Datant du XVIe siècle, la ville de La Valette est la capitale de la République de Malte. Gouvernée pendant près de deux siècles et demi par les chevaliers de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, la ville possède de nombreux bâtiments de cette époque chevaleresque. Bâtie sur une péninsule, la capitale est entourée par deux havres naturels, au sud par le Grand Harbour et au nord par le Marxamxett Harbour. La capitale porte le nom de Jean Parisot de La Valette, fondateur de la ville et grand maître de l’ordre des chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem. La nouvelle ville de La Valette sera érigée sur la colline des Xiberras en 1565 un an après le siège par les Ottomans.

Faisant partie d’un projet de reconstruction de l’entrée de la capitale, la porte de la ville ou la City Gate fut inaugurée en 1964 pendant les cérémonies de l’indépendance. Ce projet incluait initialement la reconstruction de l’opéra détruit par les bombardements de 1942. La rue principale se déroule sur toute la longueur de la ville. Allant de la porte de la ville jusqu’au fort Saint-Elme, la rue Nationale d’aujourd’hui porta plusieurs noms au cours de l’histoire de La Valette. Rebaptisée rue Nationale par les Français, elle reçut d’abord le nom anglais de Republic Street, le nom Kingsway durant la colonisation anglaise, le nom de Strada Reale par les italophones et sous l’administration de l’ordre de Saint-Jean, elle porta le nom de Strada San Giorgio. La capitale abrite de nombreux monuments dont le Palais de la république, anciennement le Palais des grands maîtres, abritant aujourd’hui le siège du Parlement maltais et les bureaux du Président. La capitale du Malte est la plus grande concentration historique de la planète.

Guide gay de La Valette à Malte

Inscrite depuis 1980 au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO, la ville compte environ 6 098 habitants. La capitale est un des plus profonds ports naturels du continent européen se trouvant au carrefour des routes maritimes.

La Valette est soumise à un climat méditerranéen. La période idéale pour visiter la capitale se situe entre les mois d’avril et octobre où les précipitations sont pratiquement absentes et où les températures varient entre 20 et 30°C (68 et 86°F). Le printemps et l’automne y sont doux, ensoleillés et très agréables. Les faibles pluies sont surtout concentrées entre les mois de novembre et février.

Tourisme à La Valette

Guide gay de Malte

La capitale possède une quantité d’environ 320 monuments sur une superficie de 55 hectares. La concentration historique en superficie y est donc très forte. La ville attire les visiteurs de tous âges voulant suivre les traces des chevaliers de l’époque. Ce petit pays surprenant entre l’Occident et l’Orient offre un attrait de taille à ses visiteurs. Même si l’époque chevaleresque y est très attirante, les petites criques sauvages où s’adonner à la plongée sont également très prisées au pays. On y vient pour son histoire mais également pour ses criques et ses îles.

Cet idéal historique, culturel et architectural du patrimoine maltais offre une grande richesse de l’héritage du pays. Enchanteresse par son multiculturalisme, la capitale fait découvrir à ses visiteurs les cités légendaires témoignant du passé chevaleresque du pays. La Valette est une véritable ville musée transportant les visiteurs sur les traces de son passé riche et fascinant.

Vittoriosa est l’une des légendaires Trois Cités, probablement la plus somptueuse des trois. Ce point d’arrivée des chevaliers de l’ordre de Malte est aujourd’hui l’emblème de ce passé aristocratique. Ses petites ruelles serpentines offrent un trajet historique palpitant du Fort Saint-Ange à la place Victoire en passant par ces vieilles auberges tant prisées par les chevaliers de l’époque.
La capitale offre évidemment de nombreux monuments à ses visiteurs. Provenant des tombes romaines et puniques et provenant des temples préhistoriques, le Musée National d’Archéologie y présente de splendides collections de ces objets d’époque.

Le Musée National des Beaux Arts offre des œuvres de Domenico di Michelino, Le Tintoret, Mattia Preti, Carpaccio, Favray, Schranz, Cassarino pour ne nommer que ceux-là. Installé dans un palais du XVIIIe siècle, le trésor des Chevaliers de l’ordre de Malte y occupe tout le sous-sol.

Une visite de Malte

La cathédrale Saint-Jean est un des monuments les plus importants de l’histoire du pays. Cet œuvre de Gerolamo Cassar fut d’abord une église promue cathédrale par le pape. Partageant le titre de cathédrale avec celle de Mdina, elle fut ainsi nommée la Co-Cathédrale de Saint-Jean. Son oratoire abritant la Décollation de Saint-Jean Baptiste, célèbre œuvre du Caravage, est à visiter absolument.

Dessiné selon les plans de Casar remontant au début de l’ordre de Malte, la construction du Palais des Grands Maîtres de l’ordre de Malte débuta en 1571. Cette superbe résidence des Grands Maîtres de l’époque est devenu aujourd’hui le siège de la Chambre des Députés et celui de la Présidence de la République du pays. Son Armurerie réunit à elle seule environ 5 700 pièces provenant de partout sur le continent européen de l’époque du XVIe au XVIIIe siècle.

Construites entre 1566 et 1570, les fortifications de La Valette sont parfaitement conservées dans leur ensemble encore aujourd’hui.

L’hôpital de l’Ordre des Chevaliers de Saint-Jean possédait la réputation d’un des meilleurs hôpitaux du continent à l’époque. Les chevaliers en ayant fait vœu, ils se relayaient au chevet des malades afin de leur prodiguer les meilleurs soins. Les pauvres, les esclaves, les pèlerins et les orphelins étaient tous soignés dans cette institution. L’hôpital abrite aujourd’hui le Centre Méditerranéen des Congrès de la capitale.

Plusieurs autres monuments sont dignes de visite dans la capitale. La Valette offre un véritable voyage dans le temps à cette magnifique époque des chevaliers faisant ainsi rêver les touristes le temps d’un séjour dans la capitale.

Même si le pays possède un côté historique très important, l’île possède tout de même son côté moderne et luxueux. Situé au bord du littoral dans les environs de la capitale, Saint Julian’s est aujourd’hui une station balnéaire de grand luxe où les artistes de renom se multiplient le temps des vacances. Cet ancien village typique s’est totalement transformé en une luxueuse industrie touristique.