header image
standard-title Iran Guide gay d'Iran

Iran

Guide gay d'Iran
 id=

Loin, très loin d’être une destination gay friendly, l’Iran s’avère même être dangeureux pour les voyageurs homosexuels. C’est dommage, car l’Iran est un magnifique pays pour ses paysages. Bienvenue dans ce qui pourrait être le pays le plus amical au monde. L’Iran est le joyau de la couronne de l’Islam, alliant une architecture glorieuse à un accueil chaleureux. Parmi les attraits touristiques à faire en Iran, si vous y allez, la place historique Naghch-e Djahan, le palais du Golestan, le pavillon du XVIIe siècle Tchehel-Sotou, le majestueux palais Ali Qapoum, les jardins élégants d’Eram, le mont Damavand et le palais de Saadabad.

Sur les traces de l’Empire

Si vous êtes attiré par des endroits où les échos des civilisations anciennes résonnent à travers les âges, l’Iran pourrait être votre truc. Certains des plus grands noms de l’histoire – Cyrus et Darius, Alexandre le Grand, Gengis Khan – ont tous laissé leur marque ici et les villes qu’ils ont conquises ou sur lesquelles ils ont régné sont parmi les plus belles d’une région riche de ruines si légendaires. Marcher autour du pouvoir et de la beauté impressionnants de Persépolis, découvrir le pouvoir à distance de Suse (Shush) et admirer l’immense ziggourat élamite à Choqa Zanbil vous ramènera aux jours de gloire de la Perse antique.

La beauté de l’islam

L’Iran est un trésor pour certaines des plus belles architectures de la planète. Apparemment à chaque tournant, l’engagement historique de l’Islam envers la beauté esthétique et l’architecture exquise règne en maître. Les sublimes dômes et minarets aux tuiles turquoise de la place Naqsh-e Jahan (Imam) d’Ispahan suscitent tant d’émerveillement, à juste titre, mais il y a des rivaux absolument magnifiques ailleurs, à Yazd et Shiraz, entre autres. Et ce ne sont pas seulement les mosquées – les palais (en particulier à Téhéran), les jardins (partout, mais Kashan brille vraiment) et les ponts astucieusement conçus et autres bâtiments publics prêtent tous grâce et beauté aux villes à travers le pays.

Redéfinir l’hospitalité

La plus grande attraction de l’Iran pourrait simplement être son peuple. Les Iraniens, une nation composée de nombreux groupes ethniques et influencée pendant des milliers d’années par les occupants grecs, arabes, turcs et mongols, sont sans cesse accueillants. Les offres de s’asseoir pour le thé seront monnaie courante et si vous passez du temps avec des Iraniens, vous serez souvent invité à partager un repas chez quelqu’un. Dites oui chaque fois que vous le pouvez, et à travers elle, découvrez la culture iranienne, ancienne, sophistiquée et chaleureuse. Ce sont ces expériences qui vivront le plus longtemps dans la mémoire.

Articles touristiques sur l’Iran

Loading…

Découvrir les secrets LGBT de l’Empire Perse : Shiraz et Téhéran en quête de nouveaux visiteurs

L’Iran a développé une économie informelle pour son industrie touristique. Malgré les sanctions, des voyageurs occidentaux restent avides de découvrir les secrets de l’empire Perse et notamment son rapport à l’homosexualité. L’un des personnages qui fascinent le plus pour avoir traversé la Perse est sans nul doute : Alexandre le Grand. Ce conquérant bisexuel rêvait d’un syncrétisme entre Orient et Occident dont son empire en ferait la synthèse.

Loading…

L’Iran : à l’abri des regards, une île s’érige en laboratoire de la tolérance

Deuxièmes plus grandes réserves prouvées de pétrole et de gaz au monde devant l’Arabie saoudite, population importante avec de nombreux consommateurs, faible niveau de la dette extérieure mais une situation politique explosive! Les États-Unis se sont retirés de l’accord nucléaire iranien de 2015 au motif qu’il ne portait pas sur les missiles et l’interventionnisme iranien dans la région. Après la réimposition des sanctions américaines et l’annonce par l’administration Trump que de nouvelles sanctions seront introduite, le pays s’est fragilisé.

Widget Area  |  Info: There are no widgets in selected area, add some please.

Hébergements gay sur Paris

Loading…