Lorsque l’on choisit, une destination voyage, notre imaginaire se fait plaisir à se laisser aller. On s’informe et on se cultive. Parfois un choix de vacance nous rappelle notre jeunesse pour diverses raisons. Alors rendu au moment tant attendu, il faut tout voir et tout faire pour cause de temps. Le slow travel va littéralement à l’encontre de ce concept. Prendre le temps de vivre dans une ville totalement méconnue afin d’apprécier davantage son expérience. C’est l’idée même que propose le mode de voyage slow travel.

Dans ce monde où tout va site vite, nous n’avons pas le temps de prendre ça plus relaxe, surtout lorsque notre destination ne comporte pas de plage. Alors, les forfaits du type « Découvrez le Royaume-Uni en une semaine » ne permettent que d’y voir une infirme partie de ce que le pays propose avec souvent une authenticité plutôt commerciale.

Avec cette vitesse, peut-on réellement comprendre comment fonctionne la société qui nous accueille? Le slow travel nous permet de tout simplement en apprendre plus sur la culture, son histoire et sur les gens qui y habitent. Mais il permet surtout de vivre tout cela!

Prendre deux heures pour manger sur une terrasse et profiter de l’architecture et du spectacle qui se propose devant nous sans aucune autre préoccupation se rapproche de beaucoup à de vrais vacances.

Cette curiosité touristique et l’ouverture d’esprit augmentent la qualité de notre investissement. Le slow travel permet aussi d’y faire de belles rencontres sans se sentir bousculé sur notre horaire.

Le mode lent du voyageur est aussi une façon de voyager écologique. Au lieu de prendre un avion entre vos deux déplacements, prenez le train.Vous aurez en bonis, une magnifique vue sur les campagnes du pays. Cette façon responsable de revoir vos déplacements sera sans aucun doute bien accueillie par les gens qui y habitent.

Le slow travel peut devenir un moment plus gay frendly ! Vous serez sur le fait d’en apprendre un peu plus la scène gay locale et des meilleurs endroits à aller pour faire la fête en soirée selon la saison. Cela pourrait également vous permettre de travailler avec des organisme œuvrant auprès de la communauté LGBT!

Alors, voyager lentement et autrement n’a que du bon !