Ce pays d’Océanie situé au sud-ouest de l’océan Pacifique est constitué de nombreuses îles. Les deux îles principales du pays sont l’île du Sud et l’île du Nord. À environ 2000 km (plus de 1200 milles) de l’Australie, la Nouvelle-Zélande est géographiquement très isolée du reste du monde. Une grande variété très riche au niveau de la faune et de la flore, en passant par les insectes weta, les kaponga, les kauri géants et le kiwi (l’oiseau et non le fruit), est due spécifiquement à cet isolement. D’ailleurs le kiwi et les kaponga sont des symboles de la Nouvelle-Zélande.

La plus grande île du pays est celle du sud. L’île possède à elle seule dix-huit sommets supérieurs à 3 000m (pratiquement 10 000 pieds). Avant 1991, le mont Cook était le point culminant avec ses 3 754m (plus de 12 000 pieds) avant une avalanche ayant raboté le sommet de la montagne. L’île du Nord est marquée par l’activité géothermique et le volcanisme. Le territoire étrange et tourmenté de la Nouvelle-Zélande est devenu un attrait touristique surtout depuis la sortie de la célèbre trilogie du Seigneur des Anneaux. Peter Jackson, le réalisateur de la trilogie, est lui-même d’origine néo-zélandaise.

Guide gay de la Nouvelle-Zélande

L’origine de sa population est majoritairement européenne, la minorité la plus nombreuse étant les Maoris (autochtones du pays). Ce voisin de l’Australie est l’un des derniers pays découverts par l’être humain. Entre les années 1050 et 1300, les Maoris arrivèrent en Nouvelle-Zélande. Par la suite, vers 1642, les Européens y débarquèrent. Jusqu’en 1840, le pays est rattaché à la Nouvelle-Galles-du-Sud (ancienne colonie britannique). La Nouvelle-Zélande est aujourd’hui un pays indépendant et ce, depuis 1947. Le Royaume-Uni et l’Australie maintiennent d’étroites relations avec le pays. L’anglais est la langue maternelle au pays et la monnaie est le dollar néo-zélandais.

La Nouvelle-Zélande étant dans l’hémisphère Sud, ses saisons sont inversées. L’été prend donc place du mois de décembre au mois de mars tandis que l’hiver s’étend de juin à septembre. Globalement tempéré et océanique en majorité, le climat néo-zélandais offre une température moyenne de 6°C (43°F) en hiver pour un 20°C (68°F) en été. D’un bout à l’autre du pays, les températures peuvent varier entre 0°C (32°F) et 30°C (86°F). Les conditions varient grandement selon les régions. L’île du Nord bénéficie de températures assez douces tandis que l’île du Sud connaît parfois de violents vents provenant de l’Antarctique pendant que du même coup l’on skie dans les Alpes. Les pluies sont généralement présentes à l’année au pays.

Tourisme en Nouvelle-Zélande

Destination gay d'Auckland

Wellington est la capitale de la Nouvelle-Zélande. Située au sud de l’île du Nord, la capitale est située dans la région du même nom. Elle est 12e au classement Mercer des meilleures villes où il fait bon vivre. Ville très animée, Wellington est en plein cœur de la baie entre les collines boisées et le port. Les boutiques luxueuses, la vie nocturne animée, les cafés, les grands espaces verts et les musées font de la ville un endroit charmant où séjourner quelque temps.

La ville abrite le musée national de la Nouvelle-Zélande. Te Papa ou Te Papa Tongarewa, signifiant le lieu des trésors de cette terre, est situé sur la Cable Street au bord de mer. On y retrouve six espaces d’exposition sur la culture néo-zélandaise et l’histoire naturelle du pays. A l’extérieur, des espaces sont aménagés avec des bushs artificiels (végétation néo-zélandaise) et des grottes. Le nombre de visiteurs dépasse le million annuellement.

Le parlement de la ville abrite également la bibliothèque et The Beehive (bâtiment ressemblant à une ruche d’abeille). Un espace vert tout autour du Parlement accentue l’environnement et l’aspect naturel de la place. Évidemment, il est impossible de passer à Wellington sans monter dans le funiculaire de la ville. Depuis plus de cent ans, il relie jour après jour les banlieues recouvrant la colline au centre de la ville. Il faut faire le trajet d’un bout à l’autre pour vraiment apprécier la vue magnifique sur la grande ville.

Situé sur l’île du Sud, le parc national de Fiordland fait partie du patrimoine mondial de l’Unesco. Il est le plus grand parc national du pays. Les espaces rares, comme le manchot de Fjordland, peuplent le parc ainsi qu’une importante faune accompagnée de forêts très denses, de lacs et de fjords.

Autre site naturel extraordinaire au pays est le parc national de Paparoa. Ce site fantastique abrite les Pancakes Rocks. Ces tranches entassées formant de petites pyramides sont absolument incroyables. Il est possible d’y faire d’extraordinaires randonnées afin d’y admirer les forêts subtropicales, les nombreuses cascades et les formations karstiques le temps d’un merveilleux séjour.

La Nouvelle-Zélande possède également de nombreuses plages magnifiques pour les adeptes du bronzage et de la baignade. Parmi ces plages, celle de Karekare est majestueuse. Elle se situe au nord de celle très connue de la Piha et est très peu fréquentée. En 1993, Karekare accueillit le tournage du film de Jane Campion, La Leçon de piano.

Piha Beach est très fréquentée par la population mais boudée par les visiteurs. Bordant la mer de Tasman, un rocher immense coupe la plage en deux. Tout en relaxant, il est possible d’y apercevoir quelques surfeurs au large de la plage.

Tourisme gay en Nouvelle-Zélande

La scène gay d'Auckland

La Nouvelle-Zélande attire le regarde des voyageurs homosexuels depuis de nombreuses années. Avec son image progressiste sur plusieurs points importants de notre société, la Nouvelle-Zélande est bien entendu une destination gay friendly depuis de nombreuses années.

Il y a plusieurs raisons qui expliquent le fait que la Nouvelle-Zélande attire autant de voyageurs homosexuels chaque année. On y retrouve des destinations gay friendly un peu partout au pays en commençant par Auckland, la destination gay du pays! De plus, le pays propose un large éventail de possibilités pour les voyageurs gays et lesbiennes : d’une scène gay dynamique ou un week-end de ski gay, tout est possible ici en Nouvelle-Zélande.

La semaine de ski gay à Queenstown, Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande ne s’arrête pas qu’à une destination gay friendly. Au contraire! Le pays est attrayant du nord au sud avec des destinations comme Rotorua, Wellington, Christchurch ou encore Queenstown. Tout au long de votre visite, vous trouverez de nombreux établissements ouverts aux voyageurs LGBT. Que ce soit un bar, une discothèque ou encore un restaurant, vous serez accueilli à bras ouverts, car ici, en Nouvelle-Zélande, la communauté LGBT est dynamique. Vous trouverez aussi de nombreux hébergements gay friendly, ce que ce soit un lodge, un hôtel ou une chambre d’hôtes gay, tout est possible!

La Nouvelle-Zélande, c’est aussi de nombreux événements LGBT tout au long de l’année. Bien entendu, les différentes gay pride du pays attirent des locaux, mais aussi des touristes à participer aux activités entourant la marche de la fierté gay. Toutefois, la Nouvelle-Zélande ne s’arrête pas qu’aux gay pride! C’est aussi l’un des événements de ski gay les plus populaires au monde, des festivals du cinéma gay et aussi, des party parmi les plus colorés au monde.

Malheureusement, la Nouvelle-Zélande n’offre pas d’association sur le tourisme gay comme en Australia avec la GALTA, toutefois, vous pouvez obtenir de nombreuses informations précieuses sur internet afin de planifier votre prochain voyage gay friendly en Nouvelle-Zélande.