post-title Les villes gays friendly les plus vertes

Les villes gays friendly les plus vertes

Les villes gays friendly les plus vertes

Les villes gays friendly les plus vertes

Bien des villes peuvent être fières d’être gay friendly … lorsque l’on y ajoute la mention verte, le tout devient encore plus agréable ! On retrouve à travers le monde, plusieurs destinations écotouriste et verte qui sont également des destinations gay friendly. Les touristes gay peuvent ainsi choisir une destination gay friendly et verte, un autre geste écoresponsable.

Découvrez les villes les plus vertes et friendly dans le monde.

Destination pour la Journée de la Terre

En matière de tourisme durable et économique, il existe des villes sur notre terre qui représentent de véritables modèles en matière de protection de la planète. Certaines destinations gays friendly aident notre planète pour notre futur en mettant en place de véritables plans verts pour réduire l’émission de carbone.

Que ce soit à Copenhague où le vélo a remplacé la voiture au centre-ville, ou à Reykjavik alors que l’énergie géothermique a remplacé d’autres types de ressources énergétiques, ce sont de petits exemples salués par les organismes qui luttent à la sauvegarde de notre écosystème et à la protection de notre planète terre.

Découvrez 8 villes où de réelles intentions ont été entreprises par les élus pour rendre les lieux plus verts.

Fribourg, Suisse

Depuis plusieurs années, la ville de Fribourg (Freiburg) en Suisse est reconnue comme étant une ville verte. Son histoire témoigne d’un mouvement solidaire à l’environnement. Depuis plus de 15 ans, des campagnes successives contre les centrales nucléaires ont donné de réels impacts sur le reste de la Suisse. Chaque petite victoire s’est débouchée par de très grandes victoires. Depuis 10 ans, Fribourg utilise des ressources énergétiques alternatives afin de ne pas utiliser l’énergie nucléaire. Les écoles, les bureaux et l’Hôtel de Ville utilisent notamment l’énergie solaire pour s’alimenter.

En 1992, la Suisse a désigné la ville de Fribourg comme étant sa Capitale de l’environnement en y construisant les bureaux de la Protection à l’Environnement. Fribourg est un bon exemple entre l’environnement et le transport. Pour se rendre au centre-ville, il faut d’abord y accéder en transport en commun ou par vélo. Ces initiatives ont fait gagner le prestigieux prix du Transport en Commun public de l’année.

Fribourg se donne comme objectif de réduire son taux d’émission de C02 de l’ordre de 40% d’ici 2030.

Zermatt, Suisse

La ville de Zermatt est reconnue comme étant une destination pour y faire du ski et d’autres sports qui se pratiquent en montagne. La ville de Zermatt a beaucoup à offrir à ses touristes gays et lesbiennes. La ville y propose un bon exemple de la protection de l’environnement et de ses richesses naturels et le tourisme de masse, bien populaire l’hiver. La ville limite considérablement son trafic et propose aux gens de marcher plutôt que d’utiliser leur voiture. Cette initiative permet ainsi de limiter le taux de C02 dans l’air et augmenter la santé des gens. Cette image positive de réduction de pollution a fait grimper le nombre de touristes qui cherchent des destinations plus vertes.

Aujourd’hui, plusieurs entreprises utilisent des énergies plus vertes, dont solaires. Le restaurant The Solar par Klein Matterhorn a remporté en 2010 le prix Solaire Suisse qui récompense les entreprises qui optent pour une énergie plus verte. D’autres restaurants de la ville ont également emboîté le pas du sol-air ou d’autres types d’énergie.

Pour les touristes qui visitent Zermatt, verra une ville qui a réservé 75% de son centre-ville aux richesses naturelles. Ainsi, la ville se donne comme mission de protéger la végétation parfois unique à la Suisse. Au fil du temps, Zermatt est devenue un lieu d’importance à la protection de ses richesses naturelles au niveau international.

Montréal, Canada

Ce n’est sans aucun doute pas la ville la plus verte en Amérique. Montréal a beaucoup à faire pour rendre son île plus en harmonie avec la nature. Mais il existe quand même des initiatives qui font de la ville de Montréal plus écologique.

Prenons par exemple Bixi, le système de vélos libre-service de la ville de Montréal. Depuis mai 2009, le vélo de Bixi roule partout dans la ville et peut y être déposé sur des bornes. Ce concept qui combine les mots bicyclette et taxis pour donner BIXI est devenu le modèle en matière de déplacement en vélo. Aujourd’hui, Paris est en vélo prenant l’exemple de l’idée d’un montréalais et Québec emboîtera le pas au privé.

Les gays et lesbiennes peuvent être choyés, car son quartier est maintenant 100% piétonne durant la période estivale. Une petite partie du centre-ville de Montréal est bloquée à la circulation automobile, laissant ainsi la place aux piétons à marcher dans le quartier gay. Cette initiative qui ne durait au départ que quelques semaines a fait en sorte qu’aujourd’hui, le quartier gay est fermé à la circulation dès le début de l’été jusqu’à l’automne.

Copenhague, Danemark

Copenhague est considérée par plusieurs comme étant la capitale la plus verte au monde selon le comité du Global Summit on Climate Change. Copenhague a été choisi comme étant le modèle en matière de ville verte sur 170 autres villes. Copenhague au Danemark se lance de très gros défis. En 2015, la ville souhaite avoir réduit de 20% ses émissions de C02 dans l’atmosphère et devenir en 2025, la première ville qui n’en produit presque plus. Le gouvernement a fait beaucoup pour préparer des actions en vue d’un plan vert. Copenhague a investi dans l’énergie verte et les nouvelles technologies plus respectueuses à l’environnement.

Selon une récente étude, on estime qu’une personne vivant au Danemark la émet la moitié moins de C02 qu’un américain. Tout a été mis en place à Copenhague pour que la population voit son plan vert comme un défi collectif.

Curitiba, Brésil

Curitiba est une grande ville brésilienne de l’état de Parana. En 1960, la ville doit vivre avec un budget minceur. Alors, les citoyens se sont donné main à la pâte et ont usé de leur créativité afin de poursuivre les plans d’urbanisme. Grâce à ce moment de crise budgétaire, la ville a créé de nombreux emplois et fondé de nombreux nouveaux espaces verts. Depuis ce temps, une certaine somme recueilli par les taxes publiques est destinée à l’environnement de la ville de Curitiba.

Après une forte hausse de sa population, le trafic était devenu impossible. En plus d’une augmentation de la population, le temps d’attente pour entrer à Curitiba était interminable. L’action du gouvernement en place a fait changer la mentalité. Aujourd’hui, c’est plus de 85% de la population qui utilise le transport en commun chaque jour. Une réduction drastique du C02 et du temps passé sur les routes fait de cette ville un exemple de transport en commun.

Quarante ans plus tard, les citoyens de la ville sont fiers de leur virage vert. Du jour au lendemain, Curitiba est devenu l’exemple parfait d’une grande ville plus verte que jamais !

Vancouver, Canada

Plusieurs spécialistes du domaine durable nomment Vancouver comme étant la ville la plus verte au Canada. Les ambitions de Vancouver sont grandes et ne datent pas d’hier. Le souhait de la ville est de devenir ni plus ni moins la ville la plus verte dans le monde en 2020. Aujourd’hui, la ville comporte des normes les plus strictes en matière d’énergie en Amérique du Nord.

La ville recommande également les maisons vertes qui réduisent considérablement leurs émissions de gaz carbonique. La mairie va jusqu’à recommander les créateurs d’emploi qui ont une optique verte à long terme. Plusieurs doutent du mélange « argenté et vert ». Pourtant, Vancouver est l’exemple parfait d’une réussite sociale économique.

Malmö, Suède

La ville de Malmö a longtemps été considérée comme le poumon noir de la Suède. De nombreux manufacturiers avaient élu domicile pour créer les produits « Made in Sweden ». Cette ville était devenue l’une des plus polluées du pays. Du jour au lendemain, cette ville industrielle a changé pour un poumon vert. Avec des idées innovatrices et une réelle volonté collective, Malmö a fait reconnaître ses droits de villes vertes en changeant sa politique environnementale.

Aujourd’hui, les citoyens disent aimer le vélo, car c’est le moyen de transport le plus populaire de la ville.

Malmö propose aussi plus de 100 000 pieds carrés d’espaces verts. En plus de rendre cette ville plus belle que jamais et plus attrayante, elle a éliminé considérablement les émissions de C02 dans la ville.

Reykjavik, Islande

Reykjavik reste un modèle dans plusieurs domaines. Son côté green ne passe pas inaperçu ! Reykjavik fait partie de la célèbre liste des villes mondiales la plus verte. 24 % de l’énergie dont a besoin la ville provient de la géothermie. La ville a également intégré à son réseau de transport en commun, des autobus propulsés avec l’hydrogène.

La ville de Reykjavik en Islande propose aux amoureux de vélo, une piste cyclable de 10 kilomètres de long qui traverse sa ville. De quoi inciter les habitants à utiliser le vélo en été.

Pourquoi ne pas choisir une ville verte lors de votre prochaine destination gay friendly ? Une destination verte signifie également une atmosphère différente et un mode de vie plus sain.

Gay Voyageur : Guide gay et destination gay friendly. Un encouragement aux voyages et à la culture.
Widget Area  |  Info: There are no widgets in selected area, add some please.

Laisser un commentaire



Hébergements gay sur Paris

Loading…