Avec près de 150 000 habitants et située dans son propre district, Port-Louis est la capitale de Maurice sur le continent africain. Port ouvert sur l’océan indien, Port-Louis est également la plus grande ville de Maurice. Nommée Port et Ville de la Montagne durant un certain temps, la capitale fut officiellement baptisée en 1725. L’origine de son nom n’est pas vraiment officielle. Certains prétendent que le nom proviendrait de Louis XV, souverain français de l’époque tandis que d’autres croient que Port-Louis en Bretagne en serait plutôt l’origine officielle. Même si la capitale fut baptisée en 1725, son nom changea plusieurs fois au cours de son histoire. En 1810, elle prit définitivement son nom de Port-Louis suite à la capitulation des Français face aux Anglais.

Pour des vacances gay friendly sur l’île Maurice

Lorsque Nicolas de Maupin prit l’administration de la ville sous sa charge en 1729, Port-Louis devint le port principal et la capitale administrative au détriment de Port Bourbon. La construction du port et la fortification de la ville devait se faire sous la supervision de Cossigny, ingénieur de la Compagnie des Indes en 1732. Cependant celui-ci entretenait de très mauvaises relations avec le conseil supérieur de l’île de France, ce qui empêcha ce dernier de mener à terme ses projets, malgré sa grande compétence. Ce fut Bertrand François de Mahé de Labourdonnais qui prit le relais de Cossigny et acheva le projet en moins de dix ans. Port-Louis prit alors forme grâce au travail des artisans de Madras et des esclaves venus d’Afrique.

Guide gay de Maurice

Fondée par les colons français en 1735, Port-Louis est aujourd’hui une capitale très cosmopolite abritant plusieurs descendances d’immigrants européens, africains, chinois et indiens. Par la suite, la capitale passa sous tutelle royale de 1767 à 1790. Pierre Poivre, intendant royal, vit à ce que la capitale évolue positivement à cette époque. Il contribua grandement à rendre la vie plus agréable pour les habitants de Port-Louis. En 1772, à son départ, la capitale avait grandi de plus d’un tiers de sa taille initiale. Entre 1810 et 1921, la ville doubla son nombre d’habitants passant ainsi de 25 000 à 50 000 habitants. Elle devint officiellement une municipalité en 1850.

Les activités portuaires occasionnent les principaux revenus de la capitale. Les produits pharmaceutiques, le plastique et les produits chimiques apportent une bonne contribution mais le textile en est la principale activité. Le tourisme est également une activité importante de l’économie de Port-Louis. La ville regorgeant de sites historiques intéressants, cette activité a sensiblement augmenté suite au développement du Caudan Waterfront. La ville s’est également taillée une place importante dans le domaine financier au cours des dernières années.

Malgré les fréquentes intempéries frappant l’île Maurice, la capitale est protégée et bénéficie d’un climat d’une exceptionnelle douceur en hiver. L’hiver y est tellement doux qu’il est pratiquement absent. La température hivernale ne descend jamais en bas des 18°C (64°F). Si l’hiver est très doux dans la capitale, l’été y est torride. Les taux d’humidité y sont rarement en bas des 90% et les températures d’été atteignent fréquemment les 32°C (89°F) et plus. Entre les mois de décembre et février, la chaleur y est souvent très inconfortable.

Tourisme à Port-Louis (île Maurice)

Guide gay de l'île Maurice

Port-Louis est le cœur du pays. Malgré ses buildings très modernes, son port de commerce dynamique, sa place financière et administrative, la capitale a su garder son charme authentique. Au détour de ses rues parées de maisons créoles et de ses nombreux musées, la ville offre une présentation authentique de son histoire et de son art. La visite de ses musées amène une compréhension de la composition ethnique et démographique de l’île.

La ville offre aux visiteurs un marché haut en couleurs. Les halles le divisant sont toutes reliées les unes aux autres par de grandes allées offrant des fruits, des légumes, des tissus et de nombreux souvenirs à rapporter dans ses bagages. Le Marché de Port-Louis est riche en découvertes offrant un spectacle délectable pour les yeux et les papilles de ses visiteurs.

Le côté moderne de la ville se retrouve à Caudan Waterfront. Ce symbole de développement moderne englobe des galeries commerciales, des escalators, des tourelles, des boutiques, un casino et deux hôtels de luxe. On y retrouve également le musée du Blue Penny. Ce bijou de la scène culturelle présente une majestueuse collection entièrement consacrée au pays. Les gravures, les sculptures, les tableaux, les cartes marines, les timbres-poste et les documents anciens sont les témoins de la richesse historique et culturelle de l’île Maurice. Deux exemplaires des célèbres Post Office de 1847 du musée y sont considérés comme de grands joyaux de la philatélie planétaire. Les écrans audiovisuels, multimédias et les jeux de lumières avec fonds sonores apportent une scénographie très moderne au Blue Penny. Le musée est un incontournable du Caudan Waterfront et de la capitale.

Symbole de sa modernité, la capitale possède de nombreux immeubles de grande hauteur dont les Bank of Mauritius Tower, Telecom Tower, Newton Tower, State Bank Tower, Paille en Queue Court et Garden Tower.

La capitale possède également certains endroits dignes de mention tels que la Citadelle de Port-Louis, la mosquée Al-Aqsa de Plaine Verte, la Vallée des Prêtres, la statue de François Mahé de Labourdonnais située devant le Palais du gouvernement et le Champ de Mars.

Afin d’abolir l’esclavage et offrir des contrats rémunérés aux travailleurs, l’île Maurice fut choisi par le gouvernement britannique comme site de sa grande expérience. Aapravasi Ghat est le lieu où prirent vie les premières manifestations explicites d’un nouveau système qui allait devenir le système économique mondial. Près de 500 000 travailleurs libres furent mis sous contrat dans les plantations sucrières du pays entre 1834 et 1920. Certains furent par la suite transférés en Afrique et en Australie. Aapravasi Ghat est classé patrimoine mondial en île Maurice.

Au pays, le sucre est le parfum et l’or des souvenirs d’enfance des habitants du pays. Il est possible de découvrir ces souvenirs à Maurice même dans l’écomusée l’Aventure du Sucre. Logé au cœur d’une ancienne usine de sucre, le musée offre une visite passionnante aux visiteurs. La canne à sucre et tous ses secrets de fabrication y sont révélés depuis les origines du pays jusqu’à aujourd’hui. Les petits comme les grands seront ravis par ce parcours historique de l’épopée sucrière de l’île Maurice. Impossible de passer au pays sans y apprivoiser l’histoire sucrière et ses origines.

L’île Maurice : une destination un peu plus gay friendly …

L'île Maurice : une destination un peu plus gay friendly ...

L’île Maurice ne s’inscrit pas parmi les destinations les plus gay friendly au monde. Toutefois, Maurice attire de plus en plus de touristes homosexuels qui souhaitent visiter et découvrir les magnifiques plages et la culture.

La communauté LGBT de Maurice reste encore à ce jour dans le placard, ce qui explique le fait qu’on y retrouve une petite scène gay. Lors de votre première visite sur l’île paradisiaque, vous allez vous rendre compte qu’on y retrouve que peu d’établissements LGBT. Ainsi, la scène gay de l’île Maurice se vit dans l’intimité et de façon plus cachée.