La capitale du Mozambique est une grande ville d’Afrique australe baignée par l’océan Indien et située non loin de la frontière de l’Afrique du Sud. Avec plus d’un million d’habitants et une agglomération d’environ 2 millions de personnes, Maputo est une des plus grandes villes du continent africain. Bâtie sur la rive nord de l’estuaire, donnant sur la baie du même nom, la ville fut créée à l’arrivée des Européens. Avant la capitale, un comptoir commercial existait à Catembe où eurent lieu certains échanges entre Africains et Arabes. Antonio de Campos fut le premier à apercevoir la baie mais le premier à l’explorer fut Lourenço Marques, autre navigateur portugais, en 1544. Maputo fut d’abord un village vivant exclusivement du trafic de l’ivoire pour finalement se transformer après l’arrivée du navigateur Marques en ville du nom de Lourenço Marques. Elle se dota par la suite d’un riche patrimoine colonial et vit son développement s’accroître pour finalement devenir la capitale des possessions portugaises. Son indépendance fut proclamée en 1975. Le Gay Voyageur vous invite à visiter Maputo lors de votre prochain séjour au Mozambique.

Une visite de Maputo

Une visite de Maputo

Elle est rebaptisée Maputo en 1976. La capitale est aujourd’hui le siège d’un archevêché catholique et elle est le seul port naturel en Afriques australe avec Walvis Bay en Namibie et Saldanha Bay en Afrique du Sud. La capitale possède encore aujourd’hui de majestueux vestiges de son époque coloniale.

La capitale connaît un climat tropical accompagné d’une saison sèche et d’une saison humide. Les températures les plus fraîches oscillent autour de 16 et 21°C (60 et 69°F) durant la saison sèche entre les mois d’avril et octobre, amenant un air sec et un ciel généralement bleu. Entre les mois de novembre et mars durant la saison humide, les températures sont plus élevées oscillant autour des 25 et 30°C (76 et 85°F) accompagnées de pluies parfois torrentielles. Les cyclones peuvent également survenir dans cette période de l’année et être parfois très dévastateurs.

Tourisme à Maputo

Un séjour au Mozambique

Même si la province de la capitale est la plus petite du pays, elle connaît présentement un développement rapide de sa population. Se trouvant à l’extrême sud du Mozambique, la région de la capitale est dynamique et animée. Elle se relève doucement après cette guerre civile qui laissa une ville délabrée et terriblement meurtrie. Même après plusieurs années de massacre, la capitale a tout de même réussi à conserver un riche patrimoine architectural aux artères agréables bordées d’acacias ou de flamboyants. De nombreux monuments y sont également demeurés intacts, dont entre autres la Maison de Fer datant de 1892 et la gare centrale datant de 1924 toute deux réalisées par Gustave Eiffel.

Les sites et édifices intéressants sont nombreux à visiter à Maputo. Le musée d’histoire naturelle en est un incontournable. Ce fleuron de l’époque portugaise abrite, entre autre, une collection d’embryons d’éléphants en gestation dont certains fœtus sont exposés. Le musée recevait plus de 100 000 visiteurs annuellement durant l’époque coloniale.

Autres attraits touristiques à faire à Maputo

Le jardin botanique Tunduru créé en 1885 par Thomas Honney, paysagiste anglais; la statue de Samora Machel; la cathédrale Notre-Dame de la Conception située sur la place de l’Indépendance; l’Hôtel de ville achevé en 1945; le centre culturel franco mozambicain; le Fort portugais abritant de nombreux vestiges de l’époque coloniale dont les statues de Mouzinho de Albuquerque et d’Antonio Enes; le Louis Trichardt Trek Memorial (contenant les restes de l’explorateur boer); l’édifice postal; la bibliothèque nationale; les mosquées Salazar et Ismaël; la statue d’Eduardo Mondlane; en forme d’étoile la place des Héros recueillant les dépouilles de la révolution et la fresque murale retraçant son histoire; le Centro de Estudos Brasileiros; le Clube Naval; la baie de Maputo; le musée de la Monnaie; le musée de la Révolution; le musée Chissano; le musée des Arts; le faubourg de Catembe et son village de pêcheurs et l’île d’Inhaca sont tous de riches éléments à visiter pendant un séjour dans la capitale du Mozambique.

Maputo possède également une réserve naturelle d’éléphants située non loin de la ville. Après le massacre de la guerre civile, les rhinocéros disparurent de la place et seulement 200 éléphants réussirent à survivre. La capitale tente maintenant de réhabiliter tant sa nature humaine que sa nature sauvage et la réserve des éléphants est un excellent outil pour remettre sur pied l’environnement naturel et sauvage ayant été détruit par l’œuvre dévastatrice de l’être humain.

Si vous avez le plaisir de visiter Maputo, vous allez apprendre rapidement que la capitale du Mozambique est la principale destination pour faire son shopping dans le pays. Maputo propose plusieurs charmantes petites boutiques où vous pouvez trouvez de tout … ou presque! Vous pouvez trouver autant des produits fait localement que certains gadgets comme un large dildo. En marchant dans les rues de Maputo, prenez quelques minutes de votre temps de vacances pour parcourir les produits disponibles. Plusieurs surprises vous y attendent.

Ce qu’il faut savoir à Maputo

La capitale du Mozambique est une cité métisse très colorée avec une population chinoise, arabe, indienne, latine et africaine apportant diverses cultures offrant ainsi une ville cosmopolite très animée et tournée vers l’avenir. Une balade dans les quartiers du port au hasard des cafés et des marchés à l’ombre des arcades permettra de croiser une population active et cosmopolite. La capitale représente une Afrique latine tissée des mémoires du commerce européen, mêlant la langueur brésilienne aux saveurs orientales amenant les visiteurs dans un agréable mélange culturel. Après toutes ces années de guerre, la capitale retrouve tout doucement sa douceur de vivre et son charme qui firent sa légende à une toute autre époque. Maputo arbore tous ces charmants mélanges culturels comme une marque de séduction, un grand attrait touristique potentiel ainsi qu’une marque de grande liberté durement acquise.