Amsterdam fut l’une des toutes première destination gay au monde. Si vous n’avez jamais visité Amsterdam, il serait grand temps pour vous d’ajouter cette ville comme prochaine destination vacance. Malgré la compétition mondiale pour attirer les touristes homosexuels, Amsterdam est toujours aussi populaire chez les gay! Car ici, la scène gay, elle n’est pas discrète! On y retrouve beaucoup d’établissements, notamment des restaurants et des hôtels. Si vous cherchez à vous divertir, Amsterdam est aussi une excellente pour les bars et discothèques.

Amsterdam le jour, Amsterdam la nuit

Amsterdam le jour, Amsterdam la nuit

Ceux qui sont déjà allés à Amsterdam sont d’accord au moins sur un point : il y a deux visages à cette ville ancienne, un qu’on voit le jour et un autre qu’on voit la nuit. C’est aussi vrai pour son côté gay friendly. Et l’un et l’autre sont très différents. Au grand jour, la plus grande ville d’Hollande offre un visage tranquille sur les bords du fleuve Amstel. On peut se promener en vélo, visiter les musées Van Gogh et Anne Frank ou faire des ballades en taxi fluviaux dans les canaux. On y retrouve de nombreux attraits touristiques un peu partout au centre-ville. Le jour, Place Dam attire avec ses festivals et ses marchés publics, ses concerts ou autres manifestations. De grands et beaux hôtels ont pignon sur rue tout autour et on y trouve aussi le Palais Royal et le centre commercial Magna Plaza.

Mais la nuit tombée, la ville devient la Mecque des superclubs, le paradis des Red Light Districts et un haut lieu, dans les cafés, de débats politiques et sociaux. C’est dès minuit que la scène gay prend forme. Les touristes s’y agglutinent comme des mouches attirées par le feu. Sans compter la fumée dégagée par la marijuana, qui a un statut semi-légal dans ce pays socialement très ouvert. Cette légalisation à fait son pas. Plusieurs autres pays le légalise comme le Canada.

Mais, au clair de la Lune, les fêtards envahissent les lieux, envoûtés par la musique du Club Paradiso, du hip hop ou du funk au Melkweg. Ces deux clubs, qui sont parmi les plus populaires en Europe, affichent les meilleurs DJ. Alors quand on va en ville la nuit à Amsterdam, c’est pour danser, c’est pour racoler et pour se donner du bon temps. Et les centaines de restaurants et clubs font durer la fête jusqu’à quatre heures du matin.

Par ailleurs, nul besoin de conduire un véhicule à Amsterdam. Ne vous en faites pas trop si vous avez picolé un peu trop la veille. Les transports publics sont hors pairs. Assurez-vous seulement de vous rappeler le nom de votre hôtel. Ce n’est pas trop demander, non!

Quartier du Red Light

Quartier du Red Light

Quant au fameux quartier du Red Light, ce n’est pas seulement une image. L’éclairage est vraiment rouge. L’endroit est particulier. On aime, ou on n’aime pas. Après la visite des musées le jour, après les concerts et les bacchanales la nuit, ici, dans le Red Light District, le message est le massage… ou quelque chose de plus intime encore. Les prostituées masculins et féminins sont contrôlées par l’État et certaines sont même rassemblées dans des organisations syndicales. On a beau être dans le rouge, elles doivent montrer pattes blanches, ou noires ou… Une autre preuve que les Pays-Bas sont plus ouvert que bien d’autres pays Occidentaux!

Après les excès de boisson et de sexualité, vous aurez probablement le goût de la bonne chère. Encore là, Amsterdam, c’est pas juste de la tarte. C’est aussi des frites. On en trouve partout. Pour le reste, les mélanges de cuisine sont aussi variés que les pays jadis dominés par l’ancien empire colonial. Fruits de mer, poissons et mets exotiques sont servis dans de nombreux et excellents restaurants.

Pour en revenir à la mari, sa consommation est techniquement interdite aux Pays-Bas, mais les personnes ont droit d’en posséder plusieurs grammes pour leurs propres besoins. Un peu trop pourrait vous emmener en prison cependant. Fumer un joint est permis dans les cafés et certains clubs, mais pas dans la rue. Le commerce et l’exportation sont aussi illégaux. Quant aux drogues plus dures, elles sont illégales et les peines pour possession sont salées.

Carte d’Amsterdam