Chaque grande ville dans le monde a son propre quartier gay. De Bangkok à New York, de Paris à Le Cap, vous serez au premier plan pour découvrir la scène gay à partir des quartiers gay. Certaines villes comme Los Angeles proposent plusieurs quartiers gay. C’est vrai pour la capitale du cinéma, mais aussi pour les très grandes villes comme Londres ou Rio de Janeiro.

Souvent, il y a plusieurs manières de dire les choses. C’est aussi vrai quand il est question de parler du quartier gay. Village gay, gaytown sont souvent des termes employés en français pour dire la même chose. Lorsqu’on ajoute d’autres langues, comme l’anglais, on peut aussi ajouter le terme gaytto (pour un ghetto gay), gayvenue ou encore gayborhood.

Certains homosexuels n’aiment pas que l’on dise « quartier gay » pour nommer le lieu où se retrouve le plus grand nombre d’établissements LGBT. Dans tous les cas, plusieurs villes proposent une scène gay à découvrir située dans un quartier souvent délimité.

Dans tous les cas, les quartiers gay sont souvent habités et fréquentés par la communauté LGBT et leurs amis. On y retrouve également certains types d’établissements qui ouvrent leurs portes à une clientèle issue de la diversité sexuelle. Parmi les plus populaires, il y a bien entendu les bars, les pubs, les discothèques, mais aussi les saunas, les restaurants et les boutiques. Certaines villes comme Barcelone, offrent également des hôtels exclusivement pour homosexuels. Toutefois, cela se fait plus rare même dans les destinations les plus populaires.

Les quartiers gay les plus connus dans le monde

Les quartiers gay les plus connus dans le monde

Il existe de nombreux quartiers gay dans le monde favorable à la communauté LGBT et aux voyageurs homosexuels. Certains sont plus connus ou populaires que d’autres. Certains mêmes sont devenues célèbres comme celui de New York sous le nom de Greenwich Village à la suite des émeutes de Stonewall du 28 juin au 3 juillet 1969.

Certains quartiers gay ont passé à l’histoire comme celui du Village gai de Montréal qui a été l’un des premiers quartiers gay dans le monde et l’un des plus grands à ce jour. À Montréal, le Village est connu et reconnu de tous comme étant l’épicentre de la communauté LGBT du Québec même si le quartier est en grand bouleversement.

Certaines villes changent même le nom d’une rue pour parler du quartier gay comme à Rome. La rue Gay Street a été changée en 2007 le nom de la rue San Giovanni in Laterano pour la Gay Street. Si ce changement a fait bien des heureux, encore aujourd’hui, le nom de la rue ne plais pas à tout le monde.

Où se trouvent les quartiers gays?

Où se trouvent les quartiers gays?

Chaque ville propose un lieu bien distinctif et propre à eux. Les quartiers gay ont bien changé et évolué, car il faut dire que l’arrivée d’internet et des applications de rencontres ont changé le visage des quartiers gay. Les gens vont moins dans les clubs pour se rencontrer et faire la fête.

À une certaine époque, les quartiers gay étaient surtout situés dans les zones plus pauvres ou populaires où se mélangeaient les artistes et certains marginaux. C’est le cas pour certains quartiers gay comme celui de Ljubljana en Slovénie, le quartier de Metelkova.

Aujourd’hui, les choses ont bien changé. Les quartiers gay attirent une certaine clientèle et le changement fait que les quartiers deviennent plus chics et moins abordables pour certains commerçants. C’est le cas du quartier gay de Paris, Le Marais. En 10 ans, de nombreux commercent LGBT ont fermés où déménager pour laisser la place aux grandes marques et aux enseignes bien connus. Londres ne fait pas exception à cette situation. Certains quartiers deviennent normalisés pour les rendent plus chics que jamais.

L’histoire des quartiers gay

L'histoire des quartiers gay dans le monde

Peu de gens connaissent l’histoire des quartiers gay. Le premier quartier gay a vu le jour à Berlin dans le quartier de Schöneberg. Dans les années 20, avant la Deuxième Guerre mondiale, de nombreux voyageurs homosexuels se rendaient à Berlin pour découvrir ce quartier. C’était alors le début du tourisme LGBT. La guerre arrive et les homosexuels sont chassés de Berlin. Ils reviendront assez rapidement!

Puis, d’autres quartiers gay voient le jour dans les années 60 et 70. Ce phénomène touche essentiellement certaines villes des États-Unis. On y voit quelques bars gay ouvrir, mais le phénomène est encore marginal et son développement est timide. Beaucoup de bars gays sont clandestins, car ils n’ont pas le droit d’opter ce type de bar. Il faut dire que certaines villes interdissent les bars gay et les événements LGBT. Ce n’est qu’en 1965 que New York décriminaliser les bars gay. Alors, certains propriétaires ouvrent leurs portes avec leur licence pour servir de l’alcool. Parmi eux, le bar le Stonewall de New York, véritable institution encore aujourd’hui. Son nom est rendu célèbre dans le monde à cause de la décente policière abusive le 27 juin 1969 prétextant des troubles mineurs dans cet établissement s’affichant clairement comme étant un bar gay. Suivi d’une rébellion de la part des homosexuels. La première gay pride au monde a vu le jour à l’été de 1969.

Peu à peu, les quartiers gay ont vu naître une certaine transition avec de nouveaux types d’établissements. On ne voit plus que des bars, les clubs, les restaurants et les saunas ouvrent peu à peu leur portent dans les années 70 et 80.

C’est au début des années 2000 que l’on voit un véritable développement des quartiers gay dans le monde entier. Internet a pu faire voyager les gens et attirer plus que jamais, les voyageurs homosexuels.

Liste des quartiers gay dans le monde

Liste des quartiers gay dans le monde

Il existe énormément de quartiers gay dans le monde. Toutes les grandes villes en proposent. Afin de vous aider à trouver plus facilement un quartier gay où un secteur de la ville, le Gay Voyageur vous propose de chercher par pays, puis par ville, et cela, en ordre alphabétique. Votre recherche sera ainsi beaucoup plus facile!

Le Gay Voyageur simplifie vos déplacements vos vacances. Découvrez la liste complète des quartiers gay et villages gay partout à travers le monde.

Afrique du Sud

  • Johannesburg : Rosebank, Parkhurst et Melville
  • Le Cap : Green Point, De Waterkant et Sea Point

Allemagne

  • Berlin : Nolledorfplatz, à l’ouest de Schöneberg et Helmholtzplatz
  • Hambourg : Lange Reihe dans le quartier de Saint-George
  • Cologne : Schaafenstrabe
  • Francfort : Nordend
  • Munich : Glockenbachviertel
  • Fürstenzell : Gurlarn

Argentine

Australie

  • Canberra : Braddon
  • Sydney : Darlinghurst, Newyorn, Potts Point, Elizabeth Bay, Surry Hills, Waterloo
  • Melbourne : Elwood, Richmond, St-Kilda et South Yarra
  • Daylesford : Daylesford
  • Brisbane : Fortitude Valley, New Farm et Teneriffe
  • Perth : Northbridge

Autriche

Belgique

Brésil

  • Rio de Janeiro : Farme de Amoedo Street
  • Sao Paulo : Frei Caneca Street et Jardins
  • Manaus : Huascar de Figueiredo Street

Canada

Chili

Chine

Colombie

Corée du Sud

  • Séoul : Jongro, Homo Hill et Sinchon

Cuba

Danemark

États-Unis

Espagne

  • Madrid : Chueca, Lavapiés et Malassana
  • Barcelone : Gaixample (Example)
  • Sitges : Centre-ville
  • Valence : Barrio del Carmen et Ruzafa
  • Séville : Alameda et Barrio del Arenal
  • Benidorm : Vieux-Quartier
  • Bilbao : Muelle de la Marzana
  • Grenade : Elvira
  • Ibiza : Calle de la Virgen
  • Las Palmas : Plaza de Ferray
  • Maspalomas : Playa del Inglés
  • Malaga : Barrio de La Merced
  • Murcia : Barrio de Santa Eulalia
  • Majorque : Gomila
  • Puerto de la Cruz : Avenida del Generalisimo
  • Santiago de Compostela : Vieux-Quartier
  • Toledo : Salto del Cabello
  • Torremolinos : La Nogalera
  • Vigo : Areal
  • Zaragoza : Puerto del Carmen

France

  • Paris : Le Marais et Beaubourg-Les Halles
  • Narbonne : Sallèles-d’Aude
  • Bordeaux : Saint-Pierre
  • Lille : Le Vieux-Lille
  • Strasbourg : Le quartier français
  • Angers : Quartier Boisnet
  • Cannes : La Croisette
  • Marseille : Vieux-Port
  • Toulouse : Canal du Midi, près de Saint-Aubin et du Port Saint-Sauveur
  • Montpellier : Place du Marché-aux-Fleurs et de la Promenade du Peyrou
  • Nice : Quartier de Grosso
  • Lyon : rue Royale, de l’Opéra et de l’Hôtel de Ville
  • Versailles : Place du Marché et Place Hoche

Finlande

Grèce

  • Athènes : Gazi et Saint-Eirini près de Aiolou Street
  • Mykonos : l’ensemble de l’île

Hong Kong

Indonésie

Irlande

  • Dublin : les rues Georges Street et Capel Street

Islande

Israël

Italie

  • Rome : Gay Street (près du Colisée) et Parco del Ninfeo
  • Milan : Porta Venezia
  • Viareggio : Torre del Lago

Japon

  • Tokyo : Shinjuku ni-ch, Ueno et Asakusa
  • Osaka : Doyama et Namba
  • Yokohama : Noge
  • Hokkaido : Susukino
  • Hiroshima : Nagarekawa
  • Okinawa : Sakurazaka

Mexique

Népal

Norvège

Nouvelle-Zélande

  • Auckland : Karangahape Road et Ponsonby
  • Wellington : Centre-ville

Pays-Bas

Pérou

Philippines

  • Manille : Malate
  • Quezon City : Timog

Portugal

  • Lisbonne : Bairro Alto, Chiado et Principe Real

République tchèque

  • Prague : Quartier de Vinohrady

Royaume-Uni

  • Londres : Soho, Vauxhall et Earl’s Court
  • Birmingham : Hurst Street
  • Bournemouth : The Triangle
  • Brighton : Kemptown
  • Bristol : Vieux-Marché
  • Leed : The Calls et Lower Briggate
  • Liverpool : Quartier gay
  • Manchester : Canal Street
  • Newscastle : Pink Triangle
  • Belfast : Cathedral
  • Edinburgh : Broughton Street
  • Glasgow : Merchant City
  • Cardiff : Charles Street

Suède

Taïwan

  • Taipei : Ximemding et Zhongshan

Thaïlande