Pendant de nombres années, l’Irlande a vu son nombre de visiteurs en nette progression. La crise économique qui sévi au sein de l’Europe a fait mal à plusieurs pays, dont l’Irlande. En 2010, le pays a vu pas moins de 850 000 visiteurs de moins. Ce sont des chiffres alarmants mes les jours sombres sont peut-être dernière eux.

Pour les touristes gays et lesbiennes qui veulent visiter l’île d’Émeraude, c’est sans aucun doute un bon moment pour faire vos réservations. C’est un moment idéal pour prendre quelques jours de congé supplémentaires à Pâques pour vivre l’expérience irlandaise. La baise de 15% des touristes a fait chuter plusieurs prix d’hôtels et des billets d’avion. Cette correction tarifaire ne pourra qu’augmenter avec cette reprise possible de l’économie.

Dublin pour les gays et lesbiennes

Pour les gays et les lesbiennes qui iront à Dublin, capitale irlandaise, sachez qu’il existe de nombreuses attractions ainsi qu’une vie nocturne en bonne santé. Parmi celles que visitent le plus souvent les Irlandais et les touristes, nous trouvons les bars gays Bar Zone, Bar Sage ainsi que le Panti Bar, tous situés dans le même secteur de la ville. On peut y boire et y danser tout au long de la nuit.

À la découverte de Dublin

Qui dit Irlande, dit Guiness. Pourquoi ne pas profiter de cette culture pour y découvrir l’entrepôt de cette bière ayant plus de 250 ans d’histoire. C’est l’un des attraits touristiques les plus populaires de la ville avec la visite de la Cathédrale Saint-Patrick. Cette cathédrale a une grande valeur chez les Irlandais. Non loin de là, rendez-vous au Trinity College Tour où vous trouverez de magnifiques bâtiments à photographier.

En route vers l’Irlande

Si le temps ne manque pas trop, louez une voiture en direction de Cork. Longer les falaises et admirer les magnifiques paysages que propose l’Irlande est un must. Tout au long de votre itinéraire, vous pouvez vous arrêter pour y visiter les petits villages qui vous accueilleront à bras ouverts. Toutes les villes et les villages irlandais ont leurs particularités et leur histoire. Parmi ceux à ne pas manquer, on note Limerick et Galway.

L’Irlande est remplie d’histoire, de musique et de culture. L’île est à visiter au moins une fois dans sa vie. Même si Dublin est loin d’avoir une scène gay friendly aussi riche que Londres, elle mérite d’être visité, mais surtout vécue. Prenez le temps de discuter avec les habitants et ils vous raconteront des histoires qu’eux seuls peuvent, sachant vous faire voyager. La réputation chaleureuse et conviviale des Irlandais n’est pas qu’un mythe, mais une réalité.