header image
standard-title Les médinas, la fierté du Maroc Visite des méridas au Maroc

Les médinas, la fierté du Maroc

Visite des méridas au Maroc
 id=

Le Maroc est loin d’être une destination gay friendly. Toutefois, de plus de plus de tourismes homosexuels visitent ce pays du nord de l’Afrique. Les voyageurs homosexuels qui découvrent le Maroc proviennent surtout de l’Europe. Si vous n’avez jamais pris le temps de découvrir le Maroc, simplement le fait de faire les plus beaux médinas, méritent le détour. Attention! Il faut toutefois rester prudent lorsqu’on découvre ce pays quand on est homosexuels.

Les médinas marocain

Les médinas marocain

Six des huit sites marocains classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO sont des médinas, un terme qui signifie «ville» en arabe et qui, depuis la période coloniale, désigne la ville musulmane, par opposition à la ville européenne. Fès et Marrakech abritent entre leurs murs deux des médinas les mieux conservées du monde. Ces villes ont toujours été rivales et elles se sont longtemps disputé le titre de métropole économique et culturelle du Maroc. Toutefois, c’est à Marrakech qu’on peut y retrouver une petite scène gay.

Fès, fondée au IXe siècle, abrite la plus vieille université du monde. Ses plus beaux monuments – fondouk, palais, mosquée, medersa – témoignent du rayonnement culturel qu’elle exerçait aux XIIIe et XIVe siècles.

Plus jeune d’un siècle, Marrakech, qui fut longtemps le centre politique et culturel de l’Occident musulman, lui fait pendant, avec sa casbah, ses remparts et des édifices comme la Koutoubiya ou le palais Badiâ.

Médinas

Moins grande, mais tout aussi remarquable, est la médina de Meknès, une des quatre villes impériales du pays. On y sent davantage l’influence des musulmans chassés d’Espagne au XVe siècle. Et cette influence est encore plus prononcée à Tétouan, qui, sur la côte méditerranéenne, était un point de jonction entre l’Andalousie et le Maroc. Sa médina est la plus petite du pays et une des plus charmantes.

Celle d’Essaouira, sur la côte Atlantique, fait davantage penser à une ville européenne. Il y a beaucoup à faire à Essaouira. C’est que cette ville fortifiée a été construite à la fin du XVIIIe siècle par des bâtisseurs qui appliquaient les principes de l’architecture militaire en vigueur en Europe.

Un peu plus au nord, la ville portugaise de Mazagan a été édifiée au XVIe siècle par les explorateurs lusitaniens en route vers l’Inde. Ce fut d’ailleurs le premier comptoir portugais implanté en Afrique occidentale. Aujourd’hui, cette ville fortifiée est englobée dans l’agglomération d’El Jadida.

Médina

Non loin de Meknès, on peut visiter le site archéologique de l’ancienne Volubilis, qui fut un avant-poste important de l’empire romain en Afrique du Nord. Quant au ksar d’Aït-Ben-Haddou, juché sur un contrefort de l’Anti-Atlas, dans la province d’Ouarzazate, il a été classé par l’UNESCO parce que, mi-fortin, mi-village, il s’agit d’un exemple parfait de l’habitat traditionnel présaharien.

Les plus beaux médinas du Maroc

  • La médina de Fès (avec ses palais et mosquées datant des XIIIe et XIVe siècles)
  • La médina de Marrakech (ancienne métropole occidentale de l’Islam)
  • Le ksar d’Aït-Ben-Haddou (exemple parfait des villages fortifiés présahariens)
  • La ville historique de Meknès (un modèle du style hispano-mauresque)
  • La médina de Tétouan (la plus petite des médinas marocaines)
  • Le site archéologique de Volubilis (reflet de la puissance romaine au Maroc)
  • La médina d’Essaouira (une ville fortifiée du XVIIIe siècle)
  • La ville portugaise de Mazagan (l’architecture de la Renaissance en Afrique)
Widget Area  |  Info: There are no widgets in selected area, add some please.



Hébergements gay sur Paris

Loading…