Aujourd’hui, il n’est plus une honte de s’afficher homosexuel. Loin d’être un concept, l’homosexualité est légalisée dans de nombreux pays permettant ainsi aux couples gays de bénéficier des mêmes avantages que ceux hétérosexuels. Au nombre de ces avantages, ils peuvent désormais s’offrir des vacances en amoureux en toute quiétude. Cependant, avec l’ambiguïté de la question de légalité des Lesbiens, gays, bisexuels et transgenres dans certains pays, il est très souvent difficile de trouver une destination pour jouir sans complexe ni préjugés de ses vacances. Ce faisant, il est impératif de prendre en considération certains facteurs avant de choisir la destination de vos vacances au risque de ne pas vous y sentir à l’aise. Découvrez à travers cet article quelques pistes d’éléments à tenir en compte dans le choix de votre prochaine destination.

Privilégiez les grandes villes

Les grandes villes constituent des endroits cruciaux à privilégier dans le choix de votre destination. En effet, quand on pense aux destinations gay-friendly dans le monde, les grandes villes occupent très souvent la première position. Que ce soit Berlin, Buenos Aires, Sydney ou encore San Francisco, ces capitales ont tendance à être les endroits où se concentre la majeure partie de la communauté LGBT. Ceci est dû notamment au fait que ces grandes villes sont pour la plupart, les endroits où tout a commencé, c’est-à-dire des endroits où la lutte pour la liberté des homosexuels a payé son prix.

De ce fait, on y retrouve le plus souvent des clubs, des bars, des cafés, des saunas et des hôtels essentiellement destinés à cette population. C’est l’exemple de Paris, la Ville lumière qui affiche les couleurs des meilleures adresses parées du rainbow flag. Comme vous pouvez le découvrir dans le guide gay de Paris, son incroyable quartier gay les Marais vous offre les clubs les plus emblématiques qui vous permettront de passer d’agréables moments en compagnie de votre partenaire.

Se renseigner sur les lois locales

Il est évident que les pays dont les gouvernants ont légalisé l’homosexualité sont des destinations bien plus susceptibles pour des voyageurs homosexuels. Bien qu’aucune d’entre elles ne peut être considérée comme le paradis de l’homosexualité, cette reconnaissance permet quand même d’être à l’abri de toute discrimination et de tous abus homophobes. Cependant, dans de nombreuses parties du monde, l’expérience sera toute autre.

En effet, si le témoignage d’affection entre femmes est communément accepté, car assimilé le plus souvent à de la famille ou à des amis dans de nombreuses communautés, il est plus difficile de tolérer un couple d’hommes montrant des signes d’affection. En fait, cela est perçu négativement et peut conduire à certains endroits à des peines d’emprisonnement, d’amende ou de mise à mort. Soyez alors très prudent en ces endroits où l’homosexualité est considérée comme un crime. Il convient cependant de vous renseigner sur les lois locales de votre destination avant de vous y rendre.