header image
standard-title Dambulla (Sigirîya)

Guide gay de Dambulla (Sigirîya)

Dambulla (Sigirîya)

Guide gay de Dambulla (Sigirîya)

Loading…
 id=

Dambulla attire des milliers de touristes chaque année, notamment pour l’image principale du Sri Lanka : Sigirîya. Les voyageurs du monde entier débarquent au coeur du Sri Lanka pour gravir cette immense roche. Après quelques efforts physiques, la récompense est au rendez-vous. Dambulla est une destination touristique à ne pas manquer lors de votre prochain voyage au Sri Lanka.

Dambulla (Sigirîya) : destination gay

On ne retrouve pas beaucoup d’établissement exclusivement gay ou gay friendly sur Dambulla. Toutefois, la destination touristique est importante. De nombreux voyageurs homosexuels s’y rendent pour vivre l’expérience. Ne soyez donc pas surpris d’y faire des rencontres à Dambulla.

Articles touristiques sur Dambulla (Sigirîya)

Loading…

Ce qu’il faut visiter à Dambulla

Situé au centre du Sri Lanka, Dambulla est la destination pour visiter l’un des principaux attraits touristiques du pays : Sigiriya. L’icône du Sri Lanka attire des milliers de touristes chaque année et c’est en partance de Dambulla que vous pourrez avoir accès.

Guide gay de Dambulla

Guide gay de Dambulla

Le célèbre temple des grottes rupestres de Dambulla est une image emblématique du Sri Lanka. Vous serez familiarisé avec son intérieur spectaculaire rempli de Bouddha bien avant votre arrivée en ville. Malgré son air légèrement commercial, il reste un lieu saint important à ne pas manquer.

La ville de Dambulla est sans intérêt, maudite par le trafic intense qui se dirige vers l’un des plus gros marchés de gros du Sri Lanka. Une nuit ici est tolérable, mais songez à visiter le site comme une excursion d’une journée dans les environs plus relaxants de Kandy ou de Sigiriya.

Sigiriya

Sigiriya

Ne manquez pas l’émerveillement de l’ancien monde: Sigiriya, un palais du Ve siècle situé au sommet d’un rocher de la forteresse et entouré d’anciens jardins rocheux et aquatiques où les tout premiers bouddhistes cherchaient des « lieux de prédilection » naturels pour méditer. Arthur C. Clarke parlait ici des fontaines du paradis dans son roman du même nom.

Un tiers de la face rocheuse de Sigiriya, dans un surplomb naturel, sont les vestiges d’une galerie de portraits peints à la fresque qui représentait jadis des centaines de femmes de différentes ethnies et cultures dans un style sensuel et délicat unique au Sri Lanka.

À mi-hauteur, vous rencontrez des pattes de pierre géantes, tout ce qui reste d’une porte de lion colossale qui gardait les escaliers jusqu’au sommet. À l’arrêt, vues spectaculaires sur la jungle depuis les fondations du palais disparu depuis longtemps et quasi mythique dans le ciel.

Widget Area  |  Info: There are no widgets in selected area, add some please.

Hébergements gay sur Paris

Loading…