post-title Les vacances en rando

Les vacances en rando

Les vacances en rando

Les vacances en rando

Les accessoires utiles si vous partez en vacances-randonnées Le bâton de ski, peu coûteux, fait parfaitement l’affaire. Si on cherche surtout un appui, on prend un bâton de ski de descente à grosse poignée moulée. Si on vise un effet de propulsion, on choisit le modèle pour ski de fond, plus long et à la poignée conçue pour un appui sur la dragonne.

Il existe aussi, plus coûteux mais bien pratiques pour le transport, plus lourds aussi, des bâtons télescopiques tels ceux qu’on utilise pour le ski de randonnée. Avec une paire de bâtons de ski, on augmente de 30% sa force de propulsion, disent les spécialistes.

Sans bâton, on garde les mains libres. Les randonneurs expérimentés emportent toujours une paire de bâtons télescopiques. Souvent, ils n’utilisent qu’un seul de ces bâtons, et à l’occasion en position très courte, à la façon d’un piolet-canne, pour s’appuyer contre la pente dans les dévers importants.

Les cartes sont fragiles et coûteuses, aussi faut-il les mettre à l’abri d’un étui avec fenêtre de lecture transparente. Les meilleurs modèles permettent de lire quatre plis de cartes IGN, et comportent une poche avec fermeture à glissière pour crayon, boussole…

La lampe électrique mise au point pour les spéléologues et les alpinistes (quand ils marchent sur les glaciers avant le lever du soleil) est idéale, car elle permet de garder les mains libres pour bricoler. Les modèles fonctionnant en 3 volts sont bien moins encombrants que ceux en 4,5 volts ; ils suffisent à l’usage courant en bivouac, mais leurs petites piles s’usent plus vite.

Gay Voyageur : Guide gay et destination gay friendly. Un encouragement aux voyages et à la culture.
Widget Area  |  Info: There are no widgets in selected area, add some please.

Laisser un commentaire



Hébergements gay sur Paris

Loading…