnes au bord de l’eau tout en profitant d’un après-midi tranquille dans le parc préféré de Cork. Profiter de ce moment durant votre voyage pour y faire un pic-nique. Le parc Fitzgerald Park porte le nom d’Edward Fitzgerald, ancien maire de la ville de Cork. Il a également été le responsable de l’organisation de l’exposition internationale de Cork de 1902. Les panneaux de cette exposition sont toujours visibles dans le pavillon principal et la fontaine situé au coeur du parc. Ce parc a été construit pour accueillir la foire.

Le château de Blarney

Le château de Blarney de Cork

Situé à l’extérieur de la ville de Cork, le château de Blarney s’inscrit parmi les incontournables à faire à Cork. L’attraction la plus célèbre de Cork se trouve à quelques minutes en voiture du centre-ville. Le château de Blarney est l’une des meilleures choses à voir dans toute l’Irlande. Toutefois, il y a plusieurs autres magnifiques châteaux à faire absolument partout au pays. Le château datant du XVe siècle a été bien conservé avant le temps. Il a été construit en pierre grise et ruisselant de lierre, est un spectacle romantique à part entière. Toutefois, le célèbre château irlandais est surtout connu pour la pierre qui se trouve au sommet de son étage, que vous ne pouvez atteindre qu’en pendant sur le côté.

L’ancienne prison de Cork

Ce n’est peut-être pas apparent à partir de la beauté de l’extérieur, mais ce bâtiment en forme de château est l’ancienne prison la plus célèbre de Cork. Aussi connu sous le nom de Cork City Gaol, la vieille prison a déjà détenu des récidivistes qui avaient commis des crimes à l’intérieur des limites de la ville, et certains malheureux prisonniers ont même été expulsés de Cork vers les côtes lointaines comme en Australie. Les travaux de construction de la prison de Cork débutèrent durant l’année 1806. Les travaux dureront plusieurs années, jusqu’à ce que la prison ouvre pour la première fois ses portes au courant de l’année 1824. La prison a été fermée après la guerre civile irlandaise de 1923 et est maintenant un musée fascinant, avec des prisonniers de cire à l’intérieur des cellules et un spectacle audiovisuel sur la vie à Cork il y a un siècle.

Cathédrale Saint-Fin-Barre

Les trois flèches gothiques de la cathédrale Saint-Fin-Barre situé au centre-ville de Cork, sont une partie incontournable de la ville. Rendez-vous au sud de la rivière pour faire la visite. La cathédrale de l’Église d’Irlande remonte à la fin du XIXe siècle, mais elle est construite sur une zone sacrée. Finbarr, le saint patron de la ville de Cork, qui était l’abbé d’un monastère situé dans la ville. L’extérieur de la cathédrale est décoré de gargouilles et de figures bibliques, mais assurez-vous de pénétrer à l’intérieur pour admirer le flux lumineux à travers les 74 vitraux.

Les remparts à Elizabeth Fort

Les remparts d’Elizabeth Fort ont été construites pour la première fois pour défendre la ville de Cork en 1601. Bien que le fort en étoile à cinq points ait changé de visage au fil des ans, il est en usage continu depuis quatre cents ans. Il a été une caserne, un dépôt de nourriture et, plus récemment, un poste de police, avant d’être transformé en monument historique gratuit. Gratuit pour tous et non seulement pour les locaux. Un point de plus pour venir découvrir les remparts du fort de Cork. Ses hauts murs offrent une vue imprenable sur la ville et la rivière Lee. Assurez-vous de prendre le temps de parcourir les remparts après avoir appris la vie à l’intérieur du fort il y a plus quatre siècles. Il y a aussi des visites du fort tous les jours à 13 heures, mais vous pouvez marcher sur les remparts lors de n’importe quelle visite. Assurez-vous de l’heure avant de vous y présenter.

Opéra de Cork

L’Opéra de Cork a été construit au courant de l’année 1855, mais il a tragiquement brûlé durant la même année. Heureusement, la salle de spectacle a été reconstruite et, de nos jours, le bâtiment moderne vitré est l’un des meilleurs endroits de la ville pour assister à un spectacle. Plus que de la musique classique, l’Opéra est l’endroit idéal pour tout, du ballet aux groupes de reprises énergiques et aux performances pour enfants inspirées d’histoires populaires.

L’église Sainte-Anne

L’église Sainte-Anne est l’une des rares églises du 18ème siècle en Irlande qui a encore ses cloches d’origine. Pour cette raison, cela vaut le coup d’y aller! La tour est l’un des monuments les plus connus de Cork et vous pouvez facilement la repérer à partir de diverses parties de la ville en gardant un œil sur la girouette saumon doré qui se trouve au sommet de son toit. Monter les 132 marches du beffroi est l’une des choses les plus populaires à faire lors de la visite de Cork. Une fois au balcon, à 100 pieds au-dessus du sol, vous pouvez aider à faire sonner les cloches du Shandon, qui ont été coulées pour la première fois en 1750. Les huit cloches ont été rendues célèbres par la chanson du XIXe siècle « Les cloches du Shandon » et leur tour abrite devenir un symbole de la ville. Il y a une horloge de chaque côté de la tour, ce qui lui a valu le surnom local de « Le menteur à quatre faces ». grâce à chaque côté montrant un temps légèrement différent jusqu’à ce qu’ils sonnent tous l’heure ensemble. Après avoir sonné les cloches, assurez-vous d’entrer dans la paisible église victorienne elle-même et d’admirer les vitraux et le plafond voûté.

Une journée à Kinsale

Kinsale, Irlande

Échappez au brouhaha de la ville de Cork et rendez-vous dans la ville tranquille de Kinsale. Situé à 25 kilomètres au sud de Cork, Kinsale propose un petit voyage dans une ville portuaire. Les maisons peintes de couleurs vives au bord de l’eau semblent presque faites pour une carte postale, et constituent une belle toile de fond pour une promenade par une journée ensoleillée. La ville est également réputée pour ses restaurants et son festival gastronomique annuel. Du nom de Kinsale’s Good Food Circle, ce festival se tient généralement en octobre. Cela vous enchante de découvrir Kinsale, cette magnifique et petite ville d’Irlande? Vous pouvez donc également faire le voyage rapide vers le sud pour un déjeuner de fruits de mer de rêve. Après avoir erré dans la ville, dirigez-vous vers Charles Fort près de la ville pour une vue imprenable sur l’eau et un peu d’histoire hantée. Du côté de la scène gay de Kinsale, il n’y a pas grand chose. On y retrouve surtout un restaurant s’affichant plus gay friendly que les autres. Situé sur la côte, juste au sud de Cork, le restaurant The Bulman situé au centre-ville de Kinsale, est un pub gay-friendly datant de plus 200 ans. Il propose aujourd’hui une gastronomie méditerranéen et asiatique. Leurs tables donnent sur une scène paisible de la mer et des bateaux dans le port.