Ce pays de l’Afrique de l’Ouest et membre de l’Union africaine partage ses frontières au sud avec l’océan Atlantique, à l’est avec le Ghana, à l’ouest avec la Guinée et le Liberia et au nord avec le Burkina Faso et le Mali. Avec plus de vingt millions d’habitants, la Côte d’Ivoire fait partie de la CEDEAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest). Le pays fut sous protectorat français jusqu’en 1843 pour ensuite devenir une colonie française en 1893 et acquérir son indépendance en 1960 sous le premier président de la République, Félix Houphouët-Boigny. Le Gay Voyageur vous emmène au coeur de l’Afrique, bienvenue en Côte d’Ivoire.

Des vacances en Côte d’Ivoire, est-ce vraiment possible?

Guide gay de la Côte d'Ivoire

L’économie du pays est principalement axée sur la production de cacao et de café pendant les deux premières décennies. La crise économique des années 1970 fut désastreuse pour le pays qui connut alors de grandes perturbations politiques et sociales accrues à la mort du président en 1993. Une nouvelle constitution fut adoptée par la suite portant au pouvoir Laurent Gbagbo n’apaisant en rien les tensions politiques et sociales au pays. En 2002, une crise politico-militaire est déclenchée. Ce n’est qu’en 2007, après plusieurs accords de paix, que le pays engage un nouveau processus de fin de crise en collaboration avec le Burkina Faso.

Le pays est francophone dans une portion de 70% mais le baoulé et le dioula sont encore les dialectes les plus utilisés dans les zones agricoles et commerciales. Présentant l’aspect d’un quadrilatère, le relief du pays est peu élevé. Les plaintes et les plateaux constituent la majeure partie des terres. Quelques reliefs sont à noter dans la région montagneuse de l’ouest de la Côte d’Ivoire dont le mont Nimba avec ses 1 752m (5 748 pieds) d’altitude. Les sols sont généralement meubles dans la gamme des rouges variant entre les teintes d’ocre et de rouille comme la majorité des sols en Afrique de l’Ouest.

La Côte d’Ivoire, une destination touristique unique

Le pays possède une population multiethnique regroupée en cinq grands groupes comprenant pratiquement une soixantaine d’ethnies différentes. Au nord, on retrouve le groupe voltaïque (Gur) ou sénoufos qui forme environ 13% de la population; au nord-ouest se trouve le groupe mandé du Nord ou malinké pour environ 17,2% de la population; à l’ouest se trouve le groupe mandé du Sud pour 8,4%; au sud-ouest et au centre ouest, le groupe krous forme environ 9,4% et au centre et à l’est, on retrouve le groupe akans pour environ 41,1% de la population. Le reste de la population est composé par des Européens, des Asiatiques, des Ghanéens, des Libériens, des Sénégalais, des Guinées, des Maliens et des Burkinabés. Les jeunes forment la majorité de toute la population dont environ 43% des habitants sont âgés de moins de quinze ans.

Le climat du pays est une transition entre le tropical et l’équatorial généralement chaud et humide. La Côte d’Ivoire est divisée en deux grandes zones climatiques où se côtoie le climat tropical de savane plus ou moins sec et le climat équatorial. Le premier amène des températures pouvant varier entre 14 et 33°C (57 à 91°F) accompagnées de deux saisons sèches et deux saisons des pluies avec un taux d’humidité variant entre 60 et 70%. Le deuxième amène également deux saisons sèches et deux saisons des pluies accompagnées d’une température moyenne de 20°C (68°F) avec un taux d’humidité variant entre 40 et 50%.

Tourisme sur la Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire est un pays des plus colorés de la planète. Vue des airs, elle représente la palette de couleurs du peintre avec le blanc pour son cordon littoral, le vert pour la densité de sa forêt, le jaune pour sa savane, le brun pour ses reliefs, l’ocre pour ses voies de latérite, le gris pour son bitume et le bleu pour ses lacs magnifiques. La Côte d’Ivoire vue d’en bas est toute aussi fascinante avec ses contrastes architecturaux, économiques et socioculturels. Ce pays offre un énorme gouffre culturel entre ses villages traditionnels reculés et le futurisme de certains quartiers d’Abidjan et le néo-classicisme de sa capitale, Yamoussoukro. Tous les centres d’intérêts se retrouvent au pays et chacun y trouve son compte tant au niveau des sites naturels, des découvertes ethnologiques, agricoles ou artisanales, des paysages photogéniques ou même de la pêche.

La capitale du pays se trouve à Yamoussoukro. Ville néo-classique, la capitale offre à ses visiteurs la magnifique basilique Notre-Dame-de-la-Paix. Cette réplique de la basilique Saint-Pierre-de-Rome est le plus grand édifice religieux chrétien au monde. Elle fut réalisée entre 1985 et 1989 par Dumez. Outre la basilique, la ville possède également la Mosquée de Yamoussoukro. Même si elle ne possède pas la même envergure que la basilique, elle est tout à fait digne de mention.

Côte d’Ivoire, au coeur de l’Afrique

Dans les environs de l’ancienne capitale, Abidjan, se trouve la région la plus industrialisée du pays. Abidjan demeure tout de même la capitale économique du pays et porte le surnom de ‘’Manhattan des tropiques’’. Elle est la ville la plus peuplée de l’Afrique de l’Ouest francophone. La ville offre de très belles plages aux visiteurs. Les maisons de style coloniales situées dans la commune de son district, Cocody, sont nombreuses et d’une grande richesse. Cet espace est privilégié par la société aisée du pays.

Certains circuits touristiques sont offerts afin de profiter pleinement du pays. Le pays offrant une grande variété, l’ensemble des circuits est tout aussi diversifié. Selon les intérêts de chaque visiteur, les possibilités sont très variées dont entre autres le circuit des danses traditionnelles, le circuit Poro et le circuit des masques offrant diverses possibilités d’éléments de valeur à visiter au pays.

Les Parcs Nationaux, les réserves botaniques et les réserves du pays possèdent de merveilleux atouts et de superbes paysages. Les différents visages de la Côte d’Ivoire sont ainsi offerts aux visiteurs. Cette synthèse de forêt et de savane à la diversité ethnique immense en ravira plus d’un.