Alors que l’année 2019 touche doucement, mais sûrement à sa fin, il est grand temps de commencer à préparer l’année 2020… Et surtout les voyages qui marqueront cette première année d’une nouvelle décennie. Si de plus en plus de Français font désormais du voyage l’une de leurs priorités, force est de constater que, pour la communauté LGBT, faire ses valises, embarquer son passeport et partir à la découverte du monde est depuis longtemps une envie assouvie autant que possible.

Il y a quelques années, une étude réalisée par l’IGLTA, Mygaytrip et Têtu avait révélé que 73% des gays partent au moins 3 fois par an en voyage. Pour la moitié des sondés, ce sont plus de 5 voyages au minimum qui sont même prévus chaque année, dont 80% en dehors des frontières françaises. Pour découvrir de nouvelles cultures et de nouveaux horizons, bien des options s’offrent à la clientèle gay.

Pour vivre un séjour d’exception qui restera ancré dans les esprits, la communauté homosexuelle peut par exemple choisir de séjourner dans un logement original ou traditionnel. Elle peut aussi miser sur l’une des plus belles croisières gay du monde. Ou alors, elle peut préparer sa meilleure playlist du moment et miser sur un road-trip inoubliable. Aujourd’hui, on vous explique en quoi un road-trip en Irlande pourrait bien s’imposer comme le voyage à ne manquer sous aucun prétexte au cours des prochains mois.

Les nombreux charmes du road-trip

Les nombreux charmes du road-trip

Tous ceux qui ont déjà eu la chance de participer à un road-trip vous le diront, ce type de voyage comporte beaucoup d’avantages.

Le premier, c’est indéniablement le sentiment de liberté qu’il procure. Voyager en voiture vous permet de vous déplacer librement dans le pays, sans dépendre des horaires (fixes) des bus ou des trains. Encore mieux, vous pouvez aussi décider de changer d’itinéraire à n’importe quel moment, selon vos envies ou selon la météo. Vous êtes le seul maître de votre voyage !

Aussi, les voyages en mode road-trip ont un autre atout majeur qui plait généralement à l’ensemble de la communauté LGBT : il assure une grande convivialité. Soyez sûr que, tout au long du voyage, rires et échanges seront au rendez-vous. Enfin, en marge de cela, sur un plan pratique, le road-trip vous permet de transporter facilement et de façon sécurisée toutes vos affaires de voyage.

Pourquoi l’Irlande ?

Pourquoi l’Irlande ?

Tout simplement parce que l’île Émeraude vaut clairement la peine d’être visitée au moins une fois dans sa vie. Posez votre pied en Irlande et vous sentirez à quel point ce pays est ancré dans une atmosphère particulière qui fait du bien. Les paysages y sont sublimes, les soirées y sont animées et les locaux sont particulièrement accueillants, un cocktail parfait en somme. Et, soyons honnêtes, la voiture est tout simplement le moyen de transport le plus pratique (et le plus confortable) pour découvrir tous les secrets que cache l’Irlande. En revanche, pour les découvrir, il faut que vous soyez prêts à conduire à gauche !

L’autre destination idéale pour un road-trip serait sans aucun doute le Grand Ouest américain. Mais, clairement, ce n’est pas le même budget ni la même durée de voyage. Alors, misez sur l’Irlande dans un premier temps et si l’envie de vous lancer dans d’autres road-trips vous tente par la suite, vous pourrez voir plus grand et plus loin.

La première étape de votre road-trip, tout comme la dernière, sera certainement Dublin. La capitale du pays est (logiquement) équipée du plus grand aéroport du pays, avec des vols qui y arrivent des quatre coins de l’Europe et de la France. C’est donc vraisemblablement là que vous louerez et déposerez votre voiture à l’issue de votre road-trip. Pour visiter cette ville au charme fou, prévoyez deux bonnes journées.

Le premier jour, visitez tous les trésors que la capitale irlandaise abrite au centre-ville : la Guinness Storehouse est un musée incontournable pour les gays qui aiment la bière, tandis que la distillerie Old Jameson séduira les amateurs de whisky irlandais. Pour une plongée dans l’histoire irlandaise, le château de Dublin, la bibliothèque de Trinity College (avec le célèbre livre de Kells) et la prison de Kilmainham sont des immanquables. Le soir venu, passez la soirée du côté de Temple Bar, le quartier le plus animé de la ville et commandez une pinte ou écoutez de la musique dans l’une des nombreuses tavernes de Dublin. Sachez-le, il n’y a que très peu d’établissements qui s’affichent 100% gay à Dublin. Mais l’ensemble des pubs de la ville, qu’ils soient grands ou petits (voire très petits), restent quoi qu’il en soit très accueillants pour la communauté LGBT, en particulier du côté des rues Georges Street et Capel Street. Le deuxième jour, quittez la ville (pratique, avec votre voiture) et rendez-vous du côté de Howth, un petit village situé au bord de la mer. Cette promenade vous émerveillera.

Après la visite de Dublin, votre road-trip vous forcera à faire des choix : il faut vous rendre à l’évidence, vous ne pourrez pas visiter l’ensemble de l’Irlande en quelques jours seulement. Parmi les grandes villes à ne pas manquer pendant votre périple, Galway, Cork et Belfast, en Irlande du Nord, sont clairement les plus importantes. Aucune de ces villes ne dispose d’une communauté gay ou lesbienne très affirmée, mais, encore une fois, les locaux se montrent globalement très accueillants et très ouverts. L’homosexualité est relativement bien acceptée dans l’ensemble du pays. Encore une belle raison pour visiter l’Irlande.

Près de Galway, vous trouverez les mythiques falaises de Moher, qui vous offriront une vue à vous couper le souffle sur la mer d’Irlande. Pour un moment romantique, allez-y à l’heure du coucher de soleil. Émotions garanties. Du côté de Cork, le château de Blarney, avec son donjon médiéval et son manoir baronnial, vaut le détour. Dans la région de Belfast, c’est la Chaussée des Géants, à savoir une formation volcanique étonnante, que vous ne devez manquer sous aucun prétexte. De nombreuses destinations en Irlande sont à visiter.

Si ces différents lieux constitueront vraisemblablement les différentes étapes majeures de votre road-trip, n’hésitez pas non plus à vous laisser porter par votre instinct pour découvrir des coins de la campagne irlandaise moins connus, mais tout aussi charmants.  En traversant le Connemara et le comté de Kerry, notamment, vous trouverez sans peine des spots parfaits pour vos photos et pour prendre un bon bol d’air revigorant. La campagne irlandaise, avec ses moutons plus nombreux que ses habitants, a un charme fou et des paysages aussi surprenants que beaux.

Que trouve-t-on au menu en Irlande ?

Que trouve-t-on au menu en Irlande ?

Parce que passer sa journée sur la route, ça creuse, sachez que vous trouverez de nombreux restaurants traditionnels où que votre voiture vous porte, ou presque. La culture du pub se retrouve aux quatre coins de l’île. Votre séjour vous incitera donc à boire une pinte de Guinness ou de Bulmers (le cidre local) en dégustant un délicieux Fish & Chips, dans une ambiance souvent musicale et toujours conviviale. Parmi les autres plats à tester, le ragoût à l’irlandaise, la Guinness Pie et les potatos farls (des galettes irlandaises à la pomme de terre) sont les plus typiques.

Vous l’aurez compris, les Irlandais ne font pas vraiment dans la légèreté sur le plan culinaire. Pour le dessert ou pour vous requinquer après un long trajet, l’Irish Coffee s’impose comme un classique à savoir apprécier. Attention, en revanche, interdiction de reprendre la route si vous les enchaînez !

Carte de l’Irlande